www.leslibraires.fr

Florence R.

Keigo Higashino

Actes Sud

23,80
Conseillé par (Librairies de Port Maria)
17 février 2024

Un polar sinueux et d'atmosphère

Voilà une bien curieuse affaire : Kuraki, un homme sans histoire et sans mobile apparent, avoue avoir tué deux hommes.
Tout semble limpide et pourtant ce n'est pas si simple : son fils Kazuma et Mirei, la fille de l'une des victimes, réfutent cette thèse. S'ensuit une enquête à bas bruit, sinueuse et retorse.
Kuraki est-il l'assassin lucide et implacable qu'il prétend être ?

Keigo Higashino mène le lecteur dans les méandres d'une enquête labyrinthique où chacun semble être le détenteur d'un lourd secret. Le rythme est volontairement lent, l'ambiance pesante, lourde de sens pour finalement prendre un tour plus rapide dans la seconde partie, les révélations se succédant les unes après les autres. Plus alambiqué que fracassant, ce polar-ci intrigue jusqu'à la fin.

Un polar curieux, un polar d'atmosphère, aux antipodes du polar américain, plus viscéral et rythmé. Et voilà la grande richesse du genre.

Une enquête de Harry Hole

Gallimard

Neuf 22,00
Occasion 12,00
Conseillé par (Librairies de Port Maria)
17 février 2024

Vaille que vaille

Et voilà l'infatigable inspecteur Harry Hole de nouveau sur la sellette. Sauf que cette fois-ci, les choses ont changé : démis de ses fonctions, il est maintenant détective privé. Cerise sur le gâteau : il est embauché par le détestable Markus Roed, magnat de l'immobilier suspecté dans une affaire des plus sordides.
Du fil à retordre pour Harry, de retour au pays, obligé de composer avec ses vieux démons. L'alcool n'étant pas le meilleur allié en de telles circonstances. Et pourtant il ne lâchera rien... quelle pugnacité, quelle sagacité l'habitent – et c'est peu de le dire ! Entouré d'une petite équipe bigarrée, de types qui n'ont plus rien à perdre, il va démontrer une fois de plus son ingéniosité.

Un polar sinueux, un rythme allant crescendo, une intrigue corsée, John Nesbo ne nous épargne pas beaucoup. Malgré tous ces heurts, nous voilà happés par la tonalité d'ensemble. Dans cette noirceur se glisse une lueur d'espoir... un retour réussi et fracassant du privé le plus dur à cuire de Norvège.

Conseillé par (Librairies de Port Maria)
17 février 2024

Délicat et d'une grande maitrise

En découvrant la plume de Marion Fayolle, j'ai immédiatement été séduite par cette petite musique, assez indéfinissable, entre ingénuité et grande maîtrise. Alors certes, on retrouve par endroit son trait de crayon, si délicat et si poétique. Ce roman-là décrit une ferme familiale en Ardèche et tous les êtres et animaux qui en ont fait un corps vivant et mouvant.
Marion Fayolle dépeint avec pudeur le quotidien de cette famille, des aînés à la plus jeune, dite la gamine. Ces personnages nous émeuvent, le ton est sans emphase et respectueux.
J'aimais déjà beaucoup ses dessins et bien voilà que j'aime (aussi) beaucoup son roman. Comme une évidence en fait.

Conseillé par (Librairies de Port Maria)
31 janvier 2024

Sombre

On ne sait pas bien à quelle époque nous sommes, et peu importe à vrai dire tant cette histoire-là est hors du temps. Quant au lieu, il évoque une contrée reculée, déshéritée et souffrante. Ce lieu-dit se nomme "le fonds du puit".
Un jour, un homme appelé "le fils" doit s'y rendre pour venir en aide à un jeune garçon malade. Cet homme a une aura spéciale, c'est un guérisseur.

Il succède à sa mère, pourtant habituée des lieux, car elle est maintenant trop vieille pour s'y rendre. La mère et le fils possèdent ce don : celui de voir des choses cachées, enfouies dans les tréfonds de l'âme humaine. Autrement dit de ressentir ce que les autres ne voient pas.

Lorsqu'il se rend au chevet du malade et qu'il rencontre le père de ce dernier, une impression douloureuse et funeste l'étreint. Cet endroit suinte la veulerie et la violence. Il ne lui reste plus qu'à accomplir sa tâche...si difficile soit-elle.

Nous voilà propulsés dans la noirceur de l'âme humaine. Cécile Coulon excelle à décrire la vilenie des hommes que l'on imagine renfrognés et torves.
L'épilogue en sonne le glas. Un roman incisif et sombre.

19,90
Conseillé par (Librairies de Port Maria)
11 janvier 2024

Austère

Tout semble austère dans cette vie à la ferme, ce couple dur au labeur qui travaille jour et nuit pour maintenir à flot la ferme familiale. Et ce n'est pas facile tant le quotidien est âpre. Ce quotidien taiseux, presque mécanique tant chaque mouvement, chaque geste, de la femme, de l'homme, des deux fils se répètent inlassablement, avec force et résignation.

Chacun à sa place – semble-t-il. Seule la présence des bêtes va faire vaciller cette mécanique-là. Une conscience autre, une perception nouvelle de cette vie à la ferme, vont émerger et mettre en exergue la complexité des relations des hommes entre eux, puis des hommes avec les animaux. Tour à tour, les impressions de la vache, de la chienne, du chat, nous serons livrées ici sans fard, ni aveuglement. La voix des animaux s'élève face à l'inertie du langage des hommes.
Et ça sonne terriblement juste, avec violence tant les rapports humains souvent frustes, gangrenés de non-dits, vont se révéler bien plus délicats.

Un roman âpre et troublant, un roman qui vous agrippe et qui ne vous lâche plus.