www.leslibraires.fr

Anne L.

Entre les lignes Chantilly est née en décembre 2016 du désir de poursuivre l'aventure commencée à Creil il y a 15 ans. 
C'est un lieu de rencontres et de découvertes, un lieu vivant où l'on se retrouve pour Echanger, Rêver, Voyager, Penser autour d'une sélection exigeante de littérature, d'histoire, de gastronomie, de beaux livres, et qui fait aussi une belle place à la littérature de jeunesse.

22,90
Conseillé par (Librairie Entre les Lignes)
30 mai 2023

Océan, bayou, ouragan... L’eau qui protège en mettant à distance ou qui détruit, emportant tout sur son passage.
Mais il est toutes sortes de tempêtes, et on est souvent seul pour les affronter. C’est ce que Huong s’attelle à faire en arrivant à La Nouvelle Orleans, boat people échouée dans le bayou, fuyant le Vietnam avec son fils et un bébé à naître. Elle a perdu son mari dans sa fuite, mais elle est persuadé qu’il les rejoindra bientôt. Le temps passe, et Cong n’arrive pas. Dès lors, quelle mère est-on quand il faut survivre dans un pays inconnu ? Tuan et Binh, ses 2 garçons grandissent tant bien que mal, chacun se débrouillant entre racisme, mauvais choix et volonté d’intégration. Il y a les souvenirs à oublier, l’exil à supporter, quelle place pour l’espoir ? Quand l’incompréhension des fils se heurte au déni de Huong, l’incommunicabilité menace de les éloigner les uns des autres. Il est toutes sortes de tempêtes, certaines éloignent, d’autres rapprochent : Faudra t’il un nouvel ouragan pour les réunir à nouveau ?
Une nouvelle voix poignante qui aborde avec beaucoup d’humanité la violence de la guerre et du déracinement.

Une clochette sans battant

Actes Sud

Neuf 16,00
Occasion 7,00
Conseillé par (Librairie Entre les Lignes)
8 mai 2023

Niré est le 4ème livre du cycle Une clochette sans battant. Après ses 2 sœurs et ses parents, voici l’histoire de Nobuki. Le dernier de la famille dont la naissance a réjoui son père : un garçon pour perpétuer le nom. Il forme un couple avec Ayako, professeure de piano, il a 2 filles et bientôt un 3ème enfant. Une vie paisible et heureuse, seulement troublée par le fait que sa mère ne le reconnaisse plus. Alors qu’il tombe par hasard sur un cahier intime écrit par sa mère, il se rend compte qu’entre confidences et banalités, il la connait vraiment mal.
Est-ce que ce genre de révélation va changer quelque chose dans les rapports familiaux ?
L’autrice creuse subtilement ses thèmes de prédilection, les secrets de famille, le travail des femmes, les liens du sang, la tradition qui impose à toutes les générations de vivre sous le même toit, et sème tout le long de l’histoire des indices qui témoignent de l’inéluctable évolution de la société japonaise.

Conseillé par (Librairie Entre les Lignes)
26 février 2023

Il est des livres qui nous trottent dans la tête et nous laissent le sourire aux lèvres longtemps après qu’on les ait refermés. Ce qu’il reste d’horizon en fait partie.

Après la mort inattendue des ses parents, le narrateur hérite d’un étage entier vide, situé au sommet d’une tour, une « plateforme », héritage tout d’abord encombrant mais où il décide tout de même de s’installer. Pour surmonter ce deuil, il va remettre en question sa vie, quitte à frôler la folie. Au fait, de quelle folie parle t’on? De celle qui consiste à accepter la routine, le système, ou celle de s’en affranchir, de retrouver la fantaisie de l’enfance ?
Grave et léger en même temps, peuplé de personnages singuliers, ce roman nous ramène à l’essentiel : sans fantaisie, sans joie, la vie perd son sens

Henning Ahrens

Éditions Gallmeister

24,40
Conseillé par (Librairie Entre les Lignes)
20 février 2023

L’envol d’une cigogne comme une liberté inaccessible.

Dans cet immédiat après-guerre où les choses changent rapidement, il est un monde rural austère et figé, où les intérêts familiaux priment encore sur toute liberté individuelle : il est impensable pour une longue lignée d’hommes, qu’ils soient marqués par la religion ou dévastés par la guerre, d’envisager une autre vie que la ferme.
Gerda est une femme indépendante, solide, c’est elle qui s’occupe des morts de son village. Bien qu’elle ait décidé d’arrêter cette charge, elle accepte une fois encore d’aider ses voisins.
Depuis qu’il est revenu de la guerre, le vieux Leeb n’a de cesse de tyranniser sa famille. Malgré le suspens qui tient une bonne partie du roman, (qui est mort ?), la tragédie qui a eu lieu semblait inéluctable.
Elle est bien la conséquence de siècles d’humiliations, de sacrifices et de folle tyrannie que nous observons à travers le regard de Gerda, qui ne juge jamais ses voisins, les Leeb. Depuis des générations, tous les Leeb se prénomment Wilhelm, comme pour souligner l’obligatoire transmission et la fuite impossible, plongeant les hommes (et les femmes) dans le désespoir et une soumission mortifère. Et dans la solitude ceux qui pensent autrement.
Apre, noir, bouleversant.

22,00
Conseillé par (Librairie Entre les Lignes)
3 novembre 2022

La première chose que fait Leo en se levant le matin, est de consulter Wikideaths au cas où une personnalité serait morte pendant la nuit. Leo est journaliste, il est chargé de la rubrique nécrologique de son journal ; il est marié avec Emma, une chercheuse en biologie marine. Celle-ci a eu son heure de gloire à la BBC en tant que présentatrice de documentaires animaliers. Ils sont les parents attentionnés d’une petite fille, qu’ils élèvent avec amour et gaité. Cependant, ce bonheur est troublé par le cancer dont Emma se remet lentement. Par angoisse ou par dérision, à moins que ce ne soit pour tenir la mort à distance, Leo se met à griffonner la nécrologie de sa femme, et se rend compte qu’il ne sait pas grand-chose d’elle avant leur rencontre. En cherchant innocemment tout d’abord, il découvre des choses incohérentes, et se met donc à enquêter plus sérieusement, avant de se rendre à l’évidence, il ne connait pas la femme dont il partage la vie depuis 10 ans ! Emma s’enfonce dans les mensonges, les apparences le montrent, qu’a-t-elle donc de si grave à cacher ?
Subtil et addictif, ce roman qui alterne les versions de leo et d'Emma interroge sur le soupçon qui balaye tout d’une façon irrationnelle, sur les apparences trompeuses, les vérités tronquées, ce qu’on ne peut avouer qui provoque la honte, et la culpabilité.