Cinéma, littérature : projections
Format
Broché
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Nombre de pages
210
Langue
français

Cinéma, littérature : projections

Presses universitaires de Rennes

Offres

  • Vendu par Leslibraires.fr
    AideEAN13 : 9782753548053
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    8.99

Autre version disponible

Extrait

La projection comme opérateur intermédiatique : positions et propositions
Peeping Mot, de Pierre Alferi : issu d'une série intitulée « Enseignes », le dessin choisi pour figurer en couverture de ce volume collectif peut être considéré comme un emblème des pouvoirs médiateurs de la projection dans le rapport du texte et de l'image. Peeping Mot se déploie en effet au centre d'une symétrie centrale entre une forme visible d'une part, celle des ovales en miroir de deux psychés où se reflète, de dos, la silhouette d'une femme en train de se déshabiller, et d'autre part une expression qui, en anglais, désigne un voyeur. Ainsi, la médiation d'un dispositif optique de réverbération des rayons lumineux renverse, selon la géométrie des propriétés projectives des figures, le « Peeping Tom » en « Peeping Mot », au gré d'un déplacement de l'anglais au français. Mais l'articulation qu'organisent les miroirs, dans un jeu de mot calligraphique, n'est pas seulement celle de l'écrit et du dessiné, du discours et de la figure, mais aussi celle du visible et du psychique – via la dynamique inconsciente du voyeurisme –, et même, en prolongeant un peu la réflexion, celle de la littérature et du cinéma, dans la condensation extrême de deux mots éponymes d'un film où Michael Powell désigne, en 1960, le nouage de désir et de mort que permet la machine-caméra.
Autant de dimensions propres à la notion éminemment polysémique de projection qui paraît apte, de ce fait, à caractériser à nouveaux frais les interactions entre l'écrit et le filmique. Car il y a dans ce domaine une actualité marquée par le besoin d'en finir avec les seules médiations de l'adaptation, l'influence ou la convergence. Si l'adaptation a pu susciter, récemment, des recherches qui parviennent à desserrer le carcan positiviste où elle a parfois été enfermée, les deux autres catégories restent beaucoup plus faibles et labiles, pétrie d'une vision critique périmée (l'influence) ou sans grand pouvoir explicatif (la convergence). Voilà peut-être pourquoi ces dernières années ont vu émerger ou refleurir différentes notions pour rendre compte de la vitalité et du polymorphisme des relations entre la littérature et le cinéma, qu'on les pense avec Jean Cléder sur le mode de l'entre-deux et des affinités électives, ou avec Pascale Cassagnau comme circulations constitutives d'une certaine écriture contemporaine dans cet archipel plus large qui, entre l'essai, le documentaire et l'autofiction, a nom « troisième cinéma ». Santé mentale et santé psychologique : modèles, constats et définitions
Le risque psycho-socio-organisationnel Le risque psycho-socio-organisationnel : délimitation conceptuelle
L'évaluation du risque psycho-socio-organisationnel : les principaux modèles de tensions au travail
Les principales perturbations psycho-socio-organisationnelles Le stress professionnel
Le harcèlement moral au travail
L'épuisement professionnel ou burnout
L'addiction au travail ou workaholism
Prévenir le RPSO Les acteurs de la santé et sécurité au travail
La démarche multiméthodologique de prévention du RPSO
Le pré-diagnostic
Le diagnostic approfondi
Plan d'actions de prévention, indicateurs de suivi et transcription dans le DUERP
La place du praticien psychologue/ergonome en tant que consultant en santé au travail
S'identifier pour envoyer des commentaires.