Margaux L.

Mauvais Coûts

Schwartzmann Jacky

Points

6,70
par (Librairie Madison)
7 octobre 2017

Drôle et noir, tout ce qu'on aime !

Gaby Aspinall est un homme cynique, buveur chevronné, un tantinet alcoolique. Il déteste profondément sa vie et sa mère. Acheteur pour la même boite depuis 20 ans, il a définitivement déshumanisé ses clients et renoncé au bonheur. A travers ses pérégrinations nous traversons un moment clef de sa vie, le moment où tout bascule.

Un roman corrosif qui pousse la réflexion sur le capitalisme et le monde de l'entreprise vers un portrait peu flatteur mais aux résonances véridiques. Bien que le personnage prenne des tournures de salaud fini, le vide qui emplit sa vie ne manquera pas de provoquer en vous un vague sentiment de pitié ... Ou pas !

" Dans la hiérarchie des salopes il y a les députés, les avocats, les banquiers, les assureurs, les agents immobiliers et les acheteurs. Je suis acheteur chez Arema."

La Servante écarlate
11,50
par (Librairie Madison)
2 septembre 2017

Eh bien, ça fait froid dans le dos ...

Defred, dans la République de Gilead, est une servante écarlate. Entre passé et présent, nous comprenons peu à peu que Gilead n'a rien d'une République si ce n'est le nom. Les citoyens ont des rôles assignés et immuables qui définiront le reste de leurs existences. Defred est une femme avec un statut terrible mais pourtant important, celui de génitrice. Achetée par les familles de dirigeants elle est un calice dont le temps est le pire ennemi. Cette femme sera notre fil rouge, la mémoire d'un temps révolu, le témoin d'un monde où la liberté, si petite soit-elle, n'existe plus.

" On peut mouiller le bord d'un verre, faire courir le doigt tout autour, et il émettra un son. C'est ainsi que je me sens : je suis ce son de verre. Je me sens comme le mot briser. J'ai envie d'être avec quelqu'un. "

Un roman dystopique d'une rare intensité, féministe et tragique à la fois, qui vous laissera songeur. Un avenir qui semble fou ... Mais qui pourtant nous laisse un sentiment de malaise diffus.

16 ans, 2 étés
16,90
par (Librairie Madison)
29 juillet 2017

Un été pour changer

16 ans 2 étés ou comment lire deux romans en un !
Summer a deux choix qui s'offrent à elle : décrocher son téléphone avant de décoller pour Paris, ou ne pas le faire. Quelque soit sa décision sa vie en sera impactée... Positivement.
Nous rencontrons Summer et les deux versions de son été : deux mois pour se découvrir et grandir, tomber amoureuse aussi, que ce soit à Paris ou à Hudsonville.
Un roman idéal pour l'été de vos adolescentes.

A lire à partir de 13 ans

Nos coeurs tordus
par (Librairie Madison)
26 avril 2017

Brillant, touchant, lumineux

Il y a mille raisons d'aimer et de respecter les handicapés, mais sûrement pas juste parce qu'ils le sont. Voilà ce que Vlad clamera haut et fort le jour de la rentrée suite au discours de Flachard, l'adjoint du proviseur.
Vladimir avec ses cannes bariolées et son sourire tordu à l'image du reste de son corps, fait partie de l'ULIS : l'unité localisée pour l'inclusion scolaire. En clair, Vlad est dans une classe spéciale pour l'insertion d'enfant en situation de handicap. Pourtant il n'en voulait pas de cette stigmatisation, des nouvelles têtes à apprivoiser, et des regards de pitié encore et encore... Et pourtant, contre toute attente, cette année de sixième sera placée sous le signe de l'amitié et des amours naissants.
Un récit tendre et poétique autour de la différence, de la nécessité qu'on a de s'aimer soi-même malgré tout, malgré le pire.

"Y'a pas longtemps j'ai changé, j'me suis accepté
J'ai traversé le miroir, et j'ai enlacé mon reflet
Un câlin avec moi-même, ça peut te sembler taré
Mais si tu ressens d'la haine, tu devrais faire pareil"
Début d'empire, Bigflo et Oli

Sur mon fil
Neuf 13,90
Neuf à prix réduit 7,00
par (Librairie Madison)
25 avril 2017

Se quitter pour mieux se retrouver

"Entre la maison de Maman et celle de Papa, il y a un monde. Un monde qui dure... une semaine. Pour aider le temps à passer plus vite, j'ai tendu un fil entre mes deux vies."

Avec poésie, Sur mon fil aborde le thème de la garde alternée à travers les yeux d'une enfant qui partage sa vie entre la maison de Papa et celle de Maman. Elle nous raconte les relations qu'elle créée avec l'un ou l'autre, un peu bancales, surtout lorsqu'ils se retrouvent à trois, le temps d'un échange. L'enfant, tel un fil entre deux vies, tente avec tendresse de transmettre sa situation quelque peu inconfortable, mais pourtant nécessaire... Et sans retour.
Douceur et émotion sont en rendez-vous pour permettre à tous les enfants de parents séparés de se reconnaître mais aussi aux parents de mieux comprendre la position de leurs petits.

Dès 4 ans.