www.leslibraires.fr

Catherine L.

Sabine Wespieser Éditeur

15,00
par (Librairie Dialogues)
18 mars 2021

Un homme ordinaire

Les textes de Claire Keegan sont aussi rares que précieux, aussi fins que profonds. Passer quelques jours avec Bill Furlong, héros ordinaire de l'Irlande des années 1980, c'est vous assurer d'un beau moment, sincère et émouvant.

par (Librairie Dialogues)
18 mars 2021

A rebours

Les inséparables, ce sont Emily et Robbie, ensemble depuis 45 ans. Audacieux, amoureux, attachants et secrets, de 2006 à 1962, on remonte le cours de leur histoire et de ses promesses. Les inséparables, vous ne vous en séparerez qu'une fois la dernière page tournée, avec, peut-être, l'envie de recommencer...

Les Éditions Noir sur Blanc

17,00
par (Librairie Dialogues)
28 janvier 2021

Trop.

Trop ou pas assez, il n'y a guère de place pour la nuance et l'écoute de soi dans la vie de Clara.
Comment accepter les ruptures, les failles et les solitudes de la vie que l'on mène ? Comment accueillir la vie dont on rêvait, et désirer à nouveau ?

Trop ou pas assez, la question ne se pose pas pour les romans de Gaëlle Josse : on n'en a jamais assez, et on les aime beaucoup trop !

Sabine Wespieser Éditeur

Neuf 21,00
Occasion 18,00
par (Librairie Dialogues)
28 janvier 2021

C'est un samedi matin comme un autre, mais plus aucun matin ne sera paisible et tranquille pour Thierry. Comment réagit-on lorsqu'on apprend que son voisin et ami de longue date est soupçonné de meurtre ? De viols ? De violences, sur des jeunes filles ?
Rongé par la culpabilité, pris à parti par les médias et le regard des autres, le solitaire narrateur perd pied, et nous avec.
Un roman haletant, qui questionne et fascine.

Les trois exils

Actes Sud

6,90
par (Librairie Dialogues)
13 octobre 2020

Une nuit pour l'éternité

Une nuit, peut-être deux ou trois, c'est le temps qu'a un fils pour offrir à des inconnus le récit de celle qui fut sa mère. Une vie d'exils, de colère et d'amour, une vie de blessures et d'émotions. Entre les pleurs du nourrisson abandonné dans la fournaise et ceux de l'homme qui accompagne sa mère pour un dernier voyage, il y aura probablement les vôtres, les nôtres et, le souffle court, la nuit pourra finir.