www.leslibraires.fr

| Annaïk |.

Je suis libraire chez Dialogues depuis 1995. J'ai officié dans presque tous les départements de la librairie, avec une préférence certaine pour le rayon Policier-SF-Fantasy, dans lequel je partage mes lectures et mes coups de coeur. Cette passion ne me quitte pas. Il m'arrive aussi d'animer des rencontres entre les auteurs et leur public et c'est un vrai bonheur.

par (Librairie Dialogues)
1 mai 2014

C'est le regard porté sur la guerre par deux générations successives :
- Celle d'un père, époux d'une femme juive, déportés tous deux en 1943
et dont lui seul reviendra...
- Celle d'un fils, volontaire pour la guerre d'Algérie, qui nous livre, bruts, son expérience au jour le jour, sa prise de conscience, sa révolte...

C'est la mise en oeuvre d'une vengeance, pour que ne restent pas impunis les crimes et outrages de fonctionnaires corrompus et avides, qui ont su retourner leur veste au moment opportun.

L'écriture et le style sont puissants, affûtés, abrupts quand il le faut,
le lecteur est hâppé, presque "sonné" à la fin...
"Après la guerre" est un roman important, tout comme son auteur, Hervé Le Corre, l'est pour la littérature policière.

Neuf 9,65
Occasion 6,30
par (Librairie Dialogues)
13 novembre 2013

Même si un accord de paix a été signé entre l'Angleterre et l'Irlande du Nord, même si les attentats ont cessé, Belfast et sa population portent encore les stigmates de ce long conflit, les anciennes peurs ainsi que le ressentiment, voire la haine perdurent.
Gerry Fegan ne le sait que trop bien : Cet ancien terroriste de l'IRA n'en peut plus, de ces fantômes d'innocents assassinés qui le hantent et réclament justice, que soient enfin punis les commanditaires, aujourd'hui des politiciens très en vue pour la plupart.
Marie McKenna le sait, elle aussi, traitée en pestiférée depuis qu'elle est tombée amoureuse d'un policier et en a eu un enfant. Les menaces se font de plus en plus précises à leur encontre.

Malgré ses propres tourments, peut-être en quête de rédemption, Gerry se sent appelé à les protéger, au péril de sa vie si nécessaire. Ce magnifique premier roman, à la fois dur et émouvant, nous éclaire sur un conflit complexe, ce bras de fer entre l'Irlande du Nord et l'Angleterre qui dura des décennies.

Neuf 8,50
Occasion 4,00
par (Librairie Dialogues)
30 octobre 2013

Trois femmes vivaient dans un village.
La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. (...) Mais la règle était cruelle, une seule d'entre elles pouvait s'échapper. Les deux autres devaient mourir." Ainsi commence "Nymphéas noirs".
Ce village, c'est Giverny, passé à la postérité grâce à Claude Monet. Un drame vient secouer le quotidien paisible de ses habitants, d'ordinaire rythmé par le flux régulier des touristes amateurs d'art.
Le corps d'un homme repose pour moitié dans la rivière de l'Epte, en bordure des jardins du peintre. Son visage écrasé post-mortem laisse planer peu de doutes quant à un meurtre.

Paisibles, les Givernois? En apparence, seulement. Si d'aucuns espionnent, d'autres dévoilent incognito de maigres indices aux enquêteurs, bref, chaque habitant ou presque est une énigme. Sans oublier qu'un assassin rôde...Un seul?

L'écriture affûtée de Michel Bussi accroche le lecteur dès les premières lignes. La construction sans faille de ce roman noir et son dénouement surprenant ne peuvent que séduire. A ne pas manquer.

Fleuve Editions

Neuf 20,90
Occasion 4,47
par (Librairie Dialogues)
30 octobre 2013

Après une sélection des plus âpres, Ilan et Chloé, passionnés de chasses au trésor, ont décroché leur participation à un jeu mystérieux appelé..."Paranoïa"!
Dans l'atmosphère glaciale et glaçante d'un hôpital désaffecté, les voilà réunis pour l'épisode final, avec d'autres candidats aussi déterminés qu'eux, même si, parmi le flou et l'étrangeté des règles, l'une d'elles annonce que l'un des candidats devra mourir...
F. Thilliez délaisse ici ses héros fétiches Franck Sharko et Lucie Hennebelle, pour un thriller en huis clos dont il est devenu maître, avec des personnages borderline et des situations angoissantes qui captivent jusqu'à la dernière page.

par (Librairie Dialogues)
29 octobre 2013

Dans "dernière nuit à Montréal", un premier roman remarquable et remarqué, l'on avait suivi(du moins essayé de suivre) Lilia qui, habituée depuis l'enfance à fuir sur les routes depuis son enlèvement, n'est plus capable de se poser durablement où que ce soit, même par amour.
Emily St John Mandel est de retour avec une nouvelle histoire, de nouveaux personnages réalistes et touchants, notamment Anton, jeune et brillant cadre supérieur à New York, qui souhaite sortir des divers trafics et combines dans lesquels ses proches trempent depuis toujours. Mais sa famille lui permettra t-elle de tourner la page et démarrer une vie honnête, malgré tout ce qu'il sait?

Sans violence gratuite ou effets de manches superflus, l'écriture d'Emily St John Mandel sait saisir la magie de l'instant et donne de la puissance à la plus simple des situations...Un auteur à découvrir sans plus tarder.