Bzjeurd
Format
Broché
EAN13
9782070415854
ISBN
978-2-07-041585-4
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio SF (26)
Nombre de pages
192
Dimensions
17 x 10 x 1 cm
Poids
126 g
Langue
français
Code dewey
843
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Au moulin des Lettres
    6.00

  • Vendu par Librairie Le Livre nomade
    Description
    in12 Poche Dans ce pays, les gens disent la Terre pour désigner la terre. Ils disent la Mer pour désigner la mer. Et ils parlent des Limbes pour désigner les limbes. Les limbes: un paysage de dunes grises sans cesse remodelé par les mouvements du limon; un monde fait de boue, dure ici sous les pas du voyageur, mais presque liquide là où elle forme des vasières traîtresses. Les limbes engloutissent l'imprudent qui ne les connaît pas. Bzjeurd rentre au pays. Il trouve son village détruit, les habitants assassinés. Cavalier du deuil en quête de vengeance, il se rend à Kazerin, forteresse ténébreuse au c?ur des limbes dont nul ne sait la raison d'être. C'est là que son errance prend une direction qu'il n'avait pas soupçonnée
    État de l'exemplaire
    comme neuf
    Format
    in12 Poche Dans ce pays, les gens disent la Terre pour désigner la terre. Ils disent la Mer pour désigner la mer. Et ils parlent des Limbes pour désigner les limbes. Les limbes: un paysage de dunes grises sans cesse remodelé par les mouvements du limon; un monde fait de boue, dure ici sous les pas du voyageur, mais presque liquide là où elle forme des vasières traîtresses. Les limbes engloutissent l'imprudent qui ne les connaît pas. Bzjeurd rentre au pays. Il trouve son village détruit, les habitants assassinés. Cavalier du deuil en quête de vengeance, il se rend à Kazerin, forteresse ténébreuse au c?ur des limbes dont nul ne sait la raison d'être. C'est là que son errance prend une direction qu'il n'avait pas soupçonnée.
    3.50(Occasion)
«Dans ce pays, les gens disent "la Terre" pour désigner la terre. Ils disent "la Mer" pour désigner la mer. Et ils parlent des Limbes pour désigner les limbes.»Les limbes : un paysage de dunes grises sans cesse remodelé par les mouvements du limon ; un monde fait de boue, dure ici sous les pas du voyageur mais presque liquide là où elle forme des vasières traîtresses. Les limbes engloutissent l'imprudent qui ne les connaît pas.Bzjeurd rentre au pays. Il trouve son village détruit, les habitants assassinés. Cavalier du deuil en quête de vengeance, il se rend à Kazerm, forteresse ténébreuse au cœur des limbes dont nul ne sait la raison d'être. C'est là que son errance prend une direction qu'il n'avait pas soupçonnée...
En quête de vengeance, Bzjeurd se rend à Kazerm, forteresse ténébreuse au cœur des limbes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Olivier Sillig