www.leslibraires.fr

Pauline S.

Là où vont les morts
Neuf 20,00
Occasion 18,36
par (Fontaine Haussmann)
8 mai 2015

Passer un bon moment en Écosse avec Liam McIlvanney

Ambiance plutôt morose au Glasgow Tribune où Gerry Conway est journaliste d'investigation. L'ex-reporter phare du Trib végète un peu entre deux articles sans grand intérêt et ses deux familles. Aujourd'hui la vedette c'est Martin Moir, Martin Moir dont il était le mentor et qui lui a pris sa place. Mais Martin disparaît, trop longtemps, il est retrouvé mort dans une étrange posture dans sa voiture au fond d'un lac. Tout laisse penser à un suicide mais Gerry Conway ne voit pas les choses de cette manière et met tout en œuvre afin de dénouer cette affaire. Il retrouve tous ses réflexes et mène son enquête d'une main de maître, pleine d'humanité entre politiciens, gangs rivaux et policiers.
Un polar rondement mené qui se lit d'un trait.

Là où vont les morts
Neuf 20,00
Occasion 18,36
par (Fontaine Haussmann)
8 mai 2015

Ambiance plutôt morose au Glasgow Tribune où Gerry Conway est journaliste d'investigation. L'ex-reporter phare du Trib végète un peu entre deux articles sans grand intérêt et ses deux familles. Aujourd'hui la vedette c'est Martin Moir, Martin Moir dont il était le mentor et qui lui a pris sa place. Mais Martin disparaît, trop longtemps, il est retrouvé mort dans une étrange posture dans sa voiture au fond d'un lac. Tout laisse penser à un suicide mais Gerry Conway ne voit pas les choses de cette manière et met tout en œuvre afin de dénouer cette affaire. Il retrouve tous ses réflexes et mène son enquête d'une main de maître, pleine d'humanité entre politiciens, gangs rivaux et policiers.
Un polar rondement mené qui se lit d'un trait.

Incandescences
Neuf 20,00
Occasion 18,36
par (Fontaine Haussmann)
8 mai 2015

L'art de la nouvelle par Ron Rash, une grande réussite

Après le superbe roman Une terre d'ombre, ces magnifiques nouvelles de Ron Rash, situées entre la guerre de Sécession et nos jours dans la région des Appalaches, terre rurale rude et hostile, une nature très présente et grandiose.
Petit extrait de la nouvelle Retour, "Il" revient des Philippines "La route tourne une dernière fois. Du côté droit il y a la clôture en barbelés qui borde la propriété de sa famille. Il passe au-dessus des terres basses ou son père et lui planteront du maïs et des choux dans quelques mois. Il imagine la terre noire, grasse et silencieuse enfouie loin sous la neige, qui est là à attendre de nourrir les graines qu'ils sèmeront.
En approchant de la ferme il aperçoit une bougie à la fenêtre, et il sait qu'elle a été allumée chaque soir depuis un mois, mise là pour lui, pour le guider, guider ces quelques derniers pas. Mais il n'entre pas, pas encore. Il monte à la cabane garde-manger abritant la source et sort son casque du sac marin. Il remplit le casque d'eau et boit."

Les Forêts de Ravel
Neuf 16,00
Occasion 15,72
par (Fontaine Haussmann)
19 janvier 2015

Un hommage bouleveversant à Maurice Ravel

Maurice Ravel, homme de petite taille et plutôt chétif, n'a qu'une ambition, participer à la guerre. Il sera tout d'abord réformé, puis, à force d'opiniâtreté, sera engagé volontaire en 1916. Chauffeur, il rayonnera à 25 km autour de Bar-le-Duc. Sa camionnette, qu'il nomme Adélaïde, tombera en panne dans la forêt de Mare et Ravel attendra l'équipe de dépannage plusieurs jours. Il vivra l'expérience de ce qu'il appelle l'existence d'"un Robinson plus moderne". Homme sensible au milieu du vacarme de la guerre, il entendra toujours le chant des oiseaux, observera les arbres qu'il entendra presque pousser. En 1917, Le retour à Paris est très difficile, la ville lui semble bien bruyante et tout est futile. La perte de sa mère le plonge dans un immense désarroi. Alors, après être allé se ressourcer en Ardêche, il fera l'acquisition d'une propriété à Montfort l'Amaury en 1921. La promenade dans les bois est quotidienne. Compositeur de renommée internationale, Ravel voyage dans le monde entier et accueille beaucoup de visiteurs chez lui. Sa maison sera et fera son bonheur, il y vivra jusqu'à la fin de sa vie, en 1937.

Michel Bernard nous livre ici un très beau roman, tout en finesse et en délicatesse. Il nous dit à quel point la guerre aura joué un rôle majeur dans la vie de Maurice Ravel.

Cette nuit, je l'ai vue, roman
par (Fontaine Haussmann)
1 décembre 2014

Le spectre troublant de Véronika

"Cette nuit, je l'ai vue comme si elle était vivante." Ainsi commence le magnifique roman de Drago Jancar. Roman polyphonique où cinq voix constituent les cinq chapitres du livre. Cinq personnages hantés par Véronika, tous l'ont cotoyée de près. L'histoire commence en 1937 avec Stevo, amant de Véronika qu'elle suivra à Maribor. Puis ce sera sa mère, un médecin allemand, sa gouvernante et un paysan. Petit à petit nous reconstituons le puzzle et la vie de ce couple atypique que forment Véronika et son mari Léo. Véronika, femme fantasque, libre et parfois déconcertante a disparu avec Léo lors d'une nuit de janvier 1944. A travers l'histoire de Véronika nous lisons un pan de l'histoire de la Slovénie. Doucement nous saisissons l'horreur des évènements, la folie et la cruauté des hommes. Un roman remarquable, à la fois beau et cruel.