www.leslibraires.fr

Évelyne L.

L'ordre du jour
, Prix Goncourt 2017

Prix Goncourt 2017

Actes Sud

16,00
par (La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Dans ce court roman historique, Vuillard nous narre, de manière tragi-comique, l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, ce qu'on a coutume d'appeler l'Anschluss. Et c'est une histoire cent fois racontée et longuement racontée, mais Vuillard choisit la forme courte et en plus, il nous la raconte comme jamais : vous vous souvenez des villages en liesse sur le passage des chars, mais connaissiez vous les pannes d'essence qui retinrent l'armée allemande pendant 2 jours dans les campagnes autrichiennes ? Savez-vous que la foule en liesse poireauta tout ce temps et qu'on dû la rappeler car fatiguée d'attendre, elle était rentrée à la maison ? Historiquement, tout est vrai !
Et c'est la grande force des romans de Vuillard : la véracité historique au service d'une autre facette de l'Histoire que celle que nous présentent les manuels ! Et Vuillard, c'est aussi un style ! Un grand bonheur de lecture !

Lucy in the sky

Éditions Gallmeister

11,00
par (La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Lucy Diamond a 14 ans, et ça n'est pas facile tous les jours... Surtout quand vos parents sont des ados attardés qu'il vous faut « surveiller » constamment ! Mais Lucy veut quitter ce rôle d'adulte que ses parents lui ont collé pour vivre sa vie d'ado : premiers amours, sexualité, et j'en passe !
Un très grand roman sur le mythe américain du mariage dès la sortie de l'adolescence et ses conséquences, sur le rapport au corps dans une société très puritaine, sur le mythe américain du bonheur...
Mais aussi un roman très drôle et très tendre grâce à l'art consommé des dialogues chez Pete Fromm, auteur qu'on connaissait surtout pour ses chroniques dans la nature sauvage mais qui vaut la peine d'être découvert dans son œuvre romanesque !

Mémoire de fille
par (La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Un nouveau roman d'Annie Ernaux est toujours un événement littéraire ! Et cette fois-ci d'autant plus qu'elle explore les deux années, entre ses 18 et 20 ans, qui feront d'elle l'écrivain qu'elle est devenue.
Annie D n'a pas encore 18 ans lorsqu'elle quitte le cocon familial pour le première fois : elle va être monitrice pour enfant, pendant deux mois, loin de chez elle. En 1958, pour cette bonne élève, demie-pensionnaire (car elle rentre manger chez maman!), élève dans une institution catholique (non mixte évidemment), découvrir la liberté totale, le mixité, la sexualité, l'alcool... tout à la fois, quel choc ! Quel amusement mais aussi quelles erreurs dont elle gardera les stigmates longtemps, dont elle aura du mal à se remettre.
Annie Ernaux tente d'approcher au mieux la jeune fille qui fut elle autrefois grâce à un subtil mélange entre je et elle, parce que cette Annie n'est pas elle mais elle l'a été et a façonné l'Annie d'aujourd'hui, sans doute une des plus grandes écrivaines françaises.

Mercy, Mary, Patty
par (La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Dans son précédent roman, La Petite Communiste qui ne souriait jamais, Lola Lafon nous racontait comment les deux blocs de la Guerre Froide avaient utilisé le corps d'enfants gymnastes pour dominer le monde, puis comment un dictateur s'était arrogé le corps de la star Nadia Comaneci. Avec Mercy, Mary, Patty, l'auteure revient sur un épisode surprenant de l'Histoire américaine : l'affaire Patty Hearst. En 1974, Patty Hearst, jeune héritière d'un magnat de la presse américaine, est enlevée par un groupuscule d'extrême gauche. Patty va alors découvrir un autre visage de l'Amérique et adhérer à la cause de ses ravisseurs, devenant même l'une de leurs plus ferventes activistes. Lola Lafon profite de cette étrange épisode historique pour décortiquer l'Histoire et la société américaines mais surtout elle ausculte le basculement des valeurs chez cette toute jeune femme que rien ne prédestinait à l'action politique ni même à la prise en main de son destin !
Lola Lafon nous revient en très grande forme ! Avec ce nouveau roman, elle poursuit sa réflexion autour de la place des femmes dans notre société.

Meurtres à Willow Pond

Éditions Gallmeister

10,80
par (La Promesse de l'aube)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Quand Agatha Christie rencontre Tarantino !
Nouvelle Angleterre, au bord d'un de ces très grands lacs américains qui longent le Canada et où l'on peut s'adonner à la pêche à la mouche. Dans un hôtel, lodge de pêche mondialement renommé où ne fraie que la bonne société de l'Amérique blanche qui se pense encore anglaise, une femme règne en maître : Iphigene Seldon.
Cette femme est riche et vieille ; et ses héritiers, ses neveux, qui la déteste tous, ne pensent qu'à sa mort. Justement, elle les a réunis pour leur parler de l'héritage, ainsi que leurs ex-conjoints qui refusent tous de divorcer tant qu'ils n'auront pas le magot. Quand ils apprennent que la Vieille veut se marier et que peut-être le grisbi va leur passer sous le nez, c'est l'effervescence au lodge.
Ajoutez un orage et des litres de bourbon : vous obtenez le polar en huis clos à la Agatha Christie le plus drôle et irrévérencieux qui soit. Ned Crabb est un écrivain rare (2 polars en 30 ans) mais c'est toujours de la dentelle ! Tous ses personnages sont attachants et drôles mais aussi misérables et détestables. Ses intrigues (car oui, il y en a plusieurs ) sont menées de main de maître et tambour battant. Un polar prenant et cocasse !