www.leslibraires.fr

Annaïk K.

Je suis libraire chez Dialogues depuis 1995. J'ai officié dans presque tous les départements de la librairie, avec une préférence certaine pour le rayon Policier-SF-Fantasy, dans lequel je partage mes lectures et mes coups de coeur. Cette passion ne me quitte pas. Il m'arrive aussi d'animer des rencontres entre les auteurs et leur public et c'est un vrai bonheur.

Robicheaux
10,20
par (Librairie Dialogues)
3 juillet 2020

Les romans de James Lee Burke, et "Robicheaux" tout particulièrement, se lisent avec la lenteur et le détachement apparent qui semblent régir la vie en Louisiane. Mais ne vous y fiez pas, ici les griefs se règlent au comptant et sans délai : d'ailleurs, il se pourrait bien que Dave Robicheaux, ex-inspecteur à la crim' de la Nouvelle-Orléans, devenu shérif adjoint à New Iberia, ait tabassé à mort le chauffard qui a percuté Molly, son épouse.
Mais comme Robicheaux noie fréquemment son chagrin dans l'alcool depuis qu'il est veuf, il n'a plus aucun souvenir de cette terrible nuit. Serait-il capable d'un tel acharnement ? James Lee Burke à son meilleur !

De bonnes raisons de mourir
8,90
par (Librairie Dialogues)
18 juin 2020

Ce deuxième roman de Morgan Audic est susceptible de rester longtemps dans les esprits, tant par la qualité de son intrigue que par la réflexion effrayante qu'il engendre. En effet, il n'y a jamais « de bonnes raisons de mourir », mais de grandes chances, c'est certain, lorsque l'on vit en Ukraine, et plus précisément aux alentours de la zone d'exclusion de Tchernobyl.
Seulement trente ans après la catastrophe nucléaire, des familles pauvres se sont réinstallées dans cette zone interdite, et des touristes du monde entier y font même des visites guidées. C'est au cours d'une de ces dangereuses escapades qu'un guide a alerté la police : un cadavre a été suspendu au sommet d'un immeuble contaminé. L’homme retrouvé mort, Leonid Sokolov, est le fils d’un ancien ministre, et sa propre mère avait, elle aussi, été assassinée cette terrible nuit du 26 avril 1986.
Mais étant donné le lieu du crime, l’enquête s’avère extrêmement périlleuse... En effet, quel policier voudrait risquer sa vie sur des sites hautement radioactifs ? Un thriller de haut vol !

Surface
7,95
par (Librairie Dialogues)
15 juin 2020

Lourdement blessée lors d'une intervention, le Capitaine de police Noémie Chastain souhaite reprendre du service. Mais lâchée par ses supérieurs du Bastion et ses partenaires de la brigade des stup', la jeune femme est mutée dans un petit village de l'Aveyron, Avalone, dans lequel il ne se passe rien. Du moins, jusqu'à ce que le corps d'un enfant soit retrouvé dans un fût flottant à la surface du lac. La vie à Avalone serait-elle moins lisse et tranquille que prévu ? Une construction au cordeau, des personnages convaincants et un suspense redoutable font de ce nouveau Norek un polar incontournable !

Mamie Luger

Le Livre de Poche

7,90
par (Librairie Dialogues)
15 juin 2020

Mamie Luger, de son vrai nom Berthe Gavignol, se retrouve en garde à vue pour avoir tiré sur son voisin avec une arme allemande prohibée, un Luger de la Seconde Guerre mondiale. À cent deux ans, ce n'est pas banal !
L'interrogatoire de Berthe se transforme en une confession drôle et émouvante. La vieille dame, née en 1914, raconte avec gouaille et malice sa traversée du vingtième siècle, accompagnée de son cortège de coups durs. Et la cave de Mamie Luger peut attester que la vie, pour cette dernière, ne fut pas toujours un conte de fées !
Lire "Mamie Luger", c'est comme regarder les "Tontons flingueurs" : les dialogues sont jubilatoires, mais le message est intelligent et poignant. C'est une bien réjouissante découverte !

Les Enfants perdus de St Margaret
par (Librairie Dialogues)
12 juin 2020

Il n'y a pas si longtemps, quelques décennies seulement, le puritanisme britannique faisait encore bien des ravages : de très jeunes filles enceintes étaient enfermées, souvent par leur propre famille, et placées sous la tyrannie de religieuses cruelles et maltraitantes. Après avoir versé des dons substantiels à l'institution, des couples en mal d'enfant pouvaient alors adopter les nourrissons enlevés à leur jeune mère. En 1956, c'est ce que vécut Ivy Jenkins, qui relate, dans des lettres déchirantes, son quotidien dans le couvent de St Margaret. Des lettres découvertes soixante ans plus tard par Samantha Harper, une journaliste en herbe, aiguisant sa curiosité tout d'abord, puis tournant rapidement à l'obsession. Mais le temps presse, car, d'ici quelques jours, les vestiges de St Margaret seront détruits. Et Samantha est loin de se douter des conséquences que son enquête va entraîner, des secrets profondément enfouis qu'elle va réveiller.
Un sujet fort pour un premier roman prometteur !