www.leslibraires.fr

Laetitia .

Dernier commentaire

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
7 septembre 2021

Palpitant et écologique, un roman d'aventure humaniste

Avec "Femme du Ciel et des Tempêtes", Wilfried N'Sondé nous offre un roman d'aventure palpitant. Ses thématiques le classent également auprès des romans écologiques qui ont a cœur de replacer la terre et la nature sauvage au centre de l'attention.

Noum, ancien héros de guerre soviétique, et maintenant chaman Nénets, ethnie du Nord de la Sibérie, fait une étrange découverte lors d'un glissement terrain : une reine Africaine, emprisonnée dans le Permafrost depuis ce qui semble être la nuit des temps, vient de refaire surface. Noum entend la doléance, le cri de douleur, de cette terre menacée par l'exploitation gazière. La dépouille tombe donc à pic pour espérer mettre un terme au projet d'industrialisation qui rôde. Mais il faut que le monde scientifique s'en empare et donne une portée mondiale à cette découverte. Pour ce faire, Noum contacte un ancien ami et scientifique français : Laurent. Il a quelques jours pour organiser une expédition solide et réclame à ses côté Cosima, une jeune médecin légiste Germano-Japonaise et Silvère, un anthropologue d'origine Congolaise.
Malheureusement, l'exploitant, un mafieux russe, a vent de cette expédition et il est hors de question qu'il se laisse dépasser par des scientifiques occidentaux et par un vieux chaman Nénets. Il compte bien conserver ses droits d'exploitation, coûte que coûte...
Tout ce petit monde se retrouve donc en Sibérie, là où la nature reste en partie indomptée, et aucun de ces invités, scientifiques vertueux ou industriels véreux, n'est la bienvenue ! La nature saura le leur faire comprendre et la grande reine Africaine réussira, depuis son tombeau de glace, à défendre ses terres.

La figure du chaman, qui a un lien avec tout ce qui constitue le monde, le passé, le présent, le futur, les êtres morts comme vivants, et même avec les minéraux, sait entendre et comprendre les désirs d'une terre de plus en plus meurtrie. Il apprend, il nous apprend, à respecter chaque vie, même celles qui paraissent les plus vilaines. Femme du ciel et des tempêtes, est aussi un roman qui interroge notre humanité et notre lien corrompu à la nature. Le progrès, la technologie, la course folle au toujours plus grand, toujours plus confortable, toujours plus vite, qui sous couvert de nous simplifier la vie, la rend chaque fois un peu plus compliquée lorsqu'elle nous coupe de la terre. Bienveillant, l'auteur nous montre néanmoins le chemin de la rédemption et propose l 'idée que ce lien n'est pas définitivement rompu : il reste toujours, quelque part, un instinct primaire qui nous relie au sauvage et nous sommes tout à fait capables de rétablir cette connexion entre l'humain et le vivant.