Margaux L.

L'obsolescence programmée de nos sentiments
par (Librairie Madison)
6 juin 2018

" Le corps se résigne plus vite que l'âme. "

Ulysse, 57 ans, seul et résigné accepte tant bien que mal sa retraite anticipée. Méditerranée, quant à elle, subit inexorablement le modelage du temps sur son corps d'ancienne top model et la perte de sa mère.
Le temps qui fuit, rapprochant la venue, funeste, de la grande faucheuse. Leur rencontre sera un renouveau inattendu, magnifique, que la société et ses conventions tenteront de leur voler. Vous vous rendez compte, à leurs âges, tomber amoureux ...
Un joli pied de nez à la machine écrasante du temps qui broie, le corps certes, mais pas l'esprit.

"L'esprit, lui, est mauvais perdant.
Il ne conçoit que par à-coups,
Par révélations douloureuses,
Par effrois successifs."

Séduire Isabelle A
6,90
par (Librairie Madison)
9 mai 2018

L'amour suffit-il ?

On dit que l'amour peut soulever des montagnes, encore faut-il avant avoir survécu à l'épreuve de la rencontre des beaux-parents. Voilà le pétrin dans lequel s'est fourré le héros...d'autant plus qu'il a affaire à de sacrés personnages !Une plongée rafraîchissante dans une famille de doux-dingues !

The Hate U give  – La haine qu’on donne
Neuf 17,95
Neuf à prix réduit 17,95
par (Librairie Madison)
8 mai 2018

"Percutant, brillant, bouleversant." John Green

" Nous voulons l'arrêt immédiat de la brutalité policière et des meurtres des Noirs, des autres gens de couleur et des opprimés."

Starr et ses frères ont appris par cœur le programme en dix point des Black Panthers, ce mouvement révolutionnaire de libération afro-américaine que leur père soutient depuis toujours. Ces mots prennent un sens nouveau le jour où Starr assiste au meurtre de Khalil par un policier alors qu'ils rentraient chez eux. Pour rendre justice à son meilleur ami elle n'a qu'une solution, utiliser son arme la plus précieuse : sa voix.
The Hate U Give soulève beaucoup de question existentielles, culturelles et sociétales. Notre héroïne est tiraillée entre deux quotidiens : celui de son ghetto où la violence fait partie de la vie de tous les jours et celui de son lycée de "blancs" dans lequel ses parents l'ont inscrite pour lui donner les meilleures chances dans la vie. Qui est-elle vraiment ? Pourquoi doit-elle se censurer en permanence pour rester cool au lycée, ne pas passer pour la victime ou la "cassos" de service ?
J'ai adoré le personnage de Starr, la clairvoyance de l'auteure, et la juste balance entre les moments de lucidité de l'adolescente et ceux de pure haine, où les émotions dictent ses actions ... Et les conséquences d'un tel lâcher prise.

La haine qu'on donne est un roman qui parle de l'actualité, parfois brûlante, parfois brutale. C'est un roman nécessaire à mettre dans les mains des adolescents à partir de 14 ans.

Bluebells Wood
19,00
par (Librairie Madison)
25 avril 2018

Une odyssée envoûtante

William vit en tête à tête avec ses souvenirs. Tous les jours il dessine, fixe sur le papier le visage de son épouse disparue, faisant abstraction du joli modèle qui passe ses journées à poser pour lui. Ses amis ne le comprennent plus, cette femme qui lui rend visite chaque jour ne pourrait-elle pas le ramener dans une vie normale ?
Le jour où sa barque est attaquée par des créatures sorties des contes les plus obscurs, William ne sait plus discerner la vérité de l'illusion ... Il choisit alors de vivre cette histoire dans toute son étrangeté.

Une ambiance superbe, créée par les planches de Guillaume Sorel qui sont époustouflantes. Un récit gothique où l'on flirte entre cauchemar et réalité d'une grande finesse.

EN T'ATTENDANT...
par (Librairie Madison)
14 avril 2018

Un joli cadeau de naissance

En attendant l'arrivée de bébé, maman observe le temps qui passe, la vie et ses jolis moments. Elle n'a qu'une hâte, partager son monde avec ce petit être à venir.

Poétique et superbement illustré.

" De la chenille au papillon,
de la fleur au fruit,
toutes les choses que j'ai vues,
en t'attendant."