La Chaleur
15,00
par (Librairie Coiffard)
12 octobre 2019

Conseillé par Agathe

Avec ce premier roman Victor Jestin, un tout jeune auteur nantais, frappe fort et de façon précise. Marquant les esprits à sa manière, ce texte se dévore et ne se lâche pas tant que l'on n'arrive pas jusqu'au bout.

Nous allons donc suivre un adolescent venu en vacances avec sa famille dans un camping du sud de la France, un adolescent quelque peu à la marge, mal dans sa peau et qui ne ressent pas ce besoin de se sociabiliser comme tous les autres jeunes de son âge.

Le roman s'ouvre par une nuit sur la plage, où le jeune se ballade et tombe nez à nez avec un autre adolescent en train de mourir sous ses yeux. Au lieu de lui venir en aide, le jeune ne sait pas ce qu'il lui prend mais sans bouger il va le regarder mourir puis après qu'il ait rendu son dernier souffle, va l'enterrer sur la plage. Après cela, il va rentrer dormir dans sa tente comme si de rien n'était.

Le reste du roman se déroule entièrement le lendemain de son action malsaine. Toute la journée, le jeune adolescent sera tiraillé entre le stress de se faire prendre et l'excitation d'avoir fait quelque chose d'illégal. Le livre porte bien son nom car le narrateur est écrasé par cette chaleur ambiante de vacances. C'est pesant, il y a comme une sorte de bulle autour du narrateur et du lecteur, dans laquelle règne la musique trop forte du camping et la moiteur de la météo. Il y a aussi la pression dont tout adolescent est victime lorsqu'il part en vacances : celle de «conclure». La pression sexuelle est donc tout aussi présente que l’appréhension dans ce roman. Le narrateur suffoque et le lecteur aussi.

À l'image d’un élastique tendu mais qui ne se casse jamais, ce roman ne laisse vraiment pas indifférent.

Tous les conseils de lecture

    Le , Librairie Mots et Images

    A l'occasion de la parution du deuxième tome de la série « Victor & Adélie », nous proposons un atelier pour les enfants à partir de 5 ans. A l’aide de papiers découpés colorés, les enfants pourront laisser libre court à leur imagination pour décorer la montgolfière. Ils devront ensuite faire preuve d’adresse pour monter et coller la nacelle en papertoy. Un peu d’imagination, de création, de patience et le tour est joué ! Chaque enfant repartira ainsi avec son poster en 3D !

    Tous les événements