www.leslibraires.fr
Un monde vulnérable, pour une politique du care
Format
Broché
EAN13
9782707157119
ISBN
978-2-7071-5711-9
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Nombre de pages
240
Dimensions
22 x 13 x 2 cm
Poids
305 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
172

Un monde vulnérable

pour une politique du care

De

Traduit par

Autres contributions de

La Découverte

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Pour Joan Tronto, il faut cesser d'associer le care (prévenance, responsabilité, attention éducative, compassion, souci des autres etc) à la " moralité des femmes ", une impasse dans la mise en oeuvre effective de l'égalité politique. Un livre majeur de la philosophie anglo-saxonne contemporaine, qui inaugure la nouvelle série "Philosophie pratique".
" Que signifierait, dans la société contemporaine, prendre au sérieux, comme faisant partie de notre définition d'une société bonne, les valeurs du care – prévenance, responsabilité, attention éducative, compassion, attention aux besoins des autres – traditionnellement associées aux femmes et traditionnellement exclues de toute considération publique ? " Telle est la question que pose la théoricienne féministe Joan Tronto dans ce livre majeur qui a largement contribué à renouveler le champ de la philosophie politique dans le monde anglo-saxon. Le care a longtemps été compris comme une qualité féminine moralement positive. La " moralité des femmes " est même apparue à certains comme une stratégie convaincante pour provoquer le changement politique. Or les femmes restent encore largement exclues du pouvoir. Pour sortir de cette impasse théorique et politique, affirme Joan Tronto, il faut cesser d'associer le care à la " moralité des femmes ", comme le fait encore Carol Gilligan dans Une voix différente. Il s'agit plutôt de présenter une défense politique de l'éthique du care, défini comme " une activité générique qui comprend tout ce que nous faisons pour maintenir, perpétuer et réparer notre "monde', de sorte que nous puissions y vivre aussi bien que possible ". Tronto considère qu'à condition de déplacer les frontières entre morale et politique, raison et monde des sentiments et entre vie publique et sphère privée, le care peut apparaître comme un concept politique utile, susceptible de nous aider à repenser la coopération démocratique d'êtres qui sont tous fondamentalement vulnérables, comme l'est aussi leur monde commun.
S'identifier pour envoyer des commentaires.