www.leslibraires.fr
Format
Broché
EAN13
9782869062894
ISBN
978-2-86906-289-4
Éditeur
Presses Universitaires François Rabelais (PUFR)
Date de publication
Collection
Collection Perspectives Villes et Territoires
Dimensions
23,5 x 15,5 x 2,1 cm
Poids
745 g
Langue
français
Code dewey
307.7609

Les cinq sens de la ville du Moyen âge à nos jours

Du Moyen A^Ge A Nos Jours

Dirigé par , ,

Presses Universitaires François Rabelais (PUFR)

Collection Perspectives Villes et Territoires

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


L'appareil sensoriel dont est doté le corps humain est façonné par la société dans laquelle vit l'individu ; la faculté sensorielle des citadins peut ainsi être comprise comme une modalité (à la fois charnelle et culturelle) de la présence au monde, de l'engagement dans l'espace social de la ville. Réfléchir sur les cinq sens de la ville amène à réfléchir sur l'ordre social et politique de l'espace urbain. C'est aussi comprendre que la ville façonne les perceptions sensorielles par une gestion, une administration et un contrôle des sens. De la ville médiévale à la "ville durable" de nos sociétés actuelles, la ville est sensuelle.Un colloque avant le livreCette publication fait suite à un colloque organisé en mai 2011 à l'Université François Rabelais de Tours. Le colloque "Les cinq sens de la ville" se proposait alors d'explorer le paysage sensoriel urbain (Alain Corbin) en partant de l'expérience individuelle et collective des citadins et usagers des villes, l'expérience entendue ici comme instance de jugement (Arlette Farge), dont l'étude serait associée à celle des objets de la perception sensorielle. Il s'agissait, en effet, d'historiciser le lien entre l'espace et les sens en tant que ressort essentiel de la construction de la ville comme ensemble signifiant (Jean-François Augoyard).La réalité urbaine est fabriquée à travers des "pratiques d'espace" (Michel de Certeau), au nombre desquelles on peut compter l'expérience sensorielle : la figure du citadin comme observateur sensible tout comme le paysage urbain et ses acteurs sont ainsi placés au centre de la réflexion sur la nature urbaine des sensibilités dans l'histoire. Il s'agit aussi d'aborder la ville comme lieu producteur et multiplicateur d'expériences sensorielles, par là comme un lieu attractif ou répulsif pour tous les groupes qui l'approchent, l'occupent et en font usage.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emmanuelle Retaillaud Bajac