www.leslibraires.fr

Laetitia .

Les Éditions Noir sur Blanc

24,00
par (Librairie L’Intranquille Plazza)
23 août 2021

Une plongée poétique et historique dans une Russie sauvage

Gnadenthal, petit village installé sur les rives droites de la Volga, abrite une communauté d'Allemands venus s'installer en Russie au XVIIIè siècle, à la demande de l'Impératrice Catherine II.
En 1920, Bach, personnage central de ce roman, est un instituteur érudit, respecté pour sa fonction et son savoir. Cependant, un jour, il est enlevé et mené de force sur la rive gauche sauvage, considérée comme maudite. Là, il fait la rencontre d'un riche Allemand, Udo-Grimm, qui lui fait une étrange proposition : apprendre le Haut-Allemand à sa fille Klara (sans jamais la regarder), dans l'optique de partir la marier dans le pays natal. Une romance naît entre Bach et Klara et ils s'installent en marge de la communauté. Par ce choix, Bach scelle son destin et se place comme témoin indirect, mais perspicace, des maux de l'Histoire.

Dans ce deuxième roman au souffle romanesque remarquable, Gouzel Iakhina nous transporte une fois de plus dans la nature sauvage et impartiale de la Russie. En suivant Bach et sa famille sur plusieurs décennies, nous découvrons un passé méconnu de la Russie et de l'Allemagne. Grand roman sur la relation filiale, l'adoption, la nature, et le détachement, Les enfants de la Volga saura vous conquérir avec toute sa poésie et sa philosophie.

Torborg Nedreaas

Cambourakis

11,00
par (Librairie L’Intranquille Plazza)
23 juillet 2021

Un bijou de la littérature nordique!

La scène s'ouvre sur un hall de gare: un homme ne peut s'empêcher de regarder une femme qui attend avec une valise rouge. Bien que cette attitude ne soit pas la sienne, il s'approche d'elle. Soudainement elle se retourne, lui sourit, et ils partent ensemble chez lui.
Une fois arrivée dans l'appartement, la femme propose son corps ou son âme. L'homme, pris au dépourvu, lui demande son âme.
C'est alors qu'elle va lui livrer le récit bouleversant de sa vie de femme, de fille d'ouvrier, du milieu du XXème siècle.
Nous lisons docilement, tout comme le personnage qui l'écoute selon ses désirs: sans regarder l'horloge. Nous découvrons alors une femme blessée par l'amour mais surtout par la société qui a poussé tous ceux qu'elle aimait à la renier: cette même société qui l'a contrainte à s'auto-marginaliser.

"La nuit volée" est un livre prenant, poignant, et précis.
D'un côté, nous suivons le regard de l'homme qui décrit les bouleversements dans le comportement et l'apparence de la femme qu'il met en résonnance avec les tumultes de la rue.
De l'autre, la configuration en "entretien" durant lequel seul la femme parle, permet de mettre en relief toute sa psychologie, ses pensées et ses doutes.
Nous traversons une Norvège pittoresque avec des fjords et des aurores boréales qui nous font rêver. Attention tout de même à la ville et aux mines, qui sont des lieux de misères, où les rumeurs circulent vite... trop vite.

L'écriture de Torborg Nedreaas est très fine et sensuelle. Elle évoque brillamment les déviances de ces sociétés dans lesquelles les bonnes mœurs priment sur l'humain et sur la beauté. Ecrit au milieu du XXeme siècle, ce roman reste d'une justesse absolue.

Torborg Nedreaas est une autrice Norvégienne à découvrir d'urgence!

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
23 juillet 2021

A l'occasion de sa sortie en poche, prenons le temps de (re)découvrir "Les mémoires d'un chat", magnifique premier roman de Hiro Arikawa!

Le chat dont il est question s'appelle Nana. Suite à un accident, Nana est soigné et recueilli par Satoru, qui décide de le garder.
Malheureusement, cinq ans plus tard, Satoru va devoir se séparer de son nouvel ami poilu. Cette nouvelle est un déchirement pour l'un comme pour l'autre. Satoru, qui souhaite s'assurer d'un futur heureux pour son compagnon, décide de dresser une liste d'anciennes connaissances ou membres de la famille en qui il a toute confiance. Il entreprend un voyage aux quatre coins du Japon pour tous les revoir, partager avec eux leurs souvenirs, et présenter Nana... Mais Nana, qui a vite compris la raison de ce road-trip, va essayer de tout mettre en œuvre pour faire croire à son maitre qu'il ne s'entend avec aucune des familles potentielles qu'il lui a choisi.

"Les mémoires d'un chat" est un mélange subtil entre tendresse et humour. C'est un livre d'une grande profondeur qui met en avant la relation qu'un humain et un animal peuvent connaître. Grand roman sur l'amitié, sur l'animal et sur le temps qui passe, il nous emporte dès les premières pages à travers le Japon avec de magnifiques descriptions.

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
19 juillet 2021

Doris est une jeune femme étonnante, détonante, pleine de fougue et d'ambition. Elle décide de quitter sa petite ville ennuyeuse où les rumeurs vont bon train, pour enfin embrasser la vie étincelante qu'elle mérite et laisser exprimer la vedette qui sommeille en elle.
Irmgard Keun nous raconte le récit d'une vie fulgurante avec une langue libre. On sent une urgence et une détresse sous l'humour et l'ironie. Le comportement, les réflexions et les pensées de Doris, en 1930, nous étonnent par leur acuité et leur actualité.
Un roman puissant et provoquant que l'on dévore d'une traite!

Les Éditions Noir sur Blanc

18,00
par (Librairie L’Intranquille Plazza)
14 juin 2021

Un roman drôle et détonnant!

Jozo Aspic est un homme fantasque, déséquilibré, haineux et mysogine. Sa femme est décédée il y a bien longtemps et il vit seul avec ses quatre autres fils, aussi naïfs que décalés. Cette famille boostée à la testostérone vit tranquillement, en autarcie, dans un coin reculé; ils se nourrissent quotidiennement de Polenta (avec quelques variantes, pas toujours réussies), ils ont un arsenal de guerre à la maison pour accueillir quiconque les sommerait de payer une facture,...
Mais un événement va briser cette tranquillité: voilà que Kresimir, l'ainé, décide de retourner en ville pour se marier. Il n'est pas sorti du hameau depuis quinze ans et compte bien retrouver celle qui semble être l'amour de sa vie, dont il ne connaît que le prénom. Et ce n'est que le début des problèmes...

On suit avec délectation le récit loufoque et peu banal des Aspics. C'est un roman drôle, tonitruant et plein de rebondissement. Un très grand plaisir de lecture!