www.leslibraires.fr
Ce que le genre fait aux personnes
Format
Broché
EAN13
9782713221538
ISBN
978-2-7132-2153-8
Éditeur
EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
ENQUETE
Nombre de pages
320
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
610 g
Langue
français
Code dewey
305.3
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

L'Occident a conçu la distinction de sexe d'une manière très particulière : la femme est l'être qui porte par définition, dans son esprit et dans son corps, la « différence » sexuée et sexuelle ; les sociétés sont composées d'individus de deux sexes. L'observation des sociétés traditionnelles, où les corps masculins et féminins sont fabriqués rituellement, a révélé la dimension relationnelle de l'individu. Admettre qu'il existe une dimension sexuée de la vie sociale permet d'échapper à l'alternative entre étudier « l'individu » (universel mais asexué) ou les « rapports hommes-femmes » (sexués mais séparés).
Dans cette perspective novatrice, le genre est considéré comme une modalité des relations, et non un attribut des personnes. Et loin de n'organiser que des relations de sexe opposé, le genre organise simultanément des relations de même sexe, de sexe indifférencié, et même de sexe combiné. Les sciences sociales doivent appréhender les personnes sexuées non pas à partir d'un ensemble de propriétés et d'attributs substantiels, mais à partir des modes d'action et de relation. De là le titre de ce livre. Il veut indiquer que ces deux notions, du genre et de la personne, s'éclairent mutuellement : chacune sort redéfinie de la confrontation à l'autre.
En renouant avec une anthropologie comparée et historique, les sociologues, anthropologues, historiens et philosophes réunis invitent à revenir sur ce que nous entendons par un individu, une société, une action, une passion ou encore une relation spécifiquement humaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Irène Théry