www.leslibraires.fr

Julien H.

La Dame en blanc
par (Fontaine Victor Hugo)
2 mai 2017

Outre un nom délicieux, Wilkie Collins a laissé une trace indélébile dans l'Histoire en écrivant les premiers romans policiers. Walter Hartright est professeur d'art. Un soir, sur une route menant à Londres, il secoure une dame toute de blanc vêtue. Elle est apeurée, visiblement terrifiée, par une perspective qu'elle ne nomme pas. Pour notre héros, c'est le début d'une enquête pleine d'intimidations et de menaces, de manipulations et de complots pernicieux, de crimes odieux et de vilénies infamantes ! L'ambiance gothique et une style classique imparable en font un incontournable pour les amateurs de littérature anglaise du 19ème et de roman d'enquête.

L'Equilibre du monde
9,90
par (Fontaine Victor Hugo)
2 mai 2017

C'est à bord d'un train poussiéreux, bondé et bruyant que tout commence, auprès de Ishwar et son neveu Omprakash, deux tailleurs appartenant à la caste des Intouchables. Ils rencontrent un jeune étudiant, Maneck, et tous se rendent chez Dina, une veuve reconvertie dans la confection de vêtements. Malgrè des castes différentes, tous sont animés par l'envie de vivre , de survivre, en dépit des troubles sociopolitiques des années 70-80. Les espoirs se brisent et se renouent inlassablement au gré des soubresauts, de l'Histoire, de l'équilibre - et des déséquilibres - d'un monde indifférent et parfois cruel. Dans la lignée d'un Dickens ou d'un Zola, ce roman ravira les amateurs de fresque sociales !

Le maître et Marguerite / roman

Boulgakov, Mikhaïl Afanassievitch

Robert Laffont

9,00
par (Fontaine Victor Hugo)
2 mai 2017

Ce roman, paru des décennies après la mort de son auteur, s'est imposé dès sa parution comme une oeuvre majeure du vingtième siècle. Le livre mêle trois récits distincts mais habilement liés les uns aux autres : celui du désarroi des élites moscovites face aux méfaits commis par le Diable (alias Woland) et ses acolytes (dont un chat qui parle) ; l'histoire d'amour entre le maître, écrivain interné à l'asile, et Marguerite, une jeune femme mariée ; enfin l'histoire de Ponce Pilate, de sa rencontre avec Jésus jusqu'à la crucifixion de ce dernier. Boulgakov signe ici une satire tragi-comique, riche en scènes cocasses, contre l'URSS de Staline. Chef d’œuvre !

La proie et l'ombre

EDOGAWA/Rampo

Philippe Picquier

6,10
par (Fontaine Victor Hugo)
2 mai 2017

Edogawa Ranpo est le père de la littérature policière japonaise et le fondateur du courant "ero guro" dont la proie et l'ombre est un éminent représentant. Baigné d'une aura sombre et oppressante, ce roman est traversé d'une tension (sexuelle notamment) permanente. Emporté par les progrès de l'enquête et les doutes croissants du narrateur d'une part et par l'ambiance obsessionnelle, malsaine, chargée d'un érotisme pervers d'autre part, il est impossible de lâcher ce livre avant de l'avoir fini ! Ecrit en 1928, La Proie et l'ombre est un subtil jeu de miroirs où les faux-semblants règnent en maîtres... Laissez-vous prendre au jeu !

Crimes exemplaires
7,70
par (Fontaine Victor Hugo)
2 mai 2017

Max Aub est un auteur espagnol prolifique peu connu en France. Les passionnés de peinture ou de guerre civile espagnole savent peut-être qu'on lui doit le célèbre Guernica, commandé à Picasso pour le compte du gouvernement républicain. Crimes exemplaires est un recueil incisif et drôle de crimes avoués et présentés par l'auteur comme véridiques. Tout le plaisir de lecture provient des justifications lapidaires présentés par des meurtriers sûrs de leur bon droit. Au-delà de l'humour noir omniprésent, l'acte létal et fatidique est ramené à un geste banal. Une manière d'interroger nos plus viles pulsions...