www.leslibraires.fr

Dernier commentaire

J'ai tenu une maison d'hôtes 12 ans et j'ai survécu

Véronique Cambier

Librinova

22 février 2018

L'envers du décor !

Après un début qui décoiffe, où l’on constatera que l’on peut être dans la merde quel que soit le boulot, ces « Petites chroniques » déclinent avec verve et humour les heurs et malheurs de qui tient une maison d’hôtes, pour le cas présent dans les Pyrénées et depuis 12 ans (la durée critique ? se demande l’auteur, qui s’interroge sur l’avenir d’une entreprise dont elle rappelle en quelques chapitres la genèse). Ménage, lessives et repassage sont les incontournables corvées liées au job : on s’en serait doutés mais le livre met les points sur les i et calmera les rêveurs qui auraient une vision romanesque de la chose (genre : « J’ai des chambres libres, si j’ouvrais une maison d’hôtes ? ça sera cool, tous ces contacts humains. »). Il y a aussi la cuisine (pour le petit-déjeuner et éventuellement la table d’hôtes), autre tâche pas non plus facile à gérer.
Et puis, bien sûr, il y a les hôtes ! Eh oui, sans eux, pas de maison d’hôtes, mais si seulement ils pouvaient se décliner à partir d’un modèle unique, courtois et respectueux de ceux qui les hébergent et des lieux qu’ils habitent provisoirement. La collection d’anecdotes rapportées par l’auteur (je vous laisse le plaisir de les découvrir !) vous prouvera que tel n’est pas le cas,, on voit de tout même à la montagne (que je croyais, en toute naïveté, fréquentée par des vacanciers forcément sains et sportifs). A côté de ces spécimens plus ou moins indélicats (pour certains, l’adjectif est un euphémisme et le dernier cas évoqué craint), il y a heureusement les autres, avec lesquels on vit parfois des petits moments d’exception : visiteurs venus de partout, ils invitent au voyage et d’aucuns deviendront des amis.

Enlevées et piquantes, voire caustiques, ces chroniques d’un quotidien plus ou moins ordinaire offrent une bonne vue d’ensemble d’un métier exigeant, où l’on (se) donne beaucoup et où l’on reçoit aussi, en fonction des hôtes.
A la fin du livre, vous saurez tout sur l’envers (et parfois l’enfer) du décor, vous disposerez des éléments nécessaires pour confirmer (ou pas) votre éventuelle envie d’ouvrir une maison d’hôtes … ou pour déterminer si, oui ou non, vous êtes l’hôte idéal !