www.leslibraires.fr

Anne L.

par (Librairie La Géosphère)
20 mai 2022

Dernier coup d'éclat !

Un coup de cœur du vendredi lecture en quelques mots seulement, et beaucoup d'enthousiasme.
✒ Figure iconique du journalisme, Albert Londres est décédé dans le naufrage du paquebot qui le ramenait de #Chine. Mais qu'allait donc faire en Mandchourie, en pleine guerre sino-japonaise, ce grand reporter ? Une dernière enquête avant la retraite ?
✒ Si ce tragique (et mystérieux) accident a nimbé ce décès d'une aura politique, Borris et Frederic Kinder apportent une pierre à la légende avec cette album passionnant, et très bien ficelé.
✒ On aime : ses lignes sobres et claires, l'intrigue resserrée, et le cahier documentaire qui recontextualise petite et grande #Histoire !

par (Librairie La Géosphère)
29 avril 2022

Une roulotte, deux femmes, un gamin, un chien, un troupeau et tout un monde en route vers l'utopie !

N'en déplaise à certain.e.s, l'époque est à la relecture, à la réécriture et au déboulonnage. Et l'expérience, quand elle est menée avec intelligence, s'avère exaltante !
💓C'est le pari gagné de l'autrice Gabriela Cabezon Càmara qui s'empare de la figure légendaire de Martín Fierro. Grand classique de la littérature argentine, ce poème épique écrit en 1872 donne vie à un #gaucho - gardien de troupeaux dans la pampa - enrôlé de force pour combattre les "indigènes". Fierro déserte, devient hors-la-loi, bandit de chemin au grand cœur n'ayant de cesse de dénoncer les injustices sociales qui molestent son pays et ses habitants.
💓 Dans son deuxième roman, Càmara - écrivaine, journaliste et militante féministe argentine - s'empare d'un personnage (très) secondaire de cette légende : China Iron, la (très très) jeune femme de Fierro. Éclipsée par la figure solaire du héros, ce qu'on sait d'elle tient en une phrase : orpheline indienne, blonde, et esclave, elle fut gagnée au jeu par son mari qui lui "donna" deux enfants avant ses 14 ans...
💓 Sous la plume de Càmara, China libérée de son mari, s'échappe, grandit, voyage, s'épanouit. Elle croise sur son chemin une radieuse britannique qui n'a pas froid aux yeux et l'embarque, ainsi qu'un jeune gaucho, dans sa conquête de l'Ouest. Cette épopée lumineuse n'a guère pour objectif une terre à soumettre. C'est celle de la rencontre et de l'altérité, l'éveil d'une conscience politique, l'apprentissage à la sensualité.
Sans tomber dans les écueils d'un militantisme forcené, Càmara réécrit une histoire placée sous le signe de la fluidité des genres : hommes et femmes coexistent dans le regard infiniment sage des Indiens, le roman d'aventure fusionne intrinsèquement à celui de l'amour, et l'espagnol déborde des langues anglaises et guaranis. Ce western féminin raconte une roulotte, deux femmes, un gamin, un chien, un troupeau et tout un monde en route vers l'utopie.
🔥 Littéralement jouissif, et révolutionnaire - Et avec grâce et poésie s'il vous plait ! Car « la literatura lo puede todo » - la littérature peut tout comme l’assène, à raison, une autrice que rien ne semble pouvoir arrêter.

par (Librairie La Géosphère)
15 avril 2022

6 nouvelles pour un dépaysement garanti !

Six nouvelles, denses comme autant de romans, pour un personnage principal : Hawaii. Hawaii, ou plus exactement l'identité hawaiienne, l'interculturalité subie des habitants de l'archipel et de ses exilé.e.s.
Une haole - premier mot pidgin que l'on croise ; comprenez "blanc.he, étranger.e" - passe des vacances au paradis et y rencontrera le diable ; une jeune éleveuse de coqs de combats affute sa vengeance ; une femme revient au pays enterrer sa grand-mère, une autre veille son père mourant, une troisième se retient de pleurer son grand frère. La quatrième, elle, enterre l'amour à la minute où elle le scelle.
Chacune de ces nouvelles est traversée par la perte, toutes disent la déchirure, le tiraillement, les tabous, les traditions, la vie - à la sauce créole-américaine. La vraie particularité de ce recueil, outre la flamboyance sonore, quasi synesthésique de l'écriture et le tour de force qu'en est la traduction, c'est la complexité et la justesse psychologique des personnages et des situations. L'indomptable "Poi Dog", Grace, Sarah, Keaka, Maile, Pili et tout.e.s les autres nous éclairent sur la réalité de ces îlots de cartes postales, et nous questionnent autant qu'ils nous habitent... Dépaysement garanti !

23,90
par (Librairie La Géosphère)
18 mars 2022

Terres d'asile ?

1 mois : Apprendre la langue. 2 mois : Trouver une situation. 3 mois : Commencer sentir à prendre ses marques. 4 mois : Merci d'être venu·e·s, au revoir !
🕊️ Si vous avez déjà mis les pieds dans un CADA (Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile), si vous accompagnez des réfugié·e·s dans leurs kafkaïennes "régularisations", vous savez combien ces temporalités varient selon la couleur du passeport – si passeport il y a.
🇸🇾 Cette longue route semée d'embuches, le journaliste Jake Halpern l'a suivie au jour le jour avec Ibrahim et Adibah Aldabaan, et leurs enfants Amal et Naji. Ils sont Syriens et débarquent de Jordanie à New York avec leur frère, belle-sœur et cousins, pour vivre le rêve américain alors que Trump vient d'être élu. De la découverte de leur nouvelle maison aux premiers jours d'école, des amitiés qui se tissent aux menaces de mort, Halpern chronique tout – tous ces détails, ces gouffres culturels, ces immenses petits riens qui font d'une arrivée non un nouveau départ, mais une deuxième naissance. L'enquête publiée par New York Times reçoit le prix Pulitzer en 2018. Mais Jake Halpern pressent qu'il est resté en surface...
🇺🇸 Accompagné cette fois de l'illustrateur Michael Sloan, Halpern adapte "Welcome to the New World" en un roman graphique – et décentre quelque peu le prisme de cette histoire. Alors que la série se concentrait sur le parcours d'Ibrahim, ce chef d'entreprise passé par les geôles d'Assad et à qui le Nouveau Monde propose de "laver ses chiottes", l'adaptation illustrée met en évidence le rôle crucial des enfants dans cette nouvelle vie – et la genèse de ce projet. Plus adaptables peut-être, farouchement déterminés à continuer de rêver, ce sont les enfants, sûrement, qui peuvent faire de l'exil un espoir accompli.
🕊️ Toujours juste parce que toujours vraie, "Bienvenue dans votre nouvelle vie" est une lecture sans misérabilisme, non dénuée d'humour, qui raconte une histoire absolument universelle : celle des familles que la barbarie jette sur les routes, et qui ont le besoin, le droit fondamental, de trouver une terre d'accueil quel que soit le nom du pays qu'ils portent en eux.

Inculte-Dernière Marge

12,90
par (Librairie La Géosphère)
25 février 2022

Trouble, documenté et hypnotique, qui flirte habilement avec le fantastique

Ce court roman brodé à quatre mains a la texture opaque et inquiétante d'un rêve qui s'échappe ; la couleur insondable d'une eau bordée de cimes, contenue par du béton - « Seyvoz, un mur de fiction qui retient un lac d’artifice ».
⚡️Deux autrices ont lissé leur plume et accordé leur rythme - effréné, à bout de souffle. L'une raconte à l'hyper-présent le court séjour de Tomi Motz, ingénieur taiseux, sur le barrage de Seyvoz afin d'en contrôler l'installation électrique. L'autre lointaine et lacunaire s'élève depuis les années 50. Elle dit la sidération d'un village de montagne sur le point d'être englouti ; l'onde de choc chez les Brax, les Colevert, les Guillermoz, les Michelis - chapelets de noms à l'espace généalogique déjà presque noyé. Par bribes, elle raconte la stupeur muette des cloches qui surplombent le cimetière qu'on exhume et transfère, l'eldorado alpin de ces ouvriers portugais, ceux-là pour qui le mur se fera sarcophage. Chronique d'une catastrophe annoncée - pendant ce temps Tomi suffoque, s'électrocute, perd pied au contact de ce passé qui suinte hors des murs bétonnés.
⚡️Un roman trouble, documenté et hypnotique, qui flirte habilement avec le fantastique . Un coup de maitre(sses) pour une écriture collective de très (très) haut vol !