www.leslibraires.fr

Les Libraires De La Forge -.

https://www.librairielaforge.fr/

Flam Jeunesse

17,50
Conseillé par (Librairie La Forge)
10 février 2024

Coup de cœur de Mélany

Un petit bijou ! Rita est une jeune fille mystérieuse et magnétique, qui fascine tous ceux qui s'approchent d'elle. Nouvelle au lycée, un an d'avance, les cheveux roux comme le feu, boursière dans ce lycée huppé, elle va pourtant se lier d'amitié avec toute une bande. Mais jamais on ne verra Rita de son point de vue à elle ; elle nous est présentée à travers les yeux de son amie, son amoureux, un copain et un prof. Et très vite, on comprend qu'il s'est passé quelque chose, que quelque chose est arrivé à Rita, quelque chose d'important, quelque chose de grave. J'ai adoré ! S'il y a un livre à découvrir sans se faire spoiler, sans avoir trop d'indices sur l'histoire, c'est celui-ci. C'est beau, c'est tendre, c'est sérieux, on y parle de l'adolescence, d'amour, d'amitié, de l'éveil du désir, de pauvreté, de problèmes de société... Je l'ai dévoré en une journée, l'écriture est très belle, parfois poétique. Vraiment, foncez.

Mélany, libraire

Conseillé par (Librairie La Forge)
3 février 2024

Coup de cœur de Mélany

Quand les frères Salvatore* (un peu partis en cacahuètes, avouons-le nous) rencontrent le Bourbon Kid**…! J’ai adoré ce roman très original qui s’attaque à la figure mythique du vampire ; si ce n’est que cette fois, on parle plutôt de « vagabonds ». On suit Jesse et son frère Edgar, handicapé mental, qui sillonnent les États-Unis à la recherche de proies et de sang frais. Tout se passait plus ou moins bien depuis plus de soixante-dix ans, jusqu’à leur rencontre avec une jeune femme portrait craché de l’ancien amour de Jesse… suivie d’une rencontre (pas dingue) avec un gang de motards particulièrement violent (et un peu fous) et un père à la recherche de l’assassin de son fils. Quatre points de vue différents, des personnages hauts en couleur, damnés et un peu paumés, de l’action à gogo et une ambiance électrique : tout est réuni pour passer un très bon moment ! Vous aussi laissez-vous séduire par Les Vagabonds de Richard Lange !

* Stefan et Damon de The Vampire Diaries
** Personnage de la saga éponyme dont le premier tome est Le Livre sans nom (foncez !)

- Mélany, libraire

13,50
Conseillé par (Librairie La Forge)
18 janvier 2024

Dōmo arigatō !

Depuis la mort de sa mère, la vie d'Élise est contrainte par les nombreuses règles fixées par un père qui n'a jamais pu faire son deuil. Alors que tant de questions ne trouvent pas de réponses, son existence va être bouleversée par Stella, sa meilleure amie, puis par l'arrivée de sa grand-mère maternelle.
L'auteur réussit le tour de force d'aborder des réflexions autour de l'absence et sur le poids du deuil au sein d'une famille, sur l'importance du dialogue et des liens entre les êtres qui nous sont chers. Le tout forme un texte touchant, délicat et drôle !

Fabien, libraire

13,50
Conseillé par (Librairie La Forge)
18 janvier 2024

Dōmo arigatō !

Depuis la mort de sa mère, la vie d'Élise est contrainte par les nombreuses règles fixées par un père qui n'a jamais pu faire son deuil. Alors que tant de questions ne trouvent pas de réponses, leur existence va être bouleversée par Stella, amie d'Élise, puis par l'arrivée de sa grand-mère maternelle.
L'auteur réussit le tour de force d'aborder des réflexions autour de l'absence et sur le poids du deuil au sein d'une famille, sur l'importance du dialogue et des liens entre les êtres qui nous sont chers. Le tout forme un texte touchant, délicat et drôle !

Fabien, libraire

Les Escales

23,00
Conseillé par (Librairie La Forge)
9 janvier 2024

Coup de cœur de Mélany

En 1914, la public school de Preschute, en pleine campagne anglaise, forme l’élite de la nation. Les pensionnaires suivent avec fascination et enthousiasme le déroulé de la guerre, celle dont ils croient qu’elle ne durera que quelques mois. Pour prouver la loyauté de sa famille envers l’Angleterre, Henry Gaunt, dix-huit ans à peine, s’enrôle… et cela lui permettra aussi de s’éloigner de Sidney Ellwood, pour qui il éprouve davantage que de l’amitié. Mais il n’avait pas prévu qu’Ellwood le rejoindrait au front, bientôt rejoint par le reste de leurs camarades. J’ai adoré : l’ambiance très cosy-Angleterre du début du récit, la période de faste entre Ellwood et Gaunt, suivies très vite d’une atmosphère implacable et tragique. C’est brillamment écrit, on alterne les temporalités, entre le cauchemar des tranchées et la nostalgie heureuse du passé. Les Ardents est une histoire d’amour puissante, déchirante et terrible, qui ne nous laisse pas de marbre.

- Mélany, libraire