Alex-Mot-à-Mots

http://alexmotamots.fr/

Alex L., lectrice compulsive, presque anonyme.
Ayant une préférence pour les bons polars, mais aimant aussi les autres genres (sauf la SF, pitié....)

Je suis Jeanne Hébuterne / roman
Neuf 6,80
Neuf à prix réduit 6,80
3 décembre 2018

Peintre

Je ne connaissais pas Jeanne Hebuterne. J’ai découvert cette jeune fille issue d’une famille bourgeoise et très pratiquante.

Le frère est parti à la guerre en 14 mais ne lâche pas son emprise sur sa sœur. C’est pourtant lui qui l’a poussé à s’inscrire dans une académie de peinture. Elle y rencontre Amedeo, et c’est le coup de foudre.

Petit à petit, Modigliani l’emmène dans sa vie de bohème. Elle découvre l’ange-gardien de son amoureux : Zborowski, mais aussi les autres peintres parisiens, leurs querelles et leurs fêtes.

Elle découvre aussi la faim et le froid.

Un style un peu sec, mais le livre est rédigé sous forme de journal, et Jeanne est peintre mais pas écrivain.

J’ai aimé découvrir la vie tragique de cette artiste méconnue pour ses œuvres.

Mais aussi son frère dont j’ai cru deviner l’emprise presque incestueuse.

J’ai découvert un amour qui est allé jusqu’au bout, forcément tragique.

L’image que je retiendrai :

Celle des carreaux cassés de la verrière sous laquelle habitent Jeanne et Amedeo et qui laisse entrer la neige et le gel.

https://alexmotamots.fr/je-suis-jeanne-hebuterne-olivia-elkaim/

Les vieux fourneaux, Tome 1 : Ceux qui restent

Tome 1 : Ceux qui restent

Dargaud

Neuf 12,00
Neuf à prix réduit 11,99
3 décembre 2018

bande dessinée

Honte à moi, je ne connaissais pas encore ces 3 petits vieux bien accrochés à la vie.

J’ai pris plaisir à lire leur première aventure qui les rassemble de nouveau, comme au bon vieux temps.

J’ai aimé Antoine qui cherche encore à se venger, Mimille et ses tatouages, et Pierrot toujours en pleine lutte des classes.

Mon aîné a aussi aimé cette bande improbable, et la future maman qui les accompagne.

https://alexmotamots.fr/les-vieux-fourneaux-1-ceux-qui-restent-wilfried-lupano/

PASSE DOUBLE

Vast Patrick S

Le Chat Moire

9,50
3 décembre 2018

Suspense

Cindy est « recrutée » dans un square parisien par une vieille dame qui lui demande de devenir la dame de compagnie d’une amie pendant quelques temps.

À la rue, squatteuse, Cindy rêve de partir faire sa vie en Australie. Elle accepte donc le marché.

Sur la côté d’opale, dans la maison de Rosemonde, elle se transforme en Hélène. Car Rosemonde cherche à se venger.

On découvre petit à petit les personnages et leur lien avec Rosemonde que rien n’ébranle, même pas le commissaire de police venu enquêter sur l’accident survenu à son fils.

Un roman à suspens qui tient en haleine : qui est Hélène ? Est-elle morte ? Pourquoi Rosemonde cherche à se venger ?

Un bémol : la ponctuation qui abuse des virgules.

L’image que je retiendrai :

Celle des talons hauts que porte Cindy pour la première fois, elle plus habituée aux boots.

https://alexmotamots.fr/passe-double-patrick-s-vast/

L'été de Katya

Éditions Gallmeister

20,50
3 décembre 2018

Suspense

L’été avant le déclenchement de la guerre de 14. Le jeune docteur Jean-Marc Montjean tout juste diplômé, revient s’installer à Sallies, petit village du Pays basque dont il est originaire.

Rapidement, il est appelé à soigner Paul Treville dont la jolie sœur jumelle, Katya, l’intrigue de plus en plus.

Bien accueilli chez les Treville, le jeune médecin devient un ami de la famille, qu’il fréquente assidûment en dépit d’une certaine ambiguïté dans leurs relations.

Et même s’il devine derrière leurs hospitalité et bonnes manières un lourd et douloureux secret, il ne peut s’empêcher de tomber éperdument amoureux de Katya, quelles qu’en soient les conséquences.

Et ces conséquences, il ne les découvrira qu’une fois le drame arrivé.

L’auteur nous a laissé toutefois quelques indices dans les pages qui composent son roman. Trop peu pour que nous puissions entrevoir la cause du drame, juste assez pour faire monter la tension.

Une tension qui monte petit à petit, au rythme languide d’un été chaud et pluvieux dans cette région, au rythme des amoureux en tout bien tout honneur qui se découvrent.

Un roman sur les Pays Basque et ses traditions, mais aussi sur les débuts de la psychiatrie.

Le personnage de Katya que l’on n’oublie pas.

L’image que je retiendrai :

Celle du Dr Gros qui accueille Jean-Marc dans sa clinique et qui est un joyeux coureur de jupons.

https://alexmotamots.fr/lete-de-katya-trevanian/

La lumière est à moi et autres nouvelles, Et autres nouvelles
19,00
3 décembre 2018

Enfance, nouvelles

Dans ce très beau recueil, Gilles PARIS nous donne des nouvelles de l’enfance.

Ces enfants sont face à des situations douloureuses : perte d’un ou plusieurs parents, éloignement parental. Mais ils trouvent en eux et en la vie l’envie de continuer.

J’ai aimé les prénoms des enfants de ces différentes nouvelles, qui ont tous une histoire, une signification.

J’ai aimé les ressemblances entre les histoires : les personnages ont tous, ou presque, les yeux bleus.

J’ai aimé retrouver parfois d’une nouvelle à l’autre les papillons et la mer.

J’ai aimé voyager de l’Uruguay à Lausanne, en passant par Paris et le Stromboli.

Cette lecture m’a offert une parenthèse d’enfance.

L’image que je retiendrai :

Celle de la couleur bleue qui m’a semblé dominer le recueil.

https://alexmotamots.fr/la-lumiere-est-a-moi-gilles-paris/