www.leslibraires.fr

Hommage à Paul Auster

Il venait de publier Baumgartner, un roman sur les souvenirs, le temps qui passe et la vieillesse, Paul Auster est décédé mardi 30 avril à l'âge de 77 ans. Auteur de plus d'une trentaine de livres, il a fait de New York le théâtre de nombre de ses textes. Romancier prolifique, il fut longtemps l'un des écrivains préférés des Français. Vos libraires vous invitent avec cette sélection, à replonger dans l’œuvre de cet immense auteur et à découvrir son ultime roman : « Avec Baumgartner, Paul Auster rappelle, à ceux qui l'aurait oublié, qu'il est un immense romancier. » Librairie La Fabrique

Photo © Spencer Ostrander

10,20

Prix Médicis étranger 1993, le Léviathan de Paul Auster met en scène un écrivain, Ben Sachs, détourné du cours de son existence par la hantise du mal qui menace le monde en général et l'Amérique en particulier. Or il ne peut mener à terme le roman qu'il a entrepris - "Leviathan" - car l'action terroriste dans laquelle il s'est engagé se retourne contre lui. Peter Aaron, son ami, décide, pour prévenir les mensonges des enquêteurs, de reconstituer et d'écrire l'histoire de Sachs : s'ouvrent alors les pistes les plus étranges, apparaissent les personnages les plus curieux, qui tous, par le talent si singulier de Paul Auster, deviennent autant de figures du destin.


9,00

Le premier livre de Paul Auster, «L’Invention de la solitude», est aussi l’ouvrage fondateur de son œuvre, son art poétique. Une manière pour lui de montrer, par-delà la mort du père et à travers la recherche de l’identité, que le langage “est notre manière d’exister dans l’univers. ”


10,20

Cité de verre, Revenants, La Chambre dérobée – ou l’échiquier new-yorkais sur lequel Auster dispose ses pions.


Neuf 21,80
Occasion 17,44

Sy Baumgartner, professeur de philosophie à Princeton, veuf solitaire de soixante-dix ans, entame un voyage dans le grand palais de la mémoire. Ses pensées lentement partent à la dérive "vers le passé, le passé distant que l'on distingue à peine, vacillant à l'extrémité la plus lointaine de la mémoire, et par fragments lilliputiens, tout lui revient".
Se déploient, en spirales de souvenirs et de réminiscences, sa jeunesse à Newark, la vie de son père, révolutionnaire fantôme d'origine polonaise, sa rencontre foudroyante, à vingt et un ans, avec Anna, poétesse en herbe, puis leur amour fou quarante années durant. Jusqu'à sa disparition, qui laisse Sy comme amputé de celle qu'il appelait sa moitié. Se dessine alors une étude sensible, profonde et fouillée sur l'attachement et les méandres du deuil de l'être aimé.
Un roman traversé par les forces de l'amour et de la perte, étonnamment lumineux.


Actes Sud

14,00

Un roman kaléidoscope où un personnage incarne toutes les figures du destin protéiforme que le monde et l'Amérique des années 1950 furent susceptibles de proposer à l'individu, de l'enfance à l'entrée dans l'âge adulte. Tout en restant fidèle aux obsessions littéraires qui sont les siennes, Paul Auster, avec cet ample et ambitieux roman, renouvelle et détourne brillamment le genre du roman initiatique en le confrontant à l'Histoire du XXe siècle.