www.leslibraires.fr

Agnès L.

par (Fontaine Passy)
31 août 2021

Nicolas Diat se met dans la peau d'un personnage hors du commun, un Diogène moderne Marcel Bascoulard. Peu connu du grand public, cet artiste atypique n'a pas fini de vous surprendre. Faisant vœux de pauvreté absolue, ce fils de paysan a une passion dévorante : le dessin, une passion dans laquelle il excelle. Il apprécie aussi la mode, adepte du déguisement, il se prendra en photo habillé en femme tout au long de sa vie. Anticlérical, anti-bourgeois, communiste à ses heures perdues, Marcel Bascoulard est une personnalité inclassable. N'ayant laissé aucun récit, Nicolas Diat nous livre un récit non linéaire, épousant la forme du flashback. Une petite curiosité de la rentrée.

Essai

Éditions de l'Observatoire

18,00
par (Fontaine Passy)
25 août 2021

On dit souvent que la littérature française est morte. Comme le dirait Kafka elle nous offre plus de "livres qui piquent". Frédéric Beigbeder n'est pas de cet avis et c'est avec son humour légendaire qu'il nous en démontre le contraire. Une petite pépite pour passer un bel été.

Sabine Wespieser Éditeur

21,00
par (Fontaine Passy)
24 août 2021

Emmett Till aurait pu avoir une vie en or mais le sort en a décidé autrement. Pourquoi diable, nul ne le sait. Mais lorsque sa carrière de footballeur s'effondre, Emmett ne trouve pas en lui la force de rebondir. Pourquoi? Cela est-il dû à ses origines, Noir américain issu des milieux pauvres où l'on apprend très tôt à accepter son sort qu'il soit funeste ou pas. Quand il meurt étouffé par un genou de policier à 40 ans passé, il laisse derrière une famille désemparée et des amis abasourdis. Et c'est à travers leurs voix que l'on découvre Emmett. Tour à tour, ils nous racontent cet homme, si doux, si timide, poursuivi par la malchance, victime expiatoire d'une Amérique rongée par le racisme. Un livre choc, indispensable.

20,00
par (Fontaine Passy)
24 août 2021

Un long chelin vers la liberté

Katmé est un jeune femme douce, conventionnelle, docile. Au lieu de la liberté elle a choisi le confort d'une vie matérielle aisée, à l'abri des turpitudes qui traversent le quotidien de son pays d'Afrique. Son seul "pas de côté" est son amitié indéfectible pour son ami d'enfance, Samy un artiste peu conventionnel qui ose, là où Katmé se fait discrète. Mais la liberté est une amie tenace, qui ne renonce pas si facilement et deux événements vont bousculer cet équilibre. Deux événements qui plongent notre Katmé dans un profond désarroi et modifie à jamais son rapport à sa propre persévérance.
Un premier roman riche et foisonnant qui aborde avec intelligence bien des sujets (la place des femmes, l'homosexualité, l'art, le droit à la critique, etc...) qui traversent aujourd'hui les bouillantes sociétés africaines.

par (Fontaine Passy)
24 août 2021

Pour venir en aide à sa fille Laura, revenue vivre avec lui après de langues années d'absence, Max, boxeur à ses heures perdues mais surtout chauffeur du Maire, ose demander à son employeur un service. Peut-il aider sa fille à trouver un logement plus rapidement ? Laura est très belle jeune femme, peu farouche, revenue du monde du mannequinat, une jeune femme douce une peu perdue, un peu fataliste. Pour le Maire la tentation est grande. Dans ces petites villes où règnent les petits pouvoirs des potentats locaux, où on s'arrange rapidement avec la morale, le pas est vite franchi et c'est sans état d'âme que cet homme d'âge mur, troque la promesse d'un logement contre de courts moments agréables. Tanguy Viel nous offre ici un excellent roman sur un sujet certes à la mode le consentement mais c'est avec brio qu'il décortique tous les ressorts psychologiques et sociologiques de cette affaire. Un roman noir, poisseux qui nous vous lâche pas.