Au vu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face, nous avons décidé de suspendre temporairement la possibilité de passer commande de livres papier sur leslibraires.fr. Nous maintenons en revanche la vente d'ebooks. Pour tout savoir sur les ebooks, notre aide en ligne se trouve ici

Je m'appelle Radar
EAN13
9782841118663
ISBN
978-2-84111-866-3
Éditeur
Nil
Date de publication
Nombre de pages
730
Dimensions
24 x 15 x 5 cm
Poids
887 g
Langue
français

Je m'appelle Radar

De

Traduit par

Nil

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

"Le plus fou des romans...

Par l'auteur de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet

Un roman-kaléidoscope, ou de multiples histoires s'imbriquent les unes dans les autres, en Arctique et en Afrique, en Serbie et au Cambodge, au XIXe ou au XXIe siècle. On y trouve des marionnettes presque vivantes, d'inquiétantes expériences en robotique, la poignante beauté de la poésie mathématique, la guerre et l'amour... On y voit des photos, des dessins, des articles. On y communique en plusieurs langues, y compris celles des signes, des percussions et du morse.
Au coeur du kaléidoscope : Radar. Il est noir, ses deux parents sont blancs, et à sa naissance une fulgurante panne d'électricité a plongé tout le New Jersey dans l'obscurité. Des anomalies qui déforment le tissu du réel et bouleversent la continuité temporelle. Telles deux fées elles transforment Radar en un être à nul autre pareil : sorte de récepteur émetteur involontaire, il capte, renvoie et provoque, par-delà le temps et l'espace, les mouvements de personnages qui n'auraient jamais dû se croiser.
Épileptique, timide et sensible, Radar est pris dans ces affolements d'ondes aux conséquences absurdes. Jusqu'à ce qu'il rejoigne Kirkenesferda, un groupe d'artistes scientifiques. Ils organisent des spectacles de marionnettes dans les lieux en guerre de la planète. Ils sont fous d'amour pour la robotique, détournent en poésie les ondes radioélectriques, utilisent les phénomènes d'intrication de la physique quantique pour faire danser des oiseaux mécaniques presque vivants. Leurs spectacles lyriques et désespérés relient Sarajevo assiégée en 1992 à la Norvège sous l'Occupation nazie, le Cambodge de Pol Pot au Congo de 2010.

Foisonnant et jubilatoire, le nouveau roman de Reif Larsen joue de tous les genres et de toutes les traditions pour bousculer le lecteur, le conquérir et l'enchanter."
S'identifier pour envoyer des commentaires.