Librairie Coiffard ..

Deux kilos deux
19,90
par (Librairie Coiffard)
11 septembre 2019

Conseillé par Frédérique

Sully, jeune inspecteur vétérinaire débarque en Belgique, au milieu d'une écrasante tempête de neige, pour un contrôle dans une exploitation avicole suite à des plaintes, des soupçons de maltraitance.
La tempête empêche tout, met les hommes en attente, les exploitations en péril si l’électricité s'arrête. Et la vie déjà si misérable de ces poulets en danger de mort, même si ils y sont déjà promis depuis leur naissance.

Sully se retrouve à passer du temps dans un dîner où le patron lit de la poésie et propose ses fabuleuses cuisses de poulets grillets, et où la belle Molly, l'aimante totalement...
Dans cet espace feutré et ce temps ralenti par la neige , chaque rencontre prend une signification particulière, sur la vie , ce qu'elle vaut, ce qu'on en fait...
Vie humaine et vie animale
un plaidoyer bouleversant et parfois insoutenable sur les réalités de la vie des animaux en élevage , mais aussi sur la réalité des hommes qui y puisent une justification.
Quel que soit le sentiment de chacun sur la souffrance animale et le droit des animaux doués de sentiments au respect , l'auteur met en lumière avec évidence les problèmes de nos sociétés engagés dans cette quête effrénée de consommation de viande...sans pathos , sans jugement mais avec une évidente sincérité
A lire d'urgence pour ceux qui veulent s'engager dans le monde....

La dernière fois que j’ai vu Adèle
par (Librairie Coiffard)
11 septembre 2019

Conseillé par Frédérique

Que fait on, que devient on quand après la disparition de sa fille de 16 ans , on la retrouve terroriste , poseuse de bombe artisanales et devenue djihadiste exilée en Syrie?
Marion, a perdu sa fille à ce moment là, son bébé si vite grandie et devenue cette adolescente mutique , et rebelle qu'elle ne reconnait plus et qui devient tout d'un coup , l'ennemi du monde entier .
Est ce sa faute , celle de la séparation et de la dislocation de leur famille? Adèle toujours si compliquée et si sérieuse la déteste t-elle depuis toujours?
L’incompréhension est là , bouleversante, culpabilisante, surtout lorsque votre métier, psychologue, est d'aider les autres à aller mieux sans pouvoir vous aider vous même.
Tout l’intérêt de ce nouveau roman d'Astrid Éliard (après entres autres les formidables "nuit de noces" et "danser"), outre le brûlant sujet choisi, c'est le principe de narration choisi
roman choral , tous les personnages , principaux ou secondaires dans la vie d'Adèle vont parler d'elle , dessiner un portait en creux de la jeune fille sans que jamais elle ne s'exprime
comme si le silence comme le voile qu'elle porte désormais donnait encore plus de densité à sa présence fantôme.

Le Nom secret des choses
par (Librairie Coiffard)
4 septembre 2019

Conseillé par Frédérique et Lyonel

Pour son deuxième roman, Blandine Rinkel a choisi de s'inspirer cette fois de ses études parisiennes après son bac et sa vie en Loire Atlantique
La jeune provinciale arrive à Paris , grande ville effarante, violente , anonyme.
Où tout est possible , s'inventer ou se réinventer...
Elle va choisir de changer d'adresse, de milieu , de relations pour finir par changer d'identité
Voulant à la fois s'inclure et en même temps refusant ce jeu des conventions
Pour échapper à ce sentiment d'imposture constant , elle va trouver une piste , son amitié troublante avec une jeune fille solaire , et insaisissable.
C'est un roman d'émancipation, de construction d'une personnalité au moment où commencent les petits arrangements avec la vie...

Éden

Gallimard

19,50
par (Librairie Coiffard)
4 septembre 2019

Conseillé par Frédérique

A la lisière d'une forêt sombre et dangereuse , dans un territoire supposé amérindien, et objet de tous les fantasmes grandit Nita, qui rêve de partir et d’échapper à cet enfermement , enfermement des familles , comme enfermement des lieux.
Cette année là , s'installent près de chez eux la blonde et délicate Lucy, et son père grand amateur de la bible et de tir au fusil attaquée , blessée , violée dans la forêt ,et devenue mutique depuis, Lucy va devenir le point de départ de la rébellion, et de la recherche de revanche de Nita.
Dans ce monde patriarcal , où les hommes s'adjugent tous les droit, elle va se rapprocher, fascinée, des filles qui tiennent le bar du coin , dans un féminisme tour à tour violent ou maîtrisé et découvrir ce qu'elle est vraiment à ce moment de son adolescence et de ses métamorphoses, sa vitalité, son incandescence , ses peurs et sa rage.

Une écriture ciselée , un roman exalté , dur et brutal, mais poetique aussi, à la fois roman d'intrigue, nature-writing et initiation.
on y retrouve les themes de ses précédents romans (adolescence , disparition) , mais celui là a la force des grands espaces de la nature...
Une exploration de la féminité et de son rapport au monde aussi.

Belle infidèle
par (Librairie Coiffard)
20 août 2019

Conseillé par Lyonel

Voilà un roman en trompe l’oeil, composé avec grâce et grand style par Romane Lafore. Premier livre parfaitement réussi par cette jeune femme qui mêle intrigue sentimentale, réflexions sur la littérature et portraiture brillamment le monde de l’édition. C’est aussi des fragments d’un discours amoureux, un discours criblé de dialogues incisifs et de références savoureuses à la littérature italienne - Italo Svevo y côtoie Pier Paolo Pasolini. Avec pareil titre - Belle infidèle - on pense mettre les pieds dans une simple histoire adultérine…on est loin du compte. Les belles infidèles sont des traductions libres, relâchées au service du prestige supposé d’une langue; ainsi les traductions des textes d’Edgar Allan Poe par Charles Baudelaire mettent en valeur, avant tout, la langue française. On insiste sur l’âme d’un texte plutôt que sur ses règles grammaticales. Julien Sauvage, le personnage central de ce livre, est traducteur. Jeune homme perdu entre un trop grand dilettantisme et un manque d’ambition sévère, il se voit proposer une traduction d’un futur succès littéraire, Rebus. Une proposition en or; pourtant, Julien désire écrire son premier livre pour oublier son instigatrice - une jeune franco-italienne, Laura. Cette passion amoureuse va s’investir insidieusement dans son travail de traduction. Et si Rebus, ce roman écrit par un jeune alter ego italien, Agostino Leonelli, s’inspirait directement de la vie de Julien Sauvage? Ainsi débute un récit haletant et mystérieux, signes d’un très grand premier roman.