Désorientale
  •  
Format
Broché
EAN13
9782867468346
ISBN
978-2-86746-834-6
Éditeur
Liana Levi
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
320
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
426 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.

------------------------
Prix du Style 2016
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairies de Port Maria)
11 janvier 2017

Magistral, flamboyant !

La Perse, pays des 1001 nuits ? jadis... Ensuite c'est devenu l'Iran... et Kimiâ, née à Téhéran, mais désormais exilée en France, nous le fait découvrir : exit la liberté de penser, écrire, parler, aimer... Répression tous azimuts. Parallèlement, Kimiâ ...

Lire la suite

par (Librairie La Grande Ourse)
9 novembre 2016

Un premier roman bouleversant

C'est une saga familiale sur trois générations pour raconter l'Iran des années 50 à aujourd'hui. Pour raconter l'exil aussi. Si l'Histoire se montre souvent violente et grave, le ton est résolument enjoué, mais profond pour décrire la rupture et l'accès ...

Lire la suite

par (Librairie Coiffard)
3 novembre 2016

Conseillé par Stéphanie

Finir un roman. Et se dire qu'il est bon qu'un auteur nous rappelle combien le pouvoir des mots et de l'écriture est important. Finir un roman. Et sentir encore un parfum d'Orient pénétrant. Finir un roman. Et réfléchir. A ce ...

Lire la suite

par (Librairie L'Armitière)
31 octobre 2016

Grand coup de coeur de cette rentrée littéraire !

Plonger au coeur de cette famille sur trois générations c'est redécouvrir la complexe histoire iranienne, c'est entendre les forces et les faiblesses de la France, c'est donner la parole à des voix passées sous silence...À lire, à relire, à dévorer, ...

Lire la suite

par (Fontaine Auteuil)
22 octobre 2016

A la façon d'une Shéhérazade, la narratrice de « Désorientale » nous plonge dans un tourbillon d'histoires épiques et légendaires retraçant l'épopée familiale, une histoire de luttes intimes et politiques dont les échos résonnent dans la tête de cette dernière ...

Lire la suite

par (Librairie Les Petits Papiers)
14 octobre 2016

Désorientale

Un roman bouillonnant, spontané, regorgeant de joie de vivre et d'énergie communicative, tourné vers la célébration de la vie dans tout ce qu'elle a de foutraque, désordonnée, et magnifiquement vivante. Un livre empli de poésie, de musique, qui retrace les ...

Lire la suite

par (Librairie Mots et Images)
8 octobre 2016

Envoûtante désorientation

Paris, assise dans une salle d'attente, Kimiâ raconte son récit de famille entre légendes, engagement politique et exil. Sous l’œil et le sourire complices du lecteur, cette femme définit les contours de son identité... Un premier roman comme une renaissance ...

Lire la suite

par (Librairie Comme Un Roman)
7 septembre 2016

Kimia, Iranienne émigrée à Paris, se remémore sa vie à Téhéran et son histoire familiale. Un magnifique récit sur l'exil et l'identité. Une fresque historique et politique passionnante. Négar Djavadi : un grand talent de conteuse !

Lire la suite

par (Librairie La Rose des Vents)
5 septembre 2016

Coup de cœur de Frédérique

Premier coup de cœur de la rentrée. Négar Djavadi nous entraîne en Perse/Iran avant "l'événement". C'est gai, grave, drôle, tolérant. Un Iran chatoyant, des femmes inoubliables. Un vrai ton pour ce premier roman français. Frédérique

Lire la suite

par (Librairie La Buissonnière)
1 septembre 2016

Etincelle

Premier roman stupéfiant et accompli, bouleversant de sincérité et d'inventivité romanesque voire cinématographique. Avec un ton détaché et presque léger en apparence, sous la forme de multiples contes enchâssés, la narratrice évoque l'Iran de ses origines et de sa jeunesse, ...

Lire la suite

par (Librairie Mots et Images)
25 août 2016

L'écriture de Négar Djavadi est comme la vie de son héroïne, Kimiâ (et la sienne?) : d'abord désorientée, chaotique, déboussolée, puis peu à peu plus posée, plus stable, apaisée. L'exil, l'engagement politique, l'histoire de l'Iran sur trois générations, la recherche ...

Lire la suite

par (Librairie La Galerne)
25 août 2016

Un roman remarquable !

"Désorientale" est l’histoire d’une famille iranienne sur quatre générations, l’Histoire de l’Iran, l’histoire d’un exil. Négar Djavadi nous fait voyager dans le temps et dans l’espace à un rythme effréné mais sans jamais perdre le lecteur. Un roman remarquable !

Lire la suite

par (Librairie Obliques)
20 août 2016

Intime et universel

On ne sera pas les seuls à le dire : voici LE livre de la rentrée. Avec ce premier roman, Négar Djavadi réussit la prouesse de mêler histoire intime et histoire politique dans une langue raffinée, drôle, tendre et habitée.

Lire la suite

par (L'Autre Monde)
17 août 2016

Incroyable roman, incroyable Iran

Roman foisonnant et assumant totalement ses digressions, Désorientale est un voyage qui ne ressemble en rien à une aimable croisière. Négar Djavadi nous raconte un pays, l'Iran, d'une richesse culturelle et d'une curiosité totalement oubliées de nous, occidentaux, profondément marqués ...

Lire la suite

par (La librairie des Halles)
9 août 2016

Disons le tout net, la révélation de cet automne ! Une saga familiale sur trois générations pour raconter l'Iran des années 50 à aujourd'hui. Pour raconter l'exil aussi. Si l'Histoire se montre souvent violente et grave, le ton est résolument ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

22 mai 2017

immigration, Iran

Comment vous parler de ce roman qui circonvolutionne à loisirs ? Je n’ai pas aimé toutes les histoires racontées, mais j’ai pris plaisir à découvrir la famille Sadr et ce père si particulier. Le récit tient plus de l’historique que ...

Lire la suite

7 février 2017

Le tourbillon de la vie.

N. Djavadi nous livre un récit épique et foisonnant, conte des 1001 nuits autant que roman urbain. Une famille haute en couleur, l’Iran dans les tourments de l’histoire, l’exil et le chemin personnel de Kimia qui cherche son identité entre ...

Lire la suite

28 août 2016

Un conte moderne décapant

Difficile de croire qu'il s'agit d'un premier roman tant cette fiction nous emballe, nous enthousiasme et nous remue à la fois. Ce n’est pas la seule publication de cette rentrée littéraire à embarquer les lecteurs du côté de l’Iran, où ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Négar Djavadi