www.leslibraires.fr

Jocelyne B.

Incroyables mais faux ! / histoires de complots de JFK au Covid-19
4 novembre 2020

Ces "ils" qui nous manipulent

Et oui… les fake news ne datent pas de Donald Trump ! En fait, disons-le, la rumeur, les avis du café du commerce, les belles histoires qui aident à supporter une réalité déplaisante ou anxiogène existent depuis… que l’homme existe ?
Vincent Quivy se fait un malin plaisir de nous raconter les plus absurdes, les plus récentes.
Un style journalistique, sans fioriture, et des anecdotes pour nous faire sourire. Et/ou nous inquiéter face à tant de crédulité, tant de goût pour le complot.
Un livre aussi souriant que documenté.

1, La saga des Cazalet, Tome 1 : Étés anglais

Tome 1 : Étés anglais

1

Table Ronde

24,00
4 novembre 2020

Avec un nuage de lait

Jamais livre n’a si bien porté son nom. C’est l’été. Ce sont des Anglais. Ils partent à la campagne.
Sauf que nous sommes en 1937-1938. Les nuages s’amoncellent dans le ciel… mais vous reprendrez bien un peu de thé ?
Entre introspection, description, manipulation, ambitions… et charme parfois vénéneux, la société aristocratique anglaise trébuche sur le siècle.
Une plume limpide. Un roman faussement ô combien faussement simple ! Et le début d’une grande saga.

La frontière, Don Winslow repousse les frontières du polar

Don Winslow repousse les frontières du polar

HarperCollins

10,90
4 novembre 2020

La drogue, c'est de la m...

Un polar totalement addictif. Vous plongez dedans et vous ne sortez plus des 912 pages qu’il pèse (oui, quand même !) On est dans la catégorie poids-lourds.
Don Winslow clôture en apothéose sa trilogie consacrée aux cartels de la drogue : après La Griffe du chien (Fayard) et Cartel (Seuil) voilà La Frontière, ( HarperCollins). Où l’on retrouve Art Keller, et ses obsessions. Il n’y a pas de gentil, pas de méchant… que des hommes.
Un réquisitoire rageur : « Nous sommes condamnés à interpréter la même danse de mort, répétitive et tragique », martèle Winslow.

8, Les enquêtes du département V / Victime 2117, La huitième enquête du département V

La huitième enquête du département V

8

Albin Michel

22,90
4 novembre 2020

Pas seulement un numéro

Encore un auteur venu du nord, et pas n’importe lequel… Jussi Adler-Olsen s’est imposé depuis Miséricorde en 2007, comme l'un des meilleurs. Victime 2117 est le 8e roman publié en français. Sur la côte sud-est de Chypre Lely Kabaki, une Syrienne d'environ 70 ans, morte, sur la plage. La 2117e victime ayant péri en Méditerranée depuis le début de l’année. Mais celle-là relie directement l'enquêteur, Assad, à son passé.
Un polar rythmé par l’action, qui mène en paralléle une réflexion sur la violence politique et la force des liens familiaux.

 Les Fantômes de Reykjavik
21,00
4 novembre 2020

Drôle de méthodes !

Depuis L'Homme du lac, Prix du Polar européen Le Point en 2008, on ne lâche plus cet Islandais chaleureux, qui nous raconte des horreurs avec un grand sourire. Il faut croire que l’on n’est pas les seuls : ses livres ont été traduit en 40 langues et on en est au 22e en français.
Et franchement… CE PETIT DERNIER EST UN BON CRU !
Il nous permet – merci Arnaldur Indridasson de renouveler ainsi la palette de vos personnages – de découvrir le policier Konrad. Il était personnage secondaire dans la trilogie des Ombres, ce policier en retraite mais au flair toujours affuté. Le voilà premier rôle.
Konrad, tout comme le lecteur, ne sait jamais vraiment ce qu’il cherche en creusant toujours davantage, obstinément, le même sillon, en reposant les mêmes questions aux mêmes personnes. Mais il va trouver !
On ne vous en dit pas plus… mais sachez qu’il est ici question d’espoirs déçus et d’enfants que personne ne protège.