www.leslibraires.fr

Elodie R.

Grandir
18,50
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
21 novembre 2020

Les métamorphoses de la vie

On ne croirait pas que les quelques mots contenus dans cet album pourraient nous émouvoir à ce point. Des mots simples qui évoquent l'éphémère de l'existence associés aux illustrations colorées d’Emmanuelle Houdart, reconnaissables entre toutes. Des mots qui imposent leur propre rythme à la lecture. Un livre minimaliste et précieux sur la vie qui s’écoule.
Une expérience rare.

Le Théorème d'hypocrite, Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19

Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19

Albin Michel

19,90
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
21 novembre 2020

Les mathématiques ont historiquement façonné nos sociétés et structurent notre manière de voir le monde. Les chiffres et les statistiques sont devenus un enjeu crucial aujourd’hui dans de nombreux champs, notamment dans le domaine politique. Ces chiffres qui étaient autrefois intrinsèquement liés à la réflexion philosophique sont aujourd’hui brandis comme l’image même de l’irréfutabilité des faits. Mais de quels faits ? Démentant l’adage selon lequel « les chiffres ne mentent pas », les deux auteurs s’appliquent à démontrer, au contraire, comment ils le peuvent. Par quels mécanismes de mathématiques et de logique peut-on orienter des données et finalement des études entières ? De nombreux exemples de biais ou de manipulations sont déroulés à travers des cas concrets dans l’Histoire et jusqu’à l’actualité récente. Une lecture abordable, instructive et passionnante qui a le potentiel de réconcilier tout le monde avec les maths !
Publié à l’origine dans la revue Page des libraires : https://www. pagedeslibraires.fr/livre/le-theoreme-dhypocrite

La Pièce
16,50
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
21 novembre 2020

Mais pourquoi est-ce que tout le monde au bureau s’obstine à nier l’existence de cette pièce dont la porte se trouve pourtant là dans le couloir, entre l’ascenseur et les toilettes ? Le pauvre Björn est incompris au sein de son entreprise, harcelé même ! Mais il est bien décidé à grimper les échelons et à devenir le meilleur employé de l’agence, après tout il a les qualités requises et ses collègues ne lui arrivent pas à la cheville. Une plongée percutante et cocasse dans l’esprit de Björn qui, obsédé par l’efficacité dans son travail, atteint un paroxysme de névroses. Ou comment la rationalité bureaucratique devient délicieusement absurde.

Sous la ville, mon jardin

Page, Martin

Fleurus

16,90
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
21 novembre 2020

D’abord, la pluie d’été crépite sur les fenêtres et le sol bétonné d’un quartier un peu oublié et un peu triste. La première pluie depuis longtemps. Puis nous découvrons la vie des habitants aux fenêtres de l’immeuble et sur l’aire de jeu. Ici, une graine est déposée sur le rebord d’une fenêtre par Mme Mimosa et là, Niki plante des noyaux de cerises dans la terre sèche. Très vite, les végétaux se mettent à grandir et les liens à se tisser entre les gens. Le quartier commence à fourmiller de vie, de couleurs, de bonheur (et de quelques animaux joyeusement incongrus!) Cet album court est construit avec des rabats qui prolongent l’histoire. La double page finale se déploie pour montrer la beauté d’un lieu désormais fleuri sous le ciel nocturne. Un album apaisant aux fabuleuses illustrations et aux mille détails à observer, qui invite à s’émerveiller des choses simples mais essentielles.
Publié à l’origine dans la revue Page des libraires : https://www.pagedeslibraires.fr/livre/sous-la-ville-mon-jardin

L'été des oranges amères
Neuf 22,50
Occasion 12,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
21 novembre 2020

Angleterre, été 1969. Frances, une femme sérieuse est engagée par le propriétaire de l’immense domaine Lyntons afin d’évaluer l’architecture des jardins. Par commodité il est convenu qu’elle vivra quelques semaines au sein même du domaine, plutôt délabré. Elle se trouve confinée au grenier, puisque Peter, venu, lui, faire un rapport sur l’état de la maison occupe déjà une partie du bâtiment avec sa compagne italienne Cara. La première rencontre de Frances avec ses voisins est maladroite, leurs conversations confuses. Petit à petit, une relation trouble se développe entre eux. Amitiés, jalousies… Ils vivront un été placé sous le signe de l’hédonisme et de l’étrange. Un roman addictif qui nous plonge dans une atmosphère mystérieuse entre réalité, illusion et mensonge.