www.leslibraires.fr
Les Anglais, Portrait d'un peuple
Éditeur
Saint-Simon
Date de publication
Nombre de pages
252
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
305.821

Les Anglais

Portrait d'un peuple

Saint-Simon

Offres

  • Aide EAN13 : 9782915134858
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

Autre version disponible

**Un essai sociologique et anthropologique pour mieux comprendre la "British
touch"**

Comment les connaître, comment les comprendre, pourquoi les aimer ?

Tout, peut-on croire, a été écrit sur les Anglais, depuis André Maurois en
passant par les Carnets du major Thompson de Pierre Daninos. Tout, sauf ce
portrait intime, écrit de l’intérieur par Jeremy Paxman, le journaliste
britannique le plus célèbre du Royaume-Uni. Décalé, subtil et incisif, Jeremy
Paxman a accompli un travail minutieux et plein d’esprit pour décrypter la
mystérieuse « British touch » et séparer le mythe de la réalité. L’Empire, les
Français, le cinéma, la littérature, le foot, la femme anglaise, l’heure du
thé, la politique, l’alcool, la religion… Loin des clichés éculés, tout est
passé au crible, des sujets les plus sérieux aux histoires les plus cocasses.

« Qu’y a-t-il derrière leur passion pour les jeux de hasard ? À partir de quoi
ont-ils développé leur très particulière approche de la sexualité et de
l’alimentation ? Où ont-ils puisé leur remarquable aptitude à l’hypocrisie ? »
Souvent excentriques, les Anglais restent pourtant les maîtres du savoir-
vivre. Que pensent-ils d’eux-mêmes ? Le célèbre journaliste signe ici un récit
sans pitié, pour le plus grand plaisir du lecteur. Apparemment, les Anglais
s’y sont pleinement retrouvés, qui ont fait du portrait-miroir de Jeremy
Paxman un best-seller. Leurs voisins Français gagneront beaucoup à lire cet
ouvrage de référence.

**La culture anglaise n'aura bientôt plus de secret pour vous !**

À PROPOS DE L'AUTEUR

Né dans le Yorkshire en 1950, **Jeremy Paxman** vit à Londres. Diplômé de
Cambridge, il a débuté sa brillante carrière journalistique comme
correspondant à l’étranger de _Panorama_ et de _Tonight_ , avant de rejoindre
la BBC en 1988. Auteur de plusieurs livres à succès, il est respecté par ses
pairs et redouté par ses invités. Il présente le _Newsnight_ , le grand
rendez-vous d’information de la BBC 2.

EXTRAIT

_Demandez à quiconque, quelle que soit sa nationalité, ce qu’il aimerait
être.
Dans 99 % des cas, la réponse sera : « Anglais »._

Il fut un temps où les Anglais savaient ce qu’ils étaient. La liste des
définitions était toute prête : ils étaient polis, flegmatiques, réservés, et
ils avaient des bouillottes en guise de vie sexuelle, au point que le monde
occidental pouvait se demander comment ils se reproduisaient ; ils étaient
actifs plutôt que cérébraux, écrivains plutôt que peintres, jardiniers plutôt
que gastronomes, ils tenaient à leurs distinctions de classe, à leurs préjugés
et à leur incapacité à manifester leurs sentiments ; ils connaissaient leur
devoir et l’accomplissaient. La force d’âme poussée jusqu’aux limites du
raisonnable était un de leurs signes distinctifs. « Par Dieu, j’ai perdu ma
jambe », remarquait lord Uxbridge tandis que les obus explosaient de toutes
parts autour de lui, à quoi le duc de Wellington répliqua : « Et comment, par
Dieu ! » Un soldat blessé à mort dans une tranchée de la Somme était censé
réagir à la hauteur du mythe et se recommander stoïquement de « ne pas
ronchonner ». Leur honneur était leur bien le plus précieux, leurs engagements
toujours fiables : la parole d’un gentleman était aussi fiable qu’un pacte
scellé dans le sang.
S'identifier pour envoyer des commentaires.