www.leslibraires.fr

Marianne K.

Anne d'Avonléa
16,50
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
3 avril 2021

Deuxième volet des aventures d'Anne de Green Gables : on est toujours aussi emballées !

Anne Shirley, la petite orpheline qui débarque à Grenn Gables, nous avait réjoui.es, ému.es, fait rire et parfois aussi soupirer...! Elle est de retour dans "Anne d'Avonlea", la suite de ses aventures sur l'île du Prince Edouard, dans le Canada de la fin du XIXe siècle, pour notre plus grand plaisir !
Pour ceux qui n'aurait pas encore lu le tome 1 : "Anne de Green Gables", Lucy Maud Montgomery, éditions Toussaint Laventure.

Pachinko

Min Jin Lee

Charleston

23,90
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
3 avril 2021

Entre Corée et Japon, une grande saga familiale passionnante !

Oui, ce livre est un pavé, mais son sujet est tellement passionnant, ses personnages tellement attachants et sa dynamique tellement efficace qu'il se lit à une vitesse folle ! Pour les amateurs et amatrices de saga familiale, pour ceux qui aiment les romans au contexte historique fort, ou encore pour ceux qui se passionnent pour l'Asie, celle d'hier comme celle d'aujourd'hui !

Tu aurais dû t'en aller
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
3 avril 2021

Court, intense et... inquiétant !

Ces vacances auraient dû être l'occasion pour le narrateur, scénariste, sa femme, actrice, et leur fille de 4 ans de se ressourcer et de se retrouver... "auraient dû" car très vite ces vacances tournent au cauchemar : les disputes de couple continuent, le scénariste ne parvient pas vraiment à avancer sur le projet en cours et, surtout, la maison louée semble particulièrement étrange, voire inquiétante. Et si le gérant de l'épicerie du coin avait eu raison de lui dire de fuir au plus vite...?
Plus les journées passent et plus les phénomènes inquiétants se multiplient... Mais comment sortir de ce piège ?
Un roman très court et d'une grande intensité, pour vous faire frissonner jusque dans votre lit...!

Le prieuré de l’oranger - Partie I, Partie I
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
3 avril 2021

Un roman fantastique... dans tous les sens du terme !

Il y a mille ans que le "Sans-nom", puissance maléfique terrifiante, a été vaincu. La légende raconte qu'un preux chevalier vint sauver une princesse en détresse, terrassant le monstre puis épousant la-dite princesse... Oui, mais dans une autre région, la légende diffère ! Et si c'était, en réalité, la princesse elle-même qui avait réussi à vaincre l'ennemi...? Cette révélation aurait un impact incommensurable...!
Alors que le Sans-nom semble sur le point de réapparaître, plusieurs personnages doivent jouer leur rôle : Ead, magicienne placée auprès de la reine pour la protéger à son insu ; Loth, envoyé en quête d'une arme puissante ; ou encore Tané, qui voit son destin de dragonnière lui filer entre les mains !
Commencer la lecture de ce roman c'est être happé hors de la réalité, hors du quotidien, et propulsé dans un univers d'une richesse incroyable, bercé par de multiples influences, au plus près de personnages magnétiques qui nous marqueront longtemps !
(disponible en poche en deux volumes, ou en version brochée en un seul (très) gros volume)

La dernière amazone

Nina ALMBERG

Hors d'atteinte

16,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
28 janvier 2021

Mythes et légendes : les Amazones

Ce que la légende raconte, ce sont des femmes farouches, nues, un sein tranché ; des guerrières chevauchant arc à la main, parfois montées sur des fauves qu’elles auraient dressés ; des femmes vivant entre elles, ne rencontrant les hommes qu’une ou deux fois par an pour perpétuer leur lignée… Elles sont nombreuses, et passionnantes, les légendes sur les Amazones !
Et elles ont passionné Nina Almberg, à tel point que l’historienne et documentariste a traversé l’océan en bateau pour partir à la rencontre de ces mythes. Arrivée à Belém, aux portes de la forêt amazonienne, elle a rencontré des femmes et des hommes qui avaient chacun leur propre histoire sur les Amazones, appelées "Icamabias" par les autochtones ! Ces femmes auraient-elles donc réellement existé ? Pourtant, nombreuses ont été les expéditions parties à leur recherche et revenues bredouilles… Mais comment expliquer alors la présence des "muiraquitas", ces artefacts symbole de chance, que les Icamabias auraient offert aux pères de leurs filles ?
« Fascinant » est un terme bien plat pour décrire ce texte ! Une fois le livre refermé, une seule envie, en apprendre davantage ! Et pour ça, direction Arte Radio pour écouter le reportage de Nina Almberg. À lire également : "Les Amazones", d’Adrienne Mayor aux éditions La Découverte.