www.leslibraires.fr

Pulp

Sean Phillips

Delcourt

  • par (Au moulin des Lettres)
    29 décembre 2021

    Un "one shot" exceptionnel, un personnage extrêmement attachant

    Gros coup de ❤ pour PULP de Ed Brubaker au scénario, Sean Phillips au dessin et Jacob Phillips à la couleur
    Quel scénario génial que celui-ci !
    New York 1939 : le narrateur est un vieux scénariste qui écrit des histoires de western dans un "pulp"; alors qu'il apporte son nouveau scénario, il se voit annoncer une baisse drastique de sa rémunération (calculée aux nombres de mots rendus) car, lui annonce le rédac chef, la concurrence est rude...
    Sorti amer du journal, il va assister à une scène d'harcèlement dans le métro (et pas sur une femme, l'histoire se situe en 1939, ne l'oublions pas), va intervenir et finit par se retrouver à l'hôpital... Il s'en sort indemne, mais encore plus déprimé, il se met à cogiter fort car la baisse de revenus lui impose de trouver une solution pour payer son loyer.
    Parallèlement à ce qu'il nous raconte sur son présent, Max Winter (nom crépusculaire bien choisi !) se remémore son passé quand il était un jeune rancher en 1892 avec son frère et leur associé, avant que leur ferme ne devienne l'objet de convoitise d'un gros propriétaire de bétail...
    Les conséquences de sa baisse de revenus, la découverte de problèmes de santé de plus en plus graves et les souvenirs de sa vie passée vont s'entremêler et amener Max à prendre une décision radicale !
    Un "one shot" exceptionnel, un personnage extrêmement attachant, une description du monde de l'édition newyorkaise impitoyable, une histoire ancrée dans la grande Histoire, avec des retournements de situation et un dessin superbe. Le choix de la différenciation de traitement de la couleur pour situer le présent et le passé est judicieux. Une pépite noire d'un duo remarquable qui n'en est pas à sa 1ère ! Pour Ados-adultes .