www.leslibraires.fr

Évelyne L.

Croire aux fauves
par (La Promesse de l'aube)
20 avril 2020

Inclassable... inoubliable...

Ce texte est une initiation pour son lecteur ! Certes Nastassja Martin nous raconte sa rencontre avec un ours au fin fond du Kamchatka, rencontre qui la défigure mais ne la tue pas, changeant sa vie pour toujours, mais surtout elle interroge la limite entre l'humain et l'animal en chacun de nous et c'est en ça qu'elle modifie son lecteur à jamais car vous aussi ne pourrez couper à cette remise en question.
Un texte d'une grande finesse et d'une grande force. Un texte court mais à la puissance redoutable ! UN TRES GRAND LIVRE.

Je veux un super pouvoir !
13,00
par (La Promesse de l'aube)
20 avril 2020

Nous sommes tous des super héros !

Un très bel album signé Emilie Vast qui nous raconte l'histoire d'un petit lapin qui voudrait un super pouvoir à lui, rien qu'à lui. Pas facile car les super pouvoirs sont déjà pas mal pris… et d'ailleurs les lapins ont un super pouvoir rien qu'à eux mais qu'ils dédaignent ou méconnaissent.
Nous sommes tous des super héros !

Les oeuvres de Jean Meckert, 7, Nous avons les mains rouges
par (La Promesse de l'aube)
20 avril 2020

Entre bien et mal

Ecrit en 1947, ce roman nous raconte l'histoire d'un maquis qui ne se résout pas à s'être battu pour ce qu'est en train de devenir la France d'après-guerre, où les collabos prennent peu à peu le pouvoir, voir le garde de toute éternité. Alors ce maquis bascule dans la clandestinité de la clandestinité et ce basculement nous interroge sur la frontière entre le bien et le mal, sur le moment où l'action armée peut ou doit céder le terrain à l'action politique…
Un texte fort et sans concession : dans la lignée du film L'Armée des ombres de Melville, mais aussi un texte plaisant par sa gouaille et son rythme !

Dans les geôles de Sibérie
par (La Promesse de l'aube)
20 avril 2020

Incroyable mais vrai !

Ce livre n'est pas un roman !
Yoann Barbereau nous raconte ses mésaventures en Russie : directeur assez en vue d'une Alliance Française, il voit un matin la police débarquer et c'est le début du cauchemar ! Prison, hôpital psychiatrique, tortures…
Entre John Le Carré, Franz Kafka et Soljenitsyne : un livre où tout est vrai, quoiqu'incroyable, mais où vous ne saurez jamais si on vous dit toute la vérité… et c'est aussi son charme.
Surprenant par son contenu et aussi par sa tenue littéraire, ce texte vaut vraiment le détour.

Le Pays des autres
par (La Promesse de l'aube)
20 avril 2020

Un pari ambitieux et réussi !

Slimani entreprend de nous raconter l'histoire d'un couple mixte au Maroc juste après la seconde guerre mondiale. Chacun tente de réaliser ses rêves : Amine et sa ferme modèle, Mathilde et sa famille qu'elle veut la plus normale possible, les colons et leur société modèle, les colonisés et leur indépendance… et ces rêves s'entrechoquent, détruisant ceux des autres.
Les personnages de Leila Slimani vont vous hanter longtemps : notamment les femmes. En effet, Slimani nous raconte aussi une société d'hommes (que ce soient les colons ou les colonisés) qui oppriment la gente féminine, par amour parfois, par habitude le plus souvent !
J'ai hâte de lire la suite !!!