Amélie F.

Ceux qui partent
par (Fontaine Auteuil)
9 septembre 2019

Sur Ellis Island, en 1910. Arrivent par bateau un père et sa fille, italiens, qui, contrairement à la plupart des autres, n'ont pas quitté la misère de leur pays d'origine mais cherchent plutôt un nouveau moyen d'expression dans leurs arts. Peu à peu, se greffent à eux toute une galerie de personnages variés : une Arménienne qui a tout perdu, un jeune New-Yorkais d'origine islandaise et passionné de photographie, un groupe de gitans... Pendant un jour et une nuit où tous les nouveaux émigrants sont contraints de rester sur l'île, ce destins se mêlent et s'emmêlent... Ceux qui partent est un très beau roman sur ces changements de vie, ces destins bousculées, et l'écriture de Jeanne Benameur, toujours aussi poétique, saura charmer les lecteurs.

Cent millions d'années et un jour
par (Fontaine Auteuil)
24 août 2019

Dans les années 1950, Stan, paléontologue passionné en fin de carrière, prend tous les risques pour partir à la recherche du squelette d'un mystérieux dinosaure dont un vieil homme lui a parlé avant sa mort. Accompagné d'un ami et collègue, d'un assistant et d'un guide, il se lance dans cette quête au cœur des sommets alpins. Mais quand la passion d'un homme s'approche de la folie, l'épopée pourrait mal tourner...
En évoquant aussi l'enfance et le passé de Stan, l'aventure se mêle à la quête initiatique. Jean-Baptiste Andrea délivre ainsi un magnifique roman, à l'écriture douce et poétique et où le mal approche sans que la volonté des personnages ne puisse l'arrêter.

Le cartographe des Indes boréales
23,00
par (Fontaine Auteuil)
3 juin 2019

Izko Etcheverry, jeune Basque de treize ans, ne rêve que d'une chose : suivre son père dans les eaux du grand Nord, pour participer à sa première chasse à la baleine.
Mais nous sommes en 1628 et le contexte historique, politique et religieux va chambouler ce rêve d'enfance. Le jeune homme devient alors apprenti cartographe : l'Europe et plus particulièrement la Laponie s'offrent à lui. Au fil de ses travaux, l'homme grandira et voyagera aux Pays-Bas, en Suède, mais les montagnes lapones deviendront pour lui une véritable terre d'adoption.
Le cartographe des Indes boréales, c'est l'histoire d'un homme du XVIIe siècle, confronté à l'espionnage, à l'animisme lapon, aux conflits entre catholiques et protestants. Olivier Truc délivre un grand roman d'aventures passionnant, où la petite histoire se mêle à la grande, mais où le mystique occupe toujours une petite place.

Le cartographe des Indes boréales
23,00
par (Fontaine Auteuil)
31 mai 2019

Izko Etcheverry, jeune Basque de treize ans, ne rêve que d'une chose : suivre son père dans les eaux du grand Nord, pour participer à sa première chasse à la baleine.
Mais nous sommes en 1628 et le contexte historique, politique et religieux va chambouler ce rêve d'enfance. Le jeune homme devient alors apprenti cartographe : l'Europe et plus particulièrement la Laponie s'offrent à lui. Au fil de ses travaux, l'homme grandira et voyagera aux Pays-Bas, en Suède, mais les montagnes lapones deviendront pour lui une véritable terre d'adoption.
Le cartographe des Indes boréales, c'est l'histoire d'un homme du XVIIe siècle, confronté à l'espionnage, à l'animisme lapon, aux conflits entre catholiques et protestants. Olivier Truc délivre un grand roman d'aventures passionnant, où la petite histoire se mêle à la grande, mais où le mystique occupe toujours une petite place.

I am, I am, I am
par (Fontaine Auteuil)
30 mai 2019

Ce livre n'est ni un roman, ni un recueil de nouvelles à proprement parler. Mais c'est sans conteste un texte littéraire hors du commun. A travers dix-sept chapitres comme autant de parties du corps touchées, Maggie O'Farrell raconte ces moments où la mort a semblé s'approcher d'elle, que ce soit par la maladie, la violence ou la vie quotidienne, tout simplement.
Avec un talent de conteuse extraordinaire, l'auteure parvient à dire l'indicible et à se dévoiler entièrement. Empreintes d'une puissance émotionnelle et d'une poésie merveilleuses, ces tranches de vie sont d'autant plus touchantes qu'elles résonnent d'une manière ou d'une autre dans chacun de nous.
I am, I am, I am est un livre époustouflant, tant par sa forme atypique que par l'émotion qui se dégage de chaque page, sans jamais tomber dans le pathos.