Simon G.

Haut vol

Olivier Bleys

Gallimard

18,00
par (Fontaine Passy)
13 mai 2014

Olivier Bleys, Acrobate voltigeur !

Toujours à la frontière du récit et de la fable, Olivier Bleys laisse libre cours à tout ses indéniables talents de conteur dans ce roman épique et terriblement humain.

Samson Vaillant est un acrobate en perte de vitesse. L'âge aidant, ses numéros n'attirent plus autant de public que par le passé. L'état des finances, du garde-manger comme de la roulotte familiale s'en ressent, la vie des Vaillant est désormais des plus précaires...

L'impresario Tiburce Lefranc imagine alors un nouveau numéro dont il propose le rôle titre à Samson. Profitant de l'engouement pour les aerostats fraîchement inventés, il souhaite faire voltiger l'acrobate sous le ballon, accroché à un simple trapèze, à plus de 40 mètres de hauteur ! Succès garanti, danger assuré...

Dernier défi pour le vieil acrobate ? Folie meurtrière pour son épouse Pélégie ? Succès mondial pour ce numéro exceptionnel ? Olivier Bleys dresse un tableau savant, humain et très attachant du monde des forains. Sans cesse portés par une atmosphère de voltige et des descriptions riches et lumineuses (même sous la pluie, c'est dire !), nous partons avec les Vaillant pour un dernier tour de piste aérien on ne peut plus entraînant. Une grande réussite !

Moderne Olympia
Neuf 17,00
Occasion 11,00
par (Fontaine Passy)
12 mai 2014

Au spectacle

Par un étonnant voyage au coeur des trésors du Musée d’Orsay, Catherine Meurisse continue de nous enchanter, et de nous faire rire !
Olympia est une jeune actrice rêvant strass et paillettes, mais elle doit se cantonner à des rôles de doublure et de figurante… Dans une célèbre mise en scène de Gustave Courbet par exemple, elle est “doublure-cuisse”. Ainsi naquit L’Origine du monde…
Pour percer dans le milieu du showbiz, Olympia devrait suivre le conseil de ses amis, coucher. Elle s’y refuse ! Et reste à l’arrière plan d’un déjeuner sur l’herbe (Manet), se fond dans la masse d’un enterrement à Ornans (G.Courbet) ou se contente de doubler la belle Vénus sur la plage de Trouville (E.Boudin).

Alors que se profile la superproduction des Studios Orsay, au coeur de l’ancienne gare parisienne, Olympia arrivera-t-elle à capter toute la lumière des projecteurs ?!

Une bande dessinée détonante, pédagogique et décapante !

Silo Origines

Actes Sud

23,50
par (Fontaine Passy)
12 mai 2014

Le premier opus de la trilogie de Hugh Howey Silo était très réussi, le deuxième est détonant !
Voici le second volet d’une trilogie vendue à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires aux Etats-Unis, un modèle du genre post-apocalyptique. Silo Origines pourrait également facilement être classé dans la catégorie des romans d'anticipation... Et c'est effrayant !

On y découvre dans quel but ont été construits les silos accueillant les derniers habitants de la planète...
On y apprend à se méfier de tout et de tous...
On s'étonne enfin de l'étonnant réalisme de ce roman angoissant... Vivement la suite !

Roman américain
par (Fontaine Passy)
5 mai 2014

Un roman des plus fous ! Des plus réalistes également, cherchez l'erreur..

Une série d'articles du Wall Street Tribune bouscule la tranquille banlieue pavillonnaire de Destin Terrace, Floride. La bourgade, aux maisons de maître donnant sur la plage, est prise en exemple par le journaliste pour illustrer le succès du marché du life settlement : la revente d'assurances-vie.
Victimes et escrocs se croisent chaque jour dans les allées du quartier, et réagissent par la même occasion aux différents articles qui retracent leurs aventures...

Entre roman épistolaire (par e-mails, en réalité) et document journalistique, par une habile construction narrative, "Roman américain" signe le retour d'Antoine Bello : C'est une ode aux absurdités les plus criantes des dernières années aux Etats-Unis, un roman à lire comme un essai, une tranche de vie qui sent bon l'alerte à la folie.

Une putain de catastrophe

David CARKEET

Monsieur Toussaint Louverture

20,90
par (Fontaine Passy)
5 mai 2014

Quelle histoire ! David Carkeet nous avait habitué au loufoque, à l’absurde, au suspens avec "Le linguiste était presque parfait". Il revient aux Editions Monsieur Toussaint Louverture avec “Une putain de catastrophe”, sentimentale. L’ouvrage n’a de grossier que son titre. Son personnage, aussi, peut-être.

Notre cher linguiste Jeremy Cook débarque dans une agence spécialisée dans le diagnostic matrimonial. Il va devoir mettre en oeuvre une observation participante que n’auraient pas reniés les plus grands anthropologues, au sein du couple Wilson. Pour ce faire, il suivra les recommandations du manuel de l’agence, sorte de bible du conseil matrimonial.

Tromperies verbales, joutes intestines, humeurs et conclusions hâtives sont alors au programme du linguiste lâché au milieu du couple … de fauves. Dans l’arène, le scientifique désamorce les conflits, observe, conclut, expérimente… jusqu’à être absorbé par son enquête. L’arroseur arrosé, était-ce prévu dans le manuel ?