www.leslibraires.fr

Marc F.

Roman

Gallimard

19,50
par (Librairie Espace-Temps)
29 janvier 2021

Des Français expatriés aux Etats-Unis

La mort d'un enfant au centre de ce roman pour autopsier le milieu des Français expatriés aux USA sur la côte de Long Island, dans les années 1980. Une professeure de musique en conduisant 6 enfants du voisinage à l'école, en écrase un. De là va se produire le dérèglement de cette petite société, où les relations vont devenir excessives et violentes.
Roman tout en sensibilité sur le remords et comment se reconstruire après un drame.

Flammarion

Neuf 20,00
Occasion 5,00
par (Librairie Espace-Temps)
23 janvier 2021

Le voyage à Auschwitz iconoclaste

Fratrie de trois enfants. Serge Popper, l'aîné, a une fille divorcée Joséphine ; Jean, le narrateur, séparé, médiateur entre son frère et sa sœur, Anne, mariée à un Espagnol, Ramos, 2 enfants. Famille juive peu pratiquante qui, à la demande de Joséphine, fait le voyage à Auschwitz et Birkenau, qui ressemble plus à une escapade touristique avec selfies. Jean-Pierre Bacri aurait pu avoir le rôle titre si on tournait le film du roman !
Peinture ironique du milieu ashkénaze, gravité et légèreté mêlées, comme sait si bien le faire l'autrice.

Les Éditions Noir sur Blanc

17,00
par (Librairie Espace-Temps)
23 janvier 2021

Une amie, la main sur l'épaule

Ce matin là, la voiture de Clara ne démarre pas et tout va lâcher ; trop de pression au travail, où elle doit placer des crédits en masse, une cheffe difficile. Après l'AVC de son père, son petit ami la quitte. Plongée en plein burn-out, ses journées sans fin ni envie, inactives. Puis, une ancienne amie de classe un peu perdue de vue l'invite à la campagne et, avec cette famille heureuse, en plein air, elle va remonter la pente.
Malgré le thème, un roman lumineux. « Clara la vaillante, la vacillante. Une lettre qui dit l'effondrement. » Plume délicate, sans pathos.

Roman

Gallimard

16,00
par (Librairie Espace-Temps)
19 janvier 2021

La prise en compte de l'autre

Le docteur Paul Gachet, en vacances à Florence, est intrigué par des portraits de Marina Abramovic, artiste serbe du « body art » qui réalise parfois des performances avec son ami Ulay. Deux ans après, il est toujours marqué par ces réalisations, qui ont une résonance avec le confinement notamment. L'importance que Marina met au souci de l'autre, rappelant le « après vous », décrit l'univers de Lévinas : « on pourrait construire une civilisation sur ces deux mots : après vous ! » Ce qui manque le plus dans notre société moderne, la prise en compte de l'autre.
Belle et nécessaire réflexion en ces temps confinés !

par (Librairie Espace-Temps)
15 janvier 2021

Un père peut-il oublier son fils ?

Nathan et Jun se sont séparés et leur fils Léo est en garde partagée, jusqu'au jour où il disparaît avec sa mère. Ils sont partis au Japon et le père va se battre pour les retrouver, jusqu'à engager un détective privé ! Mais les lois japonaises sont telles que la garde des enfants en cas de séparation va à la mère !
A nouveau, un roman tout en finesse sur les sentiments, entre la côte d'Emeraude et le Japon. En toile de fond, les manifestations à Paris, les black blocs et les destructions d'arbres en banlieue, à Draveil !