Lady K "http://antredeslivres.blogspot.com"

http://antredeslivres.blogspot.com/

Que dire, que dire ?
Et bien tout simplement que je suis mordue de lecture, je ne peux tout simplement pas m'en passer ... J'adore la lecture depuis toute petite ! C'est un vrai moment de détente.
Depuis quelques temps je tiens un blog qui fait part de mes lectures et ressentis à ceux qui me liront ... j'aime partager les impressions sur nos lectures ! Alors n'hésitez pas, je vous répondrais !

Drames chez les riches
12 juillet 2018

Intéressant

Aurélie Raya s’invite dans la sphère des très riches en explorant neuf drames plus ou moins récents qui ont touché ce monde à part où l’argent coule à flots.

« L’argent ne fait pas le bonheur… »

En refermant ce livre, on se dit que cette fameuse maxime relève plus de la prophétie que du proverbe. En effet, on y découvre le destin de personnalités qui ne manquent de rien, peuvent s’acheter ce qu’elles désirent en claquant des doigts et dont le mode de vie laisse songeur… mais elles semblent maudites. Leurs richesses causent irrémédiablement leur perte.

Ces personnes, qui ont déjà tout pour être heureuses, en veulent toujours plus et c’est bien là que le bât blesse. Par jalousie, cupidité, ennui, vengeance… leurs motivations sont nombreuses et variées mais ça ne leur apporte jamais rien de bon, au contraire !

En conclusion, l’ouvrage d’Aurélie Raya permet de prendre un peu de recul et de relativiser : richesse et bonheur ne vont pas toujours de pair, loin de là. On en vient presque à croire qu’il faut faire un choix entre les deux !

Un manoir en Cornouailles
11 juillet 2018

Sombres secrets de famille...

Le grand jour arrive bientôt pour Lorna et Jon, les préparatifs du mariage battent leur plein et les deux amoureux écument la Cornouaille à la recherche de la salle de réception parfaite. Lorsqu'ils arrivent au manoir des Lapins Noirs, le coup de foudre est immédiat pour Lorna. C'est pourquoi – contre l'avis de Jon – elle accepte la proposition de la propriétaire et s'y invite quelques nuits avant de faire son choix définitif. Cependant, la demeure exerce une dangereuse attraction sur elle, l’invitant à plonger dans un passé sombre et mouvementé qui va l’ébranler plus que ce qu'elle imaginait…

Eve Chase nous fait plonger dans l’histoire de Pencraw, le manoir, en sautant habilement d’une époque à l’autre. Ainsi le lecteur suit Lorna dans le présent et la famille Alton – et surtout les enfants – dans le passé. Les deux récits sont prenants et pleins de surprises. Bien que ces derniers n’aient aucun lien en apparence, plus on avance dans l’histoire et les révélations, plus la tension grandit tandis qu’on entraperçoit la terrible vérité qui se profile.

Par ailleurs, j’ai apprécié les deux personnages principaux, Lorna et Amber. Elles se ressemblent beaucoup même si elles appartiennent à deux époques différentes. J’ai tremblé à leurs côtés et me suis prise de passion pour leur vie. Ce sont deux jeunes filles courageuses et pleines de vie qu’il est agréable de suivre.

En conclusion, "Un manoir en Cornouailles" a été une très belle lecture. Voilà un roman que je recommande sans hésiter, tout spécialement si vous aimez les histoires où de lourds secrets de famille refont surface.

Le couteau sur la nuque (Nouvelle traduction révisée)
9 juillet 2018

Couteau sur la nuque

Hercule Poirot est approché par Lady Edgware, une actrice très en vogue, qui lui fait une demande des plus insolites : la débarrasser de son mari devenu bien encombrant. S’il ne fait pas dans l’assassinat, le détective belge accepte néanmoins de servir de médiateur entre les deux époux. Rôle qu’il remplit à merveille… jusqu’à ce que le mari meurt, un couteau planté dans la nuque. Tout accuse la veuve – pas du tout éplorée – mais elle a un excellent alibi : elle assistait à une soirée mondaine. Des dizaines de personnes en sont témoins. Une question se pose alors, si ce n’est pas elle la coupable, qui tire bénéfice de cette mort ?!

Cette fois-ci, l’intrigue nous offre une jolie mystification. L’intrigue est tordue à souhait, si bien qu’on se fait des nœuds au cerveau en essayant d’y voir plus clair et de démêler le vrai du faux.

Petite nouveauté dans ce tome : l’introduction de Japp. L’inspecteur de Scotland Yard ajoute une petite touche d’humour – à ses dépens – grâce à ses multiples retournements de veste et sa mauvaise foi manifeste. J’ai par ailleurs beaucoup aimé la confrontation entre Poirot – calme et ordonné – et le duo Japp-Hastings – où l’agitation entraîne l’inefficacité.

En conclusion, une belle enquête. Encore une fois, Poirot est à la hauteur de sa réputation et ne se laisse pas distraire. Sa minutie lui permet de repérer des détails infimes, mais dont l’importance est primordiale !

Nátt

Ragnar Jonasson

La Martinière

21,00
28 juin 2018

Bon polar 3,5/5

Les habitants de Siglufjördur sont horrifiés lorsqu’ils apprennent qu’un homme est retrouvé battu à mort non loin du village. Cette violence est aussi surprenante qu’inhabituelle dans ce hameau tranquille. C’est pourquoi le fait divers attire vite l’attention de tous les Islandais et les médias ne mettent pas longtemps à s’emparer de l’affaire, venant fouiner dans les environs à la recherche du scoop.

Ari Thór mène l’enquête, interrogeant les différents suspects à la recherche du coupable… mais il faut dire que la journaliste envoyée sur place est plus efficace que lui ! Elle découvre la vérité bien avant la police – qui semble du coup résoudre l’affaire un peu par hasard.

Les chapitres changent presque à chaque fois de point de vue, car on suit plusieurs personnages en même temps. L’histoire part un peu dans tous les sens – c’est tout du moins l’impression que cela donne au début – mais petit à petit, on comprend où veut en venir l’auteur et les pièces du puzzle s’assemblent sous nos yeux.

Il faut savoir une chose avant de se lancer : Nátt n’est pas un polar au suspense insoutenable. L’histoire suit tranquillement son cours… Toutefois, même si ce roman n’a rien de transcendant dans son genre, il propose une intrigue bien ficelée, sans détails trop sanglants et offre un voyage dépaysant au pays du feu et de la glace.

En conclusion, un bon moment de lecture même s’il est dommage que la police islandaise n’y soit pas des plus efficaces !

ALICE A VOTRE SERVICE - T1 COM
Neuf 12,90
Neuf à prix réduit 12,90
26 juin 2018

Très bonne lecture !

Alice, tout juste âgée de 13 ans, obtient un poste de femme de chambre auprès de Son Altesse Royale la grande-duchesse d’Elffinberg. Une chance inespérée pour une domestique aussi jeune et inexpérimentée… Mais elle déchante rapidement en découvrant la réalité du terrain : la grande-duchesse Charlotte est exécrable et paranoïaque au possible – craignant tout le temps pour sa vie – tandis que la cour bruisse de rumeurs sur la folie royale. Malgré tout, Alice reste imperturbable, sert sa nouvelle maîtresse de son mieux et va même jusqu’à mener son enquête sur les ennemis potentiels de Charlotte… Ce qui lui vaut bien vite la reconnaissance royale et une amitié hors du commun.

Ce roman mêle habilement jeunesse, fantastique et enquête. En effet, quelque chose de louche se trame et Alice ne compte pas attendre les bras croisés. Elle décide de mettre son nez dans des affaires qui ne la concernent pas – pour notre plus grand plaisir ! L’intrigue est prenante et tient le lecteur en haleine du début à la fin.

J’ai tout particulièrement aimé le personnage d’Alice. Elle a beau être toute jeune, elle est d’une grande sagesse et très intelligente. Ce qui en fait une enquêtrice hors pair et une alliée de taille. J’ai eu un petit peu plus de mal avec la grande-duchesse au début… Heureusement, elle change peu à peu et dévoile une nature plus agréable.

En conclusion, un premier tome plaisant à lire en compagnie de personnages intéressants. Il est plein de promesses quant à la suite de la série… et j’espère bien retrouver sans tarder Alice pour de nouvelles aventures !