Marianne K.

Vapeur girl

Quézel-Perron, Igor

Envolume

17,50
par (Les Lisières à Roubaix)
14 juin 2018

Décapant !

Commencer à lire Vapeur Girl, c’est entrer dans un univers complètement fantasque, un mélange entre un roman fantastique moyenâgeux et un récit d’anticipation de SF, avec des aventures rocambolesques, une histoire d’amour, des luttes de pouvoir, et beaucoup d’inventivité dans la langue ! Bref, on se laisse totalement emporter dans cette atmosphère si particulière et on n’a aucune envie d’en sortir…
Lorsqu'Ogir, tout juste tiré au sort pour faire partie de la cour, est choisi par un âne qui croque un chardon pour devenir RoiDe, en remplacement de celui qui vient de se faire arracher la tête par un lion, il ne sait pas bien quoi ressentir… Amoureux d’Arpée, qui est sur le point de passer un an dans un jeu cruel et lugubre, il doit côtoyer une reine qui ne cherche qu’à améliorer son aura auprès du peuple, à n’importe quel prix… Jeune et naïf, Ogir se trouve mêlé à des aventures qui le dépassent… Parviendra-t-il à s’en sortir ? Arpée et lui pourront-ils vivre pleinement leur amour ? Découvrez-le en lisant ce formidable roman d’une richesse et d’une originalité sans pareilles !

MA TRES CHERE GRANDE SOEUR
par (Les Lisières à Roubaix)
11 juin 2018

Séoul, 1960's.

Dans un récit d’une fulgurante honnêteté, Ji-Young Gong raconte sa relations avec Bongsun, sa « très chère grande sœur ». Un texte vrai, qui n’enjolive rien de la vie quotidienne dans la Corée des années 1960. Émouvant !

Bongsun est une petite fille de 7 ans, lorsqu’elle rencontre pour la première fois la famille de Ji-young Gong. Orpheline, elle avait été recueillie par une famille aisée, propriétaire d’une maison dont la famille de l’écrivaine était locataire. Maltraitée, battue et sous-alimentée, la fillette faisait peine à voir. Deux ans plus tard, alors que la famille est sur le point de déménager, la mère de Jjang-a (surnom de l’autrice dans sa jeunesse) décide de recueillir Bongsun. Dès lors, elle fait presque partie de la famille. Presque car son statut est à mi-chemin entre celui d’une fille adoptive et celui d’une bonne. Chargée de veillée sur Jjang-a, la petite dernière, alors âgée de 4 ans, Bongsun doit aussi préparer les repas, faire le ménage et elle n’a pas été inscrite à l’école. Cette situation ambiguë n’empêche pas Jjang-a de s’attacher à celle qui lui sert à la fois de mère et de grande sœur ! Trop jeune pour suivre son frère et sa sœur à l’école, Jjang-a est toujours accrochée à Bongsun, véritable rayon de soleil, dont le large sourire vient réchauffer le cœur parfois chagriné de la petite fille… Mais lorsque Bongsun, adolescente, tombe sous le charme d’un employé de la teinturerie, Jjang-a se trouve de plus en plus souvent livrée à elle-même. Expérimentant très jeune de nombreux interdits, elle est profondément bouleversée lorsque Bongsun fugue aux côtés de son amoureux…
Ce récit sincère ne cache rien de la réalité d’une situation familiale complexe, ne cherche pas à dresser un tableau plus flatteur ou plus beau de la vie dans le Séoul des années 1960 : pauvreté, exclusion, lutte des classes, sexisme… Écrivaine extrêmement engagée, Ji-young Gong est très populaire en Corée. Respectée pour son combat contre la dictature, elle livre ici un récit intime bouleversant !

La péninsule aux 24 saisons

Inaba, Mayumi

Picquier

19,00
par (Les Lisières à Roubaix)
11 juin 2018

Ressourçant !

Besoin d’une pause dans la frénésie de la vie quotidienne ? Trouvez un endroit confortable, loin des rumeurs de la ville, et plongez-vous dans La Péninsule aux 24 saisons, un texte d’une incroyable douceur… Apaisant !

À bientôt 40 ans, une femme éprouve le besoin de quitter Tokyo, ses nuits sans obscurité, ses galeries marchandes aseptisées et ses millions d’habitants. Besoin d’une pause dans une vie qu’elle ne maîtrise plus, une vie qui file à toute allure… Quelques années plutôt, elle était tombée sous le charme d’un terrain sur une péninsule proche d’Ise, à quelques 500 km de la capitale nippone. Elle y a fait bâtir une maison, entourée par la forêt et un marais, un havre de paix dans lequel elle part se ressourcer régulièrement. Mais cette fois, elle ne connaît pas la date de son retour. Laissant son studio tokyoïte derrière elle, elle embarque quelques vêtements, des livres, des CDs, son ordinateur et son chat, et monte à bord d’un train qui l’emmènera vers une autre vie. Et durant près d’un an, soit 24 saison selon l’ancien calendrier japonais, elle renoue avec son environnement : balades en forêt, visite à son amie Kayoko qui récolte du miel, cuisine des légumes de saisons, travaux de jardin, observation de la faune locale… Elle admire cette nature luxuriante et vit à son rythme, dans une solitude reposante, écoutant le chant des oiseaux et profitant de la lumière des lucioles. Recevant parfois la visite de sa mère et de sa sœur, elle se plonge aussi dans ses souvenirs, essayant de faire le point et de décider de son avenir ! Au fil des promenades et des rencontres, elle découvre aussi l’histoire de la région, ses mystères, ses tracas, les aléas de la vie en campagne… On éprouve à la lecture de ce merveilleux roman une sensation de plénitude, une envie d’ouvrir les yeux sur les beautés simples et éphémères de notre environnement ! On referme ce livre avec l’impression d’avoir passé une semaine de vacances dans un merveilleux endroit et d’être enfin en accord avec nous-même !

Les secrets de Temple College
Neuf 14,00
Neuf à prix réduit 14,00
Occasion 12,00
par (Les Lisières à Roubaix)
11 juin 2018

Nouveau collège et découvertes.

Lorsque son père est nommé bibliothécaire au Temple College, établissement londonien huppé, Livy n’imagine pas à quel point cela va changer sa vie… Une aventure fantastique pleine de mystères pour une héroïne attachante !

Livy Burgess, 13 ans, vient de vivre une années difficile. Sa meilleure amie est décédée d’un cancer et Livy a du mal à retrouver sa joie de vivre et a perdu ses marques dans son collège. Quand son père lui annonce que, grâce à son nouvel emploi, elle bénéficie d’une bourse pour intégrer le célèbre établissement de Temple College, Livy est plutôt partagée… Changer d’école ne lui pose pas vraiment de problème mais le prestige de Temple College l’impressionne et la rend craintive ! Réussira-t-elle à s’intégrer ? Lorsqu’elle passe la porte de l’établissement pour la première fois, quelle n’est pas sa surprise de découvrir qu’elle est probablement la descendante du fondateur de l’école, un alchimiste du XVIème siècle ! Et pourquoi est-elle brusquement attirée par les toits de l’école et par le ciel et les étoiles ? Les questions se bousculent dans sa tête, d’autant plus que l’ancien bibliothécaire, dont le père de Livy a pris la place, la met en garde contre la directrice de l’école, qui semble d’ailleurs s’intéresser particulièrement à la famille Burgess… Dans ce nouvel univers, toutes les certitudes de Livy volent en éclats, la jeune fille devra faire preuve de lucidité et de présence d’esprit pour lever le voile sur les mystères qui l’entourent ! Avec ses personnages bien dessinés, ces « méchants » qui n’en sont pas vraiment et ces « gentils » qui cachent bien leur jeu, Les Secrets de Temple College se révèle être un superbe roman ! S’intéressant aux thèmes du quotidien comme l’amitié, les rencontres, l’adolescence, l’école, il se penche aussi sur des questions plus difficiles comme la perte d’un être cher, le deuil et le manque. La touche fantastique apporte à ce formidable texte une touche de suspens et de magie bienvenue pour une lecture particulièrement prenante !

Hazel Wood

Editions Milan

17,90
par (Les Lisières à Roubaix)
11 juin 2018

Fantastique Alice.

Des catastrophes, une course-poursuite, un enlèvement, des personnages effrayants, des contes diaboliques, des trahisons, de l’amour… Un roman envoûtant !

La romancière Althéa Prosperine, célèbre pour Les contes de l’Hinterland, un recueil qui lui valu une renommée internationale, vit retranchée dans son domaine d’Hazel Wood depuis de longues années… Un véritable mystère l’entoure, ainsi que son recueil de contes, désormais introuvable ! Sa fille Ella, et sa petite-fille Alice n’avaient plus de contact avec Althéa, jusqu’au jour où elles reçoivent un avis de décès qui font d’elles les héritières du domaine d’Hazel Wood. Poursuivies par la malchance depuis des années, Alice et sa mère n’ont cessé d’aller de ville en ville, tentant d’échapper au sort qui s’acharnait contre elles. Auraient-elles enfin la possibilité de se poser ? « Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood », voilà les mots qu’Ella laisse à sa fille avant de se faire enlever… Mais Alice est bien décidée à retrouver sa mère, même au péril de sa propre vie ! Avec l’aide d’un ami du lycée, fervent admirateur des contes de l’Hinterland, Alice s’apprête à se lancer dans une quête fantastique qui l’emmènera bien plus loin que ce qu’elle aurait pu imaginer… Une aventure qui lui révélera les secrets de ses origines, dans un univers onirique peuplé de forces mystérieuses !