www.leslibraires.fr
Je vis pas ma vie, je la rêve
Format
Broché
EAN13
9782213693873
ISBN
978-2-213-69387-3
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Documents
Nombre de pages
416
Dimensions
21,5 x 13,5 x 2,2 cm
Poids
545 g
Langue
français

Je vis pas ma vie, je la rêve

De ,

Fayard

Documents

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie La Promesse de l'aube
    20.90

  • Vendu par Librairie Paroles
    Description
    Où Jacques HIGELIN (1940-2018), avec la journaliste Valérie LEHOUX, "se raconte. Et raconte ceux qui comptent pour lui. La naissance dans la guerre, la découverte du jazz puis du théâtre, le service militaire en Algérie, les spectacles expérimentaux avec Brigitte Fontaine, la vie en communauté, la drogue, la tornade du rock, les années dans la dèche, les grandes mises en scène, les peurs et les bonheurs, les voyages, les enfants... Un chemin de liberté folle et de découvertes permanentes, sur lequel on croise, entre autres, des cascadeurs, le guitariste Henri Crolla, Moustaki, Peter Brook, Jacques Canetti, un conteur de Marrakech, Trenet, Jacno ou Barbara."(4è de couverture); photo de l'artiste au 1er plat. 1ère édition, et non livre de poche
    État de l'exemplaire
    402p., 6 feuillets. Très bon état.
    Mots clefs
    Mémoires et journaux intimes ; Chants, chansons, musiques
    Taille
    13,4 x 21,4cm
    Nombre de volumes
    1 volume
    Reliure
    Encollé sous couverture au 1er plat illustré.
    Langue
    Français
    Lieu de publication
    [s.l, Paris]
    9.00 (Occasion)

Autre version disponible

J’entendais ma grand-mère chanter dans le jardin. Elle avait une voix délicieuse. Après le boulot, mon père se mettait au piano et nous accompagnait. Plus tard dans la soirée, avant d’éteindre la lumière, il nous racontait des histoires, à Paulo et à moi. Je m’endormais au son de l’harmonica de mon papa. C’est drôle... Pendant des années, j’ai joué un air de guitare à Izïa et chanté au pied de son lit pour l’aider à s’endormir.
 
Cinquante ans après son premier enregistrement ; quarante ans après la déflagration rock de BBH ; trente ans après son gigantesque spectacle de Bercy, Jacques Higelin se raconte. Et raconte ceux qui comptent pour lui. La naissance dans la guerre, la découverte du jazz puis du théâtre, le service militaire en Algérie, les spectacles expérimentaux avec Brigitte Fontaine, la vie en communauté, la drogue, la tornade du rock, les années dans la dèche, les grandes mises en scène, les peurs et les bonheurs, les voyages, les enfants... Un chemin de liberté folle et de découvertes permanentes, sur lequel on croise, entre autres, des cascadeurs, le guitariste Henri Crolla, Moustaki, Peter Brook, Jacques Canetti, un conteur de Marrakech, Trenet, Jacno ou Barbara.
 
Ce voyage, Jacques Higelin le fait aux côtés de la journaliste Valérie Lehoux, critique à Télérama et auteur d’une biographie de Barbara (Fayard). Leur récit musarde sans cesse entre passé et présent, reflet de la personnalité d’un homme qui se promène dans la vie sans se soucier du temps.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Valérie Lehoux
Plus d'informations sur Jacques Higelin