www.leslibraires.fr

| Annaïk |.

Je suis libraire chez Dialogues depuis 1995. J'ai officié dans presque tous les départements de la librairie, avec une préférence certaine pour le rayon Policier-SF-Fantasy, dans lequel je partage mes lectures et mes coups de coeur. Cette passion ne me quitte pas. Il m'arrive aussi d'animer des rencontres entre les auteurs et leur public et c'est un vrai bonheur.

Grand Prix des Lectrices Elle - Policier 2013

Sonatine éditions

Neuf 22,00
Occasion 3,19
par (Librairie Dialogues)
12 novembre 2012

Prenez un mari dans sa désarmante normalité, puis distillez le journal intime de sa femme récemment disparue; ajoutez enfin le don du récit et le style percutant de Gillian Flynn, vous obtiendrez "apparences", un cocktail littéraire détonant à savourer sans modération

Neuf 7,95
Occasion 7,00
par (Librairie Dialogues)
17 octobre 2012

Comment Jonathan Touvier, qui veillait hier encore sa femme à l'höpital dans l'attente d'une greffe, peut-il se retrouver prisonnier sous un dôme de glace, en compagnie de deux inconnus et de son chien? Tous les quatre semblent être les victimes effarées d'un homme ayant conçu une vengeance machiavélique, mais dont ils ignorent l'identité et le motif.

Si Jonathan, ancien alpiniste de renom, est rompu aux codes de survie dans des conditons extrêmes, il n'en est pas de même pour ses compagnons d'infortune. D'autant plus que leur ravisseur prend un plaisir pervers à les monter l'un contre l'autre.

Ce thriller au rythme soutenu ne fait pas partie du cycle Franck Sharko-Lucie Hennebelle. C'est un huis-clos intense digne de Stephen King ou de Thomas Harris.

Fleuve Editions

Neuf 20,00
Occasion 3,19
par (Librairie Dialogues)
29 avril 2012

Lorsque Cloé est suivie une nuit dans la rue jusqu'à sa voiture, sa peur est telle qu'elle en devient obsédante, laissant la jeune femme fragile, désarmée, incapable de faire face. Le plus étonnant et déplorable, est l'attitude de ses proches : Ni son amant Bertrand ni son amie carole ne la prennent au sérieux, banalisent le traumatisme de Cloé, la font même douter de la véracité de ce qu'elle a vécu. Du côté de la police, le même déni, la même passivité...Pourtant la menace se précise, se fait de plus en plus agressive, destructrice...Cloé se demande même s'il est possible qu'elle soit folle, mais n'est-ce pas ce que "l'ombre" recherche? Elle a fait le vide autour d'elle, n'est quasiment plus en état de travailler. Quelqu'un viendra-t-il au secours de Cloé?


Karine Giebel, aime particulièrement flirter avec le thème de l’emprisonnement. Un emprisonnement lié aux barreaux d’une cellule dans “Meurtres pour rédemption”, aux sévices de la manipulation dans “Les morsures de l’ombre”, à l’isolement généré par la folie dans “Juste une ombre”…Elle manie le suspense avec virtuosité, ses ntrigues sont haletantes jusqu'à leur dénouement.
Elle fait partie de ces écrivains de romans policiers que l'on ne peut se lasser de lire.

A ne pas manquer du même auteur :
Jusqu’à ce que la mort nous unisse.
Meurtres pour rédemption.

Neuf 21,30
Occasion 3,34
par (Librairie Dialogues)
7 mars 2012

ou la lâcheté de tout un quartier...

Ce titre "de bons voisins" ,fortement ironique, permet peut-être plus rapidement de comprendre là où le bät blesse que par son titre américain "acts of violence", qui est pourtant très justifié également.
En effet, en 1974, à New York, dans le Queen's, une jeune femme a agonisé une bonne partie de la nuit devant son appartement sans qu'aucun de ses voisins ne vienne à son secours. Aucun d'entre eux n'a même appelé la police. Pourtant tous l'avaient vue, entendue.


Ce roman noir et brutal, servi par une écriture puissante, est inspiré d'une histoire vraie, celle de Kitty Genovese.
Didier Decoin a écrit lui aussi sur le meurtre de cette jeune femme, mettant davantage l'accent sur les conséquences de cette non assistance à personne en danger ainsi que sur la psychologie et les nombreux antécédents du meurtrier. "Est-ce ainsi que les femmes meurent" sort sur les écrans sous le titre "38 témoins".

Le mur, le kabyle et le marin

Viviane Hamy

Neuf 18,00
Occasion 3,19
par (Librairie Dialogues)
23 octobre 2011

Ce livre en testament

Ce deuxième roman d'Antonin Varenne n'en est pas vraiment un. Ce n'est pas une fiction née de son imagination, mais le fruit d'une confession paternelle, au seuil de la mort.
L'histoire se déroule essentiellement aujourd'hui, mais c'est à la
guerre d'Algérie, en toile de fond constante, qu'elle doit son existence .
Pour retracer la vie de ces hommes écorchés, traumatisés, sacrifiés, pour rétablir une réalité honteuse et tue, il fallait le style percutant, la justesse des mots et le sens du récit d'Antonin Varenne.