www.leslibraires.fr

Mathilde A.

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
12 août 2022

Sur fond de Bretagne des années 2000, ce roman intime est aussi impétueux que les pluies de cette région. Gravité et douleur s'y délitent en poésie, innocence, insolence, amour et brins de malice.
Ce maëlstrom d'émotions, nous le ressentons grâce à Charlotte et son empathie accrue, exacerbée par ses démons. Perdue à la sortie de l'adolescence, elle fuit la toxicité adulte qui a effrité son enfance, comme sa maladie ses dents.
Grâce à l'amitié sincère qu'elle développe avec Thomas et Matthieu, elle tente de se dépouiller de ses fardeaux. Mais prise dans les miroirs que sont ses nouveaux comparses, ce n'est pas seulement du soutien qu'elle trouve mais un inconditionnel attachement qui va les porter tou·te·s les trois.
Au fil de rencontres touchantes et de refuges éphémères, des décors en images et sons anodins nous suggèrent un monde nuancé, ensembles de détails aisément retranscrits à nos sens.
Dans cette f(o)ugue sans point de chute, au cours de laquelle nos jeunes héro·ïne·s essaient de trouver leur souffle, nous aimerions que Charlotte se laisse porter sans alléger son corps, que Matthieu se libère de sa rage et que Thomas réussisse à dire adieu. Nous souhaitons ardemment que l'espoir que nous sentons poindre au fil des pages s'épanouisse enfin.
Peines, joies, instants de grâce et partages de sucreries ... Bien qu'une prégnante mélancolie parfume le récit, ce que nous en retenons à la toute fin est une implacable fureur de vivre.

Gallimard Jeunesse

18,50
par (Librairie L’Intranquille Plazza)
26 juillet 2022

Eliza, adolescente sérieuse, intelligente et addicte à la vérité, se prépare depuis des années au poste de rédactrice en chef du journal du lycée. Poussée par l'éducation asiatique de sa mère, l'échec est inacceptable, surtout quand il est le résultat d'un vote injuste basé sur la nonchalance, la dérision et surtout, surtout, le genre.
Dans son combat pour contester cette élection, Eliza devient l'initiatrice d'un mouvement visant à prouver que "le patriarcat est bien vivant" dans son établissement. Mais les clichés sur le féminisme et le genre féminin sont bien plus nombreux et tenaces qu'elle ne le pense, confortablement installés qu'ils sont dans les tréfonds des codes sociaux.
D'autant plus que, beaucoup trop sensible à la présence de Len, elle se confronte à l'antithèse entre sentiments et convictions et cette fameuse question : quand est-ce que les premiers décrédibilisent inévitablement les secondes ?
Prise dans un tourbillon de bouleversements, Eliza, qui a toujours su garder la tête froide et en tirer une certaine fierté, affronte cette humanité un peu faillible qu'elle se découvre avec plus ou moins d'aisance. Heureusement, son amie Winona, franche et opiniâtre, n'hésite pas à souligner ses erreurs, tout comme la populaire Serena, dont le point de vue inédit et l'énergie sont d'un grand soutien.
Sur fond de vie lycéenne et de communauté asiatique nord américaines, de baseball et de bubble tea, "Eliza est féministe" nous livre un récit somme toute léger, efficace et juste, à la romance aussi touchante qu'engagée.

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
21 juin 2022

Croquez un avant-goût de vacances originales avec ce road-trip incongru !

Bien que Prudence, la petite vingtaine, ne voit pas la chose sous cet angle , pleine de ses projets fanés , de son amour toxique et de ses trop violentes émotions.

Mais rapidement, les rencontres qui vont marquer son été, pétillantes de naturel, vont l'alléger. On trouve refuge à ses côtés dans ce récit franc, où les personnages surfent avec délice sur leurs choix de vie hors-normes.

Découvrant au fil des pages une Prudence spontanée, sincère, on s'attendrit et s'attache. Alors qu'elle ouvre son regard sur l'immensité des possibles humains, on déconstruit nos préjugés sur de nombreux sujets de société.

Le tout en humour, poésie et excentricité. Parfumé de l'odeur des pins, du sable et des embruns marins, ce roman encourage à saisir ses rêves les plus décalés à pleine main et à s'accepter tel.le qu'on est.

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
13 juin 2022

Pétillant, lumineux, page turner et, surtout, désopilant, "A un cheveu" est une injection d'enthousiasme et de confiance en soi.

Portée par son honnêteté et son naturel solaire (dont elle a peu conscience), Emma narre en live sa vie de lycéenne ponctuée par moult sujets marquants, à commencer par sa maladie, l'alopécie (peu connue et qui touche pourtant 16 à 20 % des femmes !).
Elle nous parle alors de harcèlement scolaire, de l'impact de la féminité conventionnelle (dans laquelle elle ne se reconnaît pas), de sa « précieuse », de sa déconstruction, de sa reconstruction, d'amitié toxique et de respect. Respect qui devient le maître mot du roman, alors qu'elle est également confrontée aux problèmes de ses ami.e.s et à d'autres erreurs de société qu'elle refuse d'ignorer.

Mais loin de peser sur le récit, ces thèmes sont abordés avec l'énergie débordante dont font preuve Emma et ses proches. Humour, sarcasme, dérision et, comme je le disais plus haut, respect deviennent aussi bien leurs boucliers que leurs armes.
Grâce à eux.elles et surtout à Emma, qui fait fi du quatrième mur, nous apprenons beaucoup, comprenons encore plus, et refermons ce roman de quelques 300 pages le cœur plein d'ondes positives et le sourire aux lèvres.

par (Librairie L’Intranquille Plazza)
31 mai 2022

Vous adorez les cabanes et avez toujours voulu parcourir le monde ?
Voici votre vœux enfin exaucé !

Car, grâce à cet album aux larges dimensions (digne des éditions Little Urban) et ses illustrations aux allures de cherche-et-trouve, nous plongeons tout droit au cœur de cabanes mirifiques, finalistes d'un concours international !

Commentée par une grue royale pleine d'entrain, chacune reflète cette créativité particulière que seul.e.s les (grand.e.s) enfants possèdent.
Domaines colorés, chaleureux, imaginatifs et parfaitement adaptés à leur environnement... Ce song milles et une idées qui émanent de ces pages. D'ingénieux systèmes y ajoutent même le confort nécessaire pour y perdre la notion du temps ! De quoi nous inspirer pour notre quotidien.

Enfin, histoire de joindre l'utile à l'agréable, nous guide nous présente les arbres extraordinaires devenus, le temps d'un album, hôtes majestueux de palais fabuleux. Ces informations concises, soutenues par des anecdotes propres à chacun, titillent la curiosité et donnent envie d'en savoir plus.

Cet album est une nouvelle preuve (s'il en fallait encore) du talent de Camille Garoche et s'impose comme une véritable perle (de nostalgie pour les adultes, de possibilités pour les autres).