Au vu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face, nous avons décidé de suspendre temporairement la possibilité de passer commande de livres papier sur leslibraires.fr. Nous maintenons en revanche la vente d'ebooks. Pour tout savoir sur les ebooks, notre aide en ligne se trouve ici

Elodie B.

Le cœur du pélican
par (Librairie Arcanes)
30 janvier 2015

anatomie de la rage de vaincre

Les mécanismes de la rage de vaincre décortiqués avec talent par une Cécile Coulon toujours aussi prête à en découdre.
Mais quel talent !

Les arpenteurs

Éditions Gallmeister

23,50
par (Librairie Arcanes)
30 janvier 2015

Le bien et le mal

Le Montana et ses espaces qui vous hantent plus qu'ils ne vous habitent, des personnages essoufflés dont on imagine la chute à chaque instant. Et cet étrange point de convergence.
Un très beau livre d'atmosphère.

Constellation
Neuf 18,00
Occasion 5,00
par (Librairie Arcanes)
21 octobre 2014

mais que c'est joli!

C'est le premier roman d'un jeune homme de trente ans, qui réussit cette prouesse de nous emmener sur le territoire de l'intime en prétendant parfaire notre culture du fait divers tragique...

L'Enfant des marges
18,00
par (Librairie Arcanes)
30 août 2014

vivifiant

Ce pourrait être l'histoire un peu attendue du grand-père qui retrouve son petit-fils fugueur, mais non! C'est l'histoire d'un homme qui se découvre en découvrant Barcelone, ses milieux alternatifs et son énergie un peu folle.

Le lecteur vit la même histoire que cet homme, triste et morne au début, puis qui prend des couleurs, des forces, qui peu à peu comprend.
Par l'auteur de "Matin Brun".

Orphelins de Dieu
par (Librairie Arcanes)
30 août 2014

quel souffle!

c'est un western corse au souffle épique incroyable, un roman noir dont on ne sort pas indemne...
On est loin du Far West, et pourtant Biancarelli sait emprunter les codes du genre pour nous emmener dans ce road trip noir et désabusé.

Bienvenu dans cette Corse du XIXème siècle, rongée par la violence, les guerres et les occupations, la loi du talion, la famine et la pauvreté.
Tout le roman est traversé d'un souffle magistral, on ressent plus qu'on comprend l'histoire de Vénérande et de l'Infernu.