www.leslibraires.fr
87e district., 5, 87ème district - tome 5
Format
Broché
EAN13
9782258053588
ISBN
978-2-258-05358-8
Éditeur
Omnibus
Date de publication
Séries
87e district. (5)
Nombre de pages
1376
Dimensions
20 x 13,1 x 3,4 cm
Poids
713 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
849

5 - 87ème district - tome 5

De

Illustrations de

Omnibus

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Lecomte
    Description
    -Presses de la Cité - Collection OMNIBUS, 2000 - Fort Volume broché au format In-8°, couverture souple texturée robuste intégralement illustrée en couleurs et titrée noir et couleur, 1369 pages, bel ensemble sous tous rapports réunissant 8 des romans de McBain. - Volume 5 De La série
    État de l'exemplaire
    Bon Etat
    Mots clefs
    87e District - Floze - Adieu Cousine - N'épousez pas un flic - Ca fait une paye ! - Un poulet chez les spectres - Coup de Chaleur - Nid de Poulets , Ed MacBain, 87E District, Omnibus, Volume 5 Ed McBain , Polars ;;
    Reliure
    Broché
    20.00 (Occasion)

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série 87e district.
Présentés ici pour la première fois dans leur suite chronologique et dans des traductions intégrales, les romans du 87e District apparaissent aujourd'hui pour ce qu'ils sont: une étonnante Comédie humaine de notre temps.
Cette ville était pleine de tordus, et si en général ils faisaient plutôt surface pendant les brûlants mois d'été, rien n'empêche un fou de se matérialiser en plein mois de novembre pour descendre deux aveugles. L'ennui, avec les dingues du monde entier, c'est qu'ils sont dingues, précisément. Et avec les dingues, ce n'est pas la peine de chercher des raisons ou des mobiles. Avec les dingues, on peut toujours tomber par hasard sur la clé de l'énigme : avec un peu de chance, le type pétera les plombs dans un restaurant bondé et, une fois arrêté, il avouera avoir assassiné soixante-quatre aveugles, le mois dernier, chacun dans une ville différente. On voit un tas de dingues à la télévision, les scénaristes partant du principe que les spectateurs préfèrent une série dans laquelle l'assassin est un cinglé plutôt que quelqu'un de gentil et de normal, comme vous et moi. Finalement, les dingues font des tueurs très rassurants.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Marc Taraskoff