Climats de France

Climats de France

Marie Richeux

Sabine Wespieser Éditeur

  • 24 septembre 2017

    Dans ce roman lumineux en forme d’enquête, Marie Richeux raconte la mémoire de deux cités ayant un bâtisseur commun, à Meudon-la-Forêt et à Alger. La même pierre pour une même utopie : rendre les gens heureux, selon le souhait de l’urbaniste Fernand Pouillon.

    **Des pierres et des hommes**

    A l’occasion d’un voyage à Alger, Marie y découvre la plus grande cité baptisée « Climat de France », construite à la demande du maire de l’époque, en 1954. Elle reconnaît la même pierre de taille issue des carrières de Fontvieille, qu’à la résidence du Parc de Meudon-la-Forêt où elle a grandi ; et pour cause, c’est l’architecte Fernand Pouillon qui a réalisé les deux ensembles urbanistiques. Cette ressemblance est fascinante, Marie y voit un rapprochement tangible et symbolique entre les deux pays.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u