www.leslibraires.fr

Laure M.

par (Librairie Dialogues)
26 avril 2022

Une romance à Alger.

L’histoire commence à Alger, dans un immeuble de bureau. Là deux regards s’accrochent. C’est le début d’une histoire d’amour. Elle s’appelle Sarah. Elle est née et vit à Alger. Il s’appelle Karim. Il est né à Alger et vit à Paris avec sa femme. La capitale de l’Algérie accueille ces deux amants qui déambulent dans ses rues, sur ses plages, ses cafés et restaurants. Elle est le troisième personnage de ce roman et nous raconte la vie de ses habitants qui oscillent entre modernité et tradition.
Ce roman est une douce balade au cœur d’une ville à part entière, Alger dont les pulsations entrent en résonance avec le cœur de Sarah, qui par cet amour caché, va se découvrir autrement.
C’est une histoire simple, tendre, qui nous raconte le quotidien d’une femme et de ses homologues citadins. L’auteure nous décrit une parenthèse de leur vie. Nous offre un voyage agréable au cœur d’une ville si peu connue, différente et en même temps si proche…

Roman

Les Éditions Noir sur Blanc

14,00
par (Librairie Dialogues)
26 février 2022

Une lecture haletante !

Un très beau premier roman, à l’écriture concise, poétique, moderne. Nous suivons un jeune homme qui arpente les rues de Paris dans une course effrénée afin d’échapper à un passé douloureux. Il fuit dans les rues de la capitale, rencontre d’autres âmes meurtries, se reconstruit à leur côté, court jusqu’à nous essouffler. Une lecture haletante !

Sabine Wespieser Éditeur

20,00
par (Librairie Dialogues)
3 février 2022

un beau et envoûtant monologue

Bleu nuit est un long et envoûtant monologue raconté par un homme meurtri. Un jour, dans un élan impulsif, il décide de quitter son appartement dans lequel il vivait reclus. Il jette les clefs dans une bouche d’égout et commence à marcher dans les rues de Paris. C’est le temps d’une errance piétonnière qui désormais devient son quotidien. Il compte sur la rue pour le vider de son passé, de ses souvenirs marqués par de nombreux deuils, celui d’un pays, d’une enfance ensoleillé, d’une famille ou d’un être aimé. Mais il ressurgissent à son insu. Il suffit d’une odeur, d’une image, d’une figure, humée, observée, rencontrée depuis un trottoir ou un banc de ville. Le narrateur nous décrit toutes ses rencontres dans une prose mélancolique, poétique et émouvante. De ces rencontres, naissent une galerie de portraits solitaires et touchants. Ce sont des âmes en peines qui font échos à celle de notre héros, le portrait le plus bouleversant du roman. Un livre magnifique, tout simplement.

Yasmine KHLAT

Elyzad

15,00
par (Librairie Dialogues)
2 février 2022

Une écriture de l'intime. Touchant et délicat.

Un roman touchant et délicat. Il met en scène la rencontre d'une sociologue avec sa nouvelle assistante au sein d'un couvent situé au cœur d'une montagne libanaise. Toutes deux travaillent à une thèse qui a pour thème le suicide. Leurs travaux les conduisent à un long échange qui, au fil des pages, devient de plus en plus personnel. Les secrets ressurgissent. Les silences et les mystères s’effacent. et nous donnent à lire une belle écriture de l'intime.

Éditions de L'Olivier

17,00
par (Librairie Dialogues)
2 février 2022

Une lecture enchanteresse !

Un roman enchanteur. Au départ, le fil narratif est décousu. Il se joue du temps. Puis doucement trouve sa linéarité et nous emmène à la rencontre de Nouk, une jeune femme confrontée au monde du travail (et plus particulièrement à celui de l'édition), à ses règles patriarcales et aux désillusions qu'il engendre. L'auteure y pose un regard lucide, accompagné d'une mélancolie mais aussi d'un humour, qui donnent au livre un caractère juste et mélodieux.