www.leslibraires.fr

Beatrice F.

8 août 2022

cher connard

Tous les libraires attendaient un nouveau roman de V.Despentes, cette autrice sulfureuse qui sait par son style brut et cru nous plonger dans le monde actuel.
Notre désir est exaucé, son nouveau roman : "Cher connard" paraîtra le 17/08 chez Grasset.
Roman épistolaire à trois personnages via notre système de communication d'aujourd'hui, adopté par tout le monde : le mail.
Les trois personnages sont :
- Rébecca, actrice sur le retour
- Oscar, écrivain en panne
- Zoé, trentenaire et féministe radicale.
Les réseaux sociaux sont leur seul façon de s'exprimer, de se positionner.
Internet, les blogs, l'étalage des vécus, l'intimité, les confessions, les commentaires haineux sans recul sont disponibles H24 pour les moutons ( pardon de faire intervenir ces animaux qui n'ont rien demandé ) mordus par ce moyen de communication.
Ce fixe à ce propos l'addiction aux drogues multiples qui animent les personnages paumés, en arrêt et en recherche d'une solution qui pourrait leur ouvrir un autre horizon.
C'est l'univers de V.D., le terrible constat de la solitude humaine, des dérapés de la vie, des sans espoir trop sensibles.
J'avais adoré la trilogie de Vernon Subutex, je retrouve ici la cruauté de notre société cruelle.
V.D. à travers ses personnages exprime sa rage et sa colère avec le style qui lui colle à la peau, virulent et sincère, ça ne plait pas à tout le monde est c'est tant mieux.
Alors un petit bémol, je trouve que son nouveau roman est redondant, répétitif, un peu décousu et puis surtout cette atmosphère plus noire et collante que la suie ne me remonte pas le moral.
On parle d'une histoire d'amitié, on peut en douter tant les personnages sont imbus de leur personne et de leur personnage.
Maintenant j'avoue que je n'ai pas terminé la lecture.
Il y a un temps, un espace pour chaque livre, celui-ci m'a échappé.