www.leslibraires.fr

L'équipe du Bateau Livre

Blanc autour
par (Le Bateau Livre)
16 janvier 2021

Racisme systémique et éducation

L'Amérique Blanche aurait-elle peur de ses propres enfants ?

Cela semble être le cas dès lors qu'une institutrice décide d'ouvrir son école à de jeunes filles noires.
De quoi les sénateurs ont-ils peur ? D'une couleur de peau ? De l'accès à l'éducation ? De devoir laisser une part de pouvoir, et que l'on conteste le leur ?

Une BD somptueuse, historique, assurément moderne, qui voit presque 200 ans après les faits avec, encore, un vent d'actualité.

Brillant !

Touiller le miso
20,00
par (Le Bateau Livre)
14 janvier 2021

Dépaysant et merveilleux

Un joli voyage au Japon (plus que joli, même ! Ces illustrations sont de toute beauté !), à la découverte de la fabrication du saké, sous le bon prétexte d'écrire des haïkus tantôt amusants, tantôt touchants ou philosophiques, toujours plein d'esprit.

A nouveau, l'auteur de Tokyo Sanpo, Manabe Shima et des Petites Coupures nous gâte !

Sugoï !

Marina A.
16,00
par (Le Bateau Livre)
14 janvier 2021

BOUM !

Alors qu'il est en vacances en famille, un médecin va se retrouver scotché par une exposition de l'artiste Marina Abramovic.
A juste, oh oui à juste titre !

Plongez dans l'art subversif, social, puissant de Marina A. ! Questionnez le monde, changez-le,aimez-le, aimez-vous, aimez l'art ! Ne vous laissez pas faire, sortez de vous-même, et révélez-vous !

Car l'art de Marina A. est un cri, infini, explosif, résonnant, et nécessaire. Génial !

Mike, récit

récit

Gallimard

20,00
par (Le Bateau Livre)
14 janvier 2021

Ôde à l'amitié

L'auteur de la superbe BD "Le Photographe" se livre sur une de ses plus belles amitiés : Mike.
Mike est architecte, et comme Emmanuel, il dessine le monde, le contemple, l'observe, le transforme, à sa manière.
Mais voilà, le couperet tombe : Mike se meurt.
Et Emmanuel y voit une occasion de lui adresser une dernière déclaration, bouleversante et inspirante, afin d'inscrire son ami dans les mémoires. L'occasion aussi, de philosopher : sur la mort, le sens de la vie, l'art, le dessin, les relation humaines ; et c'est magnifique, tout simplement.

Histoires de la nuit
par (Le Bateau Livre)
13 janvier 2021

Génial !

Six-cents quarante pages, et pas un mot de trop, pour partager quelques heures de la vie d'une famille, le temps d'une fête d'anniversaire qui va tourner au drame.
De ce quasi huis-clos qui oscille entre roman noir, thriller et conte cruel, on comptera les quelques heures qui sonderont et ébranleront des vies entières.

Énorme coup de cœur, idéal à lire au coin du feu !