www.leslibraires.fr
Mariage républicain
Format
Broché
EAN13
9782809818857
ISBN
978-2-8098-1885-7
Éditeur
Archipel
Date de publication
Collection
Roman historique (2)
Nombre de pages
240
Dimensions
10 x 14 x 2 cm
Poids
392 g
Langue
français

Mariage républicain

De

Archipel

Roman historique

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Livre.com
    Description
    RO80238522: 2016. In-8. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 318 pages. Marques au crayon en page de garde. Etiquette de prix au dos.. . . . Classification Dewey : 840.092-XXI ème siècle
    État de l'exemplaire
    Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais
    Format
    In-8
    Reliure
    Broché
    25.80 (Occasion)
Jadis abusée par le comte de La Rose-Pitray, Marie, à la faveur de la Révolution, est devenue fervente jacobine. Mais le fruit de ce viol, Maximilien, a été enlevé par un mystérieux bandit, le « Lys blanc », engagé dans la contre-révolution…
Envoyée en Vendée par la Convention, Marie va y croiser Charette, les généraux Westermann, Kléber et Marceau. Mais avec la Terreur, quand Hébert et Danton eux-mêmes sont éliminés, comment être sûre d’être dans le bon camp ?
Espionne au service de Fouché et agent double, Marie retrouve le capitaine Louis, dont elle est amoureuse, puis le Lys blanc, qui ne la laisse pas indifférente. Elle connaît le visage de l’un, pas de l’autre. L’amour et la haine sont très proches.
À la suite de quiproquos, la voilà prisonnière de l’horrible Carrier, à Nantes. Le représentant de la Convention massacre tout le monde et soumet Marie au « mariage républicain » : jetée à la Loire, entravée avec son compagnon…
Elle survivra à ce supplice. Et n’aura de cesse, dès lors, de se venger de Carrier, de découvrir l’identité du Lys blanc, de retrouver son fils, puis de participer à la chute de Robespierre…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur François Cérésa