www.leslibraires.fr

Sébastien M.

Miyagawa, Akira

Casterman

Neuf 8,45
Occasion 4,50
Conseillé par (Librairie Le Grenier)
30 juin 2023

Un monde post-apocalyptique où la civilisation tente de se reconstruire en récupérant les vestiges de la technologie, un jeune garçon aux pouvoirs mystérieux, une jeune fille à sauver car elle serait la clé de l’avenir de l’humanité, une organisation malveillante, des mechas qui défoncent tout, des poursuites endiablées, un rythme de dingue…

Great Trailers, c’est un peu un melting-pot qui pourrait faire lever le sourcil, genre "j’ai déjà vu/lu ça ailleurs"… et pourtant, la personnalité de l’œuvre se dessine en un rien de temps : trait vifs, cases assez démentes par moments, narration sur le 220 Volts, l’auteur nous embarque dans son récit en un claquement de doigts, avec l’assurance de son graphisme dans une main et la maîtrise de son récit dans l’autre.

Que demander de plus ? Le tome 2 ? C’est prévu pour octobre !

1

Shun Umezawa

Kana

Neuf 7,90
Occasion 4,00
Conseillé par (Librairie Le Grenier)
24 juin 2023

Mi-homme mi-chimpanzé, Charlie a été libéré d’un centre d’essais il y a de cela 15 ans. Alors qu’il entre au lycée, un groupe terroriste refait son apparition et place l’humanzee dans une position délicate : celle d’un leader, d’un porte-parole de la cause animale. Un rôle dont il ne veut pas…

On ne va pas y aller par quatre chemins : il faut lire Darwin’s Incident.
Parce que les sujets, à la fois sensibles, engagés et troublants, sont traités avec finesse et une totale absence de manichéisme : écologie, droits des animaux, terrorisme… Darwin’s Incident trouve une identité et un ton qui lui sont propres en quelques chapitres à peine et nous prend dans ses filets, avec un miroir tendu vers notre propre humanité et nos préjugés.

De son trait fin et ultra-dynamique, Shun Umezawa tisse une intrigue redoutablement efficace (les cliffhangers de chaque tome sont à s’en décrocher la mâchoire), en prise avec les questionnements sociétaux actuels et portée par de superbes personnages, aussi complexes qu’attachants.

Immanquable !

Le Livre de poche

7,90
Conseillé par (Librairie Le Grenier)
15 juin 2023

CHUT, C'EST UN SECRET

Si si, des suites meilleures que l’original, ça existe. On ne les compte pas forcément sur les doigts d’une main mais elles ne sont pas si nombreuses que ça, tant en littérature qu’au cinéma ou à la télé…

Alors, vous vous doutez bien que quand c’est le cas, on sort le macaron coup de cœur et qu’on vous poursuit jusqu’au parking pour être certain que vous ayez bien saisi l’importance de la chose : Chut, c’est un secret est encore plus malin, retors et machiavélique que Bonne nuit maman.

On sentait que l’autrice en avait sous le coude à la lecture du premier opus mais la direction prise surprendra autant qu’elle contentera les fans de polars qui en ont un peu marre d’avoir trois wagons d’avance sur l’intrigue parce que les romans policiers, français et/ou anglo-saxons se ressemblent tellement qu’on se demande si le pilotage automatique n’a pas été enclenché par certain(e)s.

Rien de ça ici : harcèlement scolaire, violences familiales, psychologie adolescente… les thèmes sont une nouvelle fois variés et traités par Seo Mi-ae avec un talent imparable et un goût de la noirceur certain.

Parfait, on est là pour ça… tout comme on sera là pour le très attendu final de cette trilogie !

1

Ki-oon

7,95
Conseillé par (Librairie Le Grenier)
15 juin 2023

FRIEREN

Le point de départ original (on commence une fois la bataille contre les forces du Mal remportée), l’univers fantasy dans lequel on plonge sans retenue, les formidables personnages qui imposent tranquillement leur charisme ou encore la qualité graphique de l’ensemble auraient largement suffi pour faire de Frieren un immanquable…

Ce qui en fait cependant un must?

Le ton qui s’en dégage dès les premières pages, qui nous enveloppe en quelques cases seulement et dont on ne se départ jamais : la douce mélancolie.
Mettant de côté l’aspect action qui prédomine souvent dans le genre, les deux créateurs de Frieren préfèrent mettre en avant le temps qui passe, les souvenirs des héros disparus et la quête d’identité/d’humanité de son personnage principal.

En sortant ainsi des sentiers battus, Frieren s’offre dès son superbe premier tome une personnalité forte, originale et sensible.
Et sans spoiler, mais pour vous donner envie de foncer sur les 8 volumes disponibles, la qualité ne cesse d’aller en grandissant…