www.leslibraires.fr

Rémi G.

Fabien Clavel

ActuSF

par (Librairie Le Neuf)
26 mai 2014

Humour noir, vieillards et zombies...

Un groupe de vieillards, menés par une Maglia de 105 ans aux allures christiques, fait sécession pendant 40 jours du reste de la maison de retraite, ou devrait-on dire du mouroir...
Quand ils se décident à ressortir, les zombies ont envahi la ville !

A travers le récit de Matt Cirois, irascible, paranoïaque, plus de 90 ans au compteur, on suit les aventures de ce groupuscule loufoque face aux morts-vivants.

Un roman plein de pêche, plus intelligent qu'il n'y paraît, qui dénonce au passage le traitement honteux que l'on réserve parfois à nos anciens et notre société de consommation.

De l'humour noir à l'état brut !

Neuf 20,00
Occasion 4,99
par (Librairie Le Neuf)
5 mai 2014

Diablement efficace !

A Seattle, un étudiant voyeur utilise ses talents de hacker et son réseau d'écoute pour réussir aux examens. Jusqu'à ce que ses oreilles indiscrètes tombent sur quelque chose qu'il n'aurait jamais dû écouter...

A deux heures de routes de là, un cadavre est retrouvé : il a été exhumé en pleine forêt après un repos de plusieurs années, pour être brûlé !

Un premier roman efficace, rythmé comme une série américaine, des personnages hauts en couleurs, des cadavres, des caves glauques, de la drogue et j'en passe !

500 pages qui se dévorent d'une traite !

Tome 1 : Ceux qui restent

1

Dargaud

Neuf 13,00
Occasion 8,00
par (Librairie Le Neuf)
10 avril 2014

Encore une BD fabuleuse signée Lupano

Lucette est morte. L'occasion pour ces trois papys forts en gueule de se retrouver, et de laisser affleurer leurs vieilles rancœurs avec leur ex-patron...

On suit avec plaisir, émotion, éclats de rire, ces tontons flingueurs à la sauce anarcho-syndicaliste, tendres et pleins d'énergie.

Encore une BD fabuleuse signée Lupano, servie cette fois-ci par le dessin élégant de Cauuet.

par (Librairie Le Neuf)
6 mars 2014

Coup de coeur de Rémi

Autant le dire tout net, je n'aime pas Bukowski. Je n'y vois en général qu'un alcoolique misogyne qui cache sa déchéance derrière sa provocation.

TOUTEFOIS, ce recueil est une merveille. On y trouve nichés des passages fabuleux, sur une femme qu'il a aimée, sur l'ennui, sur la littérature... ainsi que des passages d'anthologie d'une méchanceté sans appel, mais tellement tranchants qu'ils en deviennent des trésors d'écriture. C'est un feu d'artifice.

Il faut découvrir le poète dans cet homme, car il a énormément de choses à nous dire...

A découvrir.

par (Librairie Le Neuf)
22 février 2014

Coup de coeur de Rémi

Une belle trouvaille des éditions Finitude que ce recueil du regretté André Vers...

Au travers de ces courtes nouvelles, il déploie tout son talent d'écrivain, avec simplicité, profondeur, délicatesse et justesse. André Vers nous offre une galerie de personnages d'un Paris désuet, comme autant de photos de Doisneau, et donne à voir la grandeur, la beauté et l'appétit de vie des gens de peu...

Un petit bijou de littérature, à savourer !