www.leslibraires.fr
Tout dort paisiblement, sauf l'amour
1 autre image
Format
Broché
EAN13
9782330060510
ISBN
978-2-330-06051-0
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Romans, Nouvelles
Nombre de pages
320
Dimensions
21 x 11 x 2 cm
Poids
312 g
Langue
français
Langue d'origine
français

Tout dort paisiblement, sauf l'amour

De

Actes Sud

Romans, Nouvelles

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Pourquoi le philosophe Søren Kierkegaard a-t-il brutalement rompu ses fiançailles avec la jeune fille qu'il adulait ? De quelle incapacité au bonheur, de quelle malédiction se croyait-il frappé ? Dans les mois, les années, et même les décennies qui suivent, bien que mariée et heureuse, la fiancée répudiée, Regine Olsen, s'acharne à comprendre...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie Dialogues)
29 avril 2016

Claude Pujade-Renaud met cette fois sa phrase, sans conteste l'une des plus belles de la littérature française, au service d'une femme du XIX ème siècle. Comme souvent chez l'auteur, elle fait penser son héroïne dans l'ombre d'un grand écrivain ; ...

Lire la suite

par (Librairie Ravy)
16 avril 2016

« Les souvenirs de sa jeunesse reviennent à Regine quand elle apprend la mort de son ancien fiancé, Soren Kierkegaard. Leur rupture l’avait plongée dans une grande douleur. Des années plus tard alors qu’elle est mariée et heureuse elle ne ...

Lire la suite

par (Fontaine Luberon)
6 avril 2016

Dans ce livre polyphonique, se dessine le portrait du philosophe danois Soren Kierkegaard. C'est surtout par le témoignage de Régine Olsen que nous voyons évoluer la société danoise du milieu du XIXme siècle. Conspué par les uns, adorés par les ...

Lire la suite

par (Fontaine Passy)
29 mars 2016

Courant XIX ème siècle. Régine Olsen vit avec son mari, gouverneur des Antilles, dans cette région reculée si loin de son pays d'origine, le Danemark. Les journées sont souvent étouffantes et l'arrivée du bateau postal apparaît comme une bouffée d'air ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

10 juillet 2016

amour, Kierkegaard

De Soren Kierkegaard, je connaissais le nom. L’auteure m’a fait découvrir l’homme. Au travers du personnage de Régine, on découvre un homme tourmenté, un penseur qui réfléchissait en marchant, un homme-enfant poursuivit par la malédiction familiale. J’ai aimé le personnage ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Claude Pujade-Renaud